Fil info
23:51International : L’Eglise en renfort à Masaya pour empêcher «un massacre» -> https://t.co/g0AgAnSTkX
23:25France : SNCF : la justice donne raison aux cheminots -> https://t.co/9RtzCzYkro
21:06Rugby : Dernier contrôle avant les vacances -> https://t.co/3eg7vl1ZPn
21:04Football : La qualif' au bout de la résistance -> https://t.co/0v6Szg0v5c
20:14Périgueux : Les cheminots luttent en musique -> https://t.co/G33eHkKwVd
18:29RT : | 600000€ d'investissement votés pour la rénovation du pont du Dognon et sa mise en lumière. Pont labelli… https://t.co/cKZUbA46TW
18:24Périgueux : Condamnés pour avoir travaillé -> https://t.co/WIEoRsa80m
18:22Castels : L'établissement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Castels vient de fêter ses dix ans -> https://t.co/qKug3XZbnD
18:19Périgueux : Magali Caumon : « de beaux enjeux de sécurité » -> https://t.co/U2V0BBF9Ot
18:15Périgueux : Le kiosque à musique retrouve ses couleurs -> https://t.co/NuGGuaG1b0
18:10Prissac : [intégral] Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/9IAX5auNGc
18:09Indre : Les agents Enedis mobilisés contre la dégradation du service public -> https://t.co/zYgzdweCqM
17:53 Déjà lu !
17:46RT : Kylian Mbappe a ouvert le score pour les Bleus https://t.co/7IU6NcDp5Z
17:46RT : Ça va se passer à en août 2019 ! Découvrez la présentation des championnats du monde de voltige aéri… https://t.co/s3fRIRu7nt
17:46Le célèbre pâtissier Pierre Hermé présidera la 15e édition du Salon du Livre Gourmand de Périgueux qui se tiendra les 23, 24 et 25 novembre.
16:11Dordogne : L’ACAP domine les débats aux championnats d’été -> https://t.co/Np5g1S5oZy
15:39Chancelade : Ils ne veulent pas de la fusion -> https://t.co/edr5gCqHZz
15:35Boulazac : La continuité d’une commune morcelée -> https://t.co/XKhhCXXHqY
15:18France : La censure revient! -> https://t.co/MJvmpdm7AG
15:17Vigoulant : « Mercredis à la ferme » : dix ans et toujours attirants ! -> https://t.co/s5f51aazCy
15:16Prissac : Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/tzIjT7JGWf
15:05France : Les jours de repos seront payés aux grévistes -> https://t.co/EnNQcb7oun
14:28Creuse : Des idées, des bons plans, des initiatives à retrouver | L'Echo https://t.co/yOgcr6BV0G via
14:06RT : Rassemblement devant le tribunal administratif de Limoges 21/06 https://t.co/BqBpVUMI1A
12:23RT : Réforme institutionnelle. Moins de députés, plus de démocratie ? Face à face entre et Com… https://t.co/VGTB6lINjH
12:20RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
11:21-Rancon Chadoin - -Vienne : La vie de la municipalité n’est pas un long fleuve tranquille -> https://t.co/f4g18NtKdZ
10:47Un accident est survenu ce matin vers 7 heures sur la D951 à Lourdoueix-Saint-Pierre direction Méasnes entre un véh… https://t.co/M4GaKtE9Hg
10:43RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
09:48Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
08:28 Il y a 3 abonnés et 5 lecteurs de dans le dépa… https://t.co/KZgR3RQxsQ

Remarquablement indémodable

Concert de Texas

Invité d’honneur pour fêter les 10 ans du Zénith ce dimanche, le groupe Texas a littéralement emballé la salle lors d’un concert tout aussi énergique, qu’émouvant et humain. Un moment de pure osmose avec le public, sorti enchanté de ce grand moment de partage musical.
«Quel concert, c’était génial !», «Toujours aussi bien !», «Quelle voix!», «Et quelle patate elle a !»... Des exemples de réactions immédiates et admiratives du public à la sortie du concert de Texas après presque deux heures de spectacle. Il faut avouer que ça a dépoté dur sur scène - et dans la salle - avec une Sharleen Spiteri, chanteuse et cofondatrice du groupe en 1986, à l’allure joliment juvénile, en pleine forme et une voix toujours aussi enlevée et suave.
De retour sur scène en France et à l’étranger avec «Jump On Board», leur 9e album, Texas a en effet offert un concert où s’entremêlent dans une pêche d’enfer toute en séduction et humilité les célèbres titres de ses albums précédents et ceux de l’opus, lequel a très vite figuré au top 10 des meilleurs albums dès sa sortie en avril dernier. En résulte un entrelacs stylé de rythmes musicaux à l’image de la tonalité générale, pleine de punch et d’ondes positives, que l’on retrouve dans «Jump On Board».
Salués par une standing ovation dès leur arrivée sur scène, Sharleen et ses cinq musiciens acolytes ont embarqué le Zénith dans un pop-rock dont ils ont le secret dès la première chanson, «Conversation», titre phare du précédent album éponyme sorti en 2013, aussitôt repris par une salle en liesse.
Puis après un «Bonsoir Limoges!» lancé dans un savoureux français par la charismatique chanteuse et musicienne, attisant un peu plus l’ambiance de feu dans la salle, le groupe phare de la scène pop depuis 30 ans enchaîne une vingtaine de chansons, dont les incontournables «I Don’t Want a Lover», premier single au succès mondial de l’album «Southside» (1989), «Say What You Want» et «Halo» du 4e album studio «White on Blonde» (1997) ou le non moins célèbre «Summer Son» issu de l’album «The Hush» (1999).
Sur le slow langoureux «In Demand» de l’album «The Greatest Hits» (2000), l’auditoire se pare d’une ambiance romantique, juste illuminée par les lumières feutrées des portables et briquets. La chanteuse, ravie, confie alors combien l’amour est important pour elle, notamment celui que son public lui donne sans relâche depuis les débuts de Texas.
Entre-temps, les rythmes très eighties, voire disco, de titres comme «Won't Let You Down», «Midnight» ou «Let's Work It Out» qui clôture le concert, ou un brin plus folk avec «For Everything» et électro planant avec «Can’t control», emballent tout autant le public.
Chauffé à bloc, debout, il accompagne en chœur la talentueuse artiste débordante d’énergie et d’humour, entre autres quand elle parle français. Ce qu’elle fait plutôt bien. Ils sont séduits quand elle propose à trois de ses admiratrices de la rejoindre sur scène pour chanter avec elle et quand elle décide de déambuler, seule, dans les rangs pour saluer ces milliers de mains tendues vers elle. Un moment d’osmose entre le public et la chanteuse, teinté d’émotion, de respect mutuel et de classe.
Sans aucun doute, Texas n’a rien perdu de sa superbe. Toujours maître en matière de pop international, le groupe régale son public d’une joie de vivre communicative et d’une liberté artistique remarquable. Indémodable, on en redemande !
Eva Sala

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.