Fil info
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE
16:50Bergerac : Les ordures au menu du conseil d’agglo de rentrée -> https://t.co/Tf4tQjepMZ
16:45Soulac-sur-mer : le désamiantage du Signal va pouvoir commencer - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/l7KcQqjZPn
16:31RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
16:25Le Pont-Chrétien-Chabenet : Être Pontcabanois rassemble 90 convives -> https://t.co/oZQnZ4C2cI
16:21 Si à vous découvrez cette taxe cela fait longtem… https://t.co/mVTNsIBN8q
16:10 Partenariat public-privé,ils disent.
16:00RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
15:26Périgueux : Un nouvel écrin pour la Vélorution -> https://t.co/4FNeOX5VBg
15:23Marsac-sur-l'Isle : Le cirque Falck pose sa piste aux étoiles au parc des expos -> https://t.co/t09m7UI5qs
12:56RT : L’Histoire retiendra qu’un continent de 500 millions d’habitants a regardé ses pieds lorsque 58 naufragés frappèren… https://t.co/abxWhFhYop
12:55RT : L' est le dernier bateau à secourir les migrant.e.s naufragé.e.s en Méditerranée. Et on veut l'en empêcher… https://t.co/dKpRGX6ur3
10:40RT : Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
10:35Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb

Les artisans à la relance

20 ans ça se fête, 70 encore plus. Pour son anniversaire, la Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) de la Haute-Vienne avait mis les petits plats dans les grands en privatisant le «Tapis Rouge» à Limoges.

C’est donc dans une ambiance cabaret et lumière tamisée que s’est tenue l’assemblée générale, avec comme maître de cérémonie le président de la CAPEB de la Haute-Vienne Alain Ravanne. En introduction, ce dernier a tenu à rendre hommage à ses prédécesseurs qui «ont su créer les fondations d’une organisation pérenne à l’écoute des petites entreprises qui font la richesse de notre pays» : en 1948, Gabriel Meaud fonda le syndicat unifié des maîtres artisans du bâtiment de Haute-Vienne et en fut le président. Lui succédèrent en 1974 Maurice Vareille, en 1979 André Moreau, en 1994 Claude Perrier, en 2011 Dominique Carraud, en 2004 Gilles Deschamps et depuis 2013 Alain Ravanne. à l’occasion de cet anniversaire, plusieurs membres de la CAPEB ont réalisé une rétrospective sous la forme d’une vidéo projetée lors de cette assemblée générale. Pour cela, ils ont ouvert leurs archives et relu avec intérêt les pages de leur histoire. «La ligne de notre organisation a peu changé depuis ses origines, commente Alain Ravanne. On parlait déjà à l’époque de défendre le savoir-faire et la proximité».
pénurie de main d’œuvre
Lors de cette réunion, deux tables rondes ont permis d’évoquer le sujet du recrutement et de la formation. Une véritable problématique d’après Alain Ravanne : «L’activité redémarre mais les entreprises peinent à trouver du personnel qualifié, il y a un manque d’attractivité de la branche. En attendant, les chantiers n’avancent pas et les clients attendent». La reprise   observée en 2016 s’est en effet confirmée en 2017 avec une croissance de + 4%  en Nouvelle-Aquitaine.  Pour la première fois depuis dix ans, l’emploi repart à la hausse. En Haute-Vienne, le secteur du BTP représente 6.158 salariés (hors intérim). L’année 2017 a vu la création de 292 entreprises du bâtiment sur le département, et 260 radiations, soit un solde net de + 30 entreprises.
la crainte
de l’ubérisation
Autre sujet à l’ordre du jour, l’évolution des métiers liée notamment aux innovations technologiques. Gérant de la société Confort’tech située à Limoges, Jérémy Seguin est venu parler de son utilisation du dessin numérique pour proposer des salles de bain à ses clients. «Le numérique est une évolution indispensable. Nous ne nous sommes pas encore fait «ubériser», et nous allons faire en sorte que ça n’arrive pas en prenant notre destin en main», souligne Benjamin Chimol, secrétaire général de la CAPEB 87 dont le projet est de créer une plateforme marchande dédiée à ses adhérents.
Si le président confédéral Patrick Liébus n’a pu se rendre à Limoges faute de train, les participants à l’assemblée générale on tout de même débattu des changements qui vont les préoccuper durant cette année 2018 avec le rythme effréné des réformes et des projets de lois annoncés : apprentissage et formation professionnelle, assurance chômage, droit à l’erreur, plan de rénovation énergétique des bâtiments etc.
Forte de ses 400 adhérents, la CAPEB 87 se revendique toujours comme une force de premier plan pour représenter et défendre les artisans et petites entreprises du bâtiment. L’année 2018 devrait également être marquée par la réhabilitation de locaux en vue d’implanter le siège de l’organisation dans une maison dédiée à l’habitat et à la rénovation énergétique. Située à Limoges, cette entité accueillera les particuliers pour les conseiller et les guider dans leurs projets de rénovation énergétique.
Par Mégane Lépine

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.