Fil info
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE
16:50Bergerac : Les ordures au menu du conseil d’agglo de rentrée -> https://t.co/Tf4tQjepMZ
16:45Soulac-sur-mer : le désamiantage du Signal va pouvoir commencer - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/l7KcQqjZPn
16:31RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
16:25Le Pont-Chrétien-Chabenet : Être Pontcabanois rassemble 90 convives -> https://t.co/oZQnZ4C2cI
16:21 Si à vous découvrez cette taxe cela fait longtem… https://t.co/mVTNsIBN8q
16:10 Partenariat public-privé,ils disent.
16:00RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
15:26Périgueux : Un nouvel écrin pour la Vélorution -> https://t.co/4FNeOX5VBg
15:23Marsac-sur-l'Isle : Le cirque Falck pose sa piste aux étoiles au parc des expos -> https://t.co/t09m7UI5qs
12:56RT : L’Histoire retiendra qu’un continent de 500 millions d’habitants a regardé ses pieds lorsque 58 naufragés frappèren… https://t.co/abxWhFhYop
12:55RT : L' est le dernier bateau à secourir les migrant.e.s naufragé.e.s en Méditerranée. Et on veut l'en empêcher… https://t.co/dKpRGX6ur3

Du grand spectacle... pour les tout petits!

Porte Océane du Limousin

C’est un homme qui prend son bain. Non, c’est un danseur qui sculpte des nuages. Non, c’est plutôt un nuage qui prend dans ses bras un danseur. Non, c’est plutôt un homme qui crée des paysages pour mieux y disparaître. Non, c’est encore autre chose...
Imaginé pour les tout petits, Le Petit Bain est une création à partir d’une matière «amie» de l’enfance: la mousse de bain, formidable terrain de jeu pour l’imaginaire… Une montagne de mousse prend vie sous nos yeux... Plongé dans ce cube blanc, à quelques centimètres à peine du public, le danseur nous emporte d’un univers à l’autre, sculptant la mousse pour en dompter les formes, jonglant avec des bulles légères et éphémères pour créer des masses fragiles, des paysages ou des personnages éphémères.
Un subtil moment de poésie et de douceur, sur fond de musique lyrique, dans lequel on plonge et on s’immerge, comme dans un bain.
Comme le dit Johanny Bert : «Chaque création est pour moi l’occasion de chercher un nouveau rapport entre la matière et la dramaturgie, entre l’humain et les formes animées. L’exigence de recherche est la même. Pour cette création, je ressentais le besoin de retrouver une écriture plus sensitive, conscient de la responsabilité de m’adresser à un public qui vient au théâtre probablement pour la première fois.
Je me souviens des premiers spectacles que j’ai vus. Je ne comprenais pas tout mais des sensations fortes demeurent encore aujourd’hui. C'est un spectacle que j’ai conçu comme un dialogue puisque l’enfant est toujours accompagné d’un ou plusieurs adultes. Le regard de l’un vers l’autre est passionnant (...) Pour cette création, j’ai proposé à Yan Raballand, chorégraphe, de m’accompagner. Nous l’avons écrit avec envie, curiosité, comme un plongeon dans le bain de notre enfance, en évitant la nostalgie. Nous avons essayé, je crois de rester exigeants et fidèles à nos sensations pour pouvoir les partager avec ce jeune public si précieux, et peut-être tenter de fonder en eux des sentiments nouveaux, des bulles de souvenirs qu'ils garderont ou qui peut-être disparaîtront mais qui laisseront je l’espère, une couleur, une lumière, un mouvement, ou une sensation.»
Un très beau spectacle et une belle initiative puisque les séances, destinées aux scolaires, sont ouvertes à un public plus large.
Le Petit Bain, par le Théâtre de Romette, le lundi 23 avril, à 10 h et à 14 h 30 et le mardi 24 avril également à 10 h et à 14 h 30. Durée : 30 minutes. Tout public à partir de 3 ans. Tarifs : 12 €, 6 €, 4 €.
Infos/réservations : 05.55.02.87.98.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.