Fil info
10:32Mussidan : On n'appelle pas sa copine "petite", même par SMS -> https://t.co/5iO2csQ3xU
05:36Bergerac : Dandinement jusqu'à Périgueux -> https://t.co/XJFptXY8oF
17:02Bergerac : Ce soir, c’est Suzane qui est concert et c’est gratuit ! -> https://t.co/rEf4QIHVv9
16:51RT : | ♻️ La rentrée approche et vous souhaitez vous équiper ? 🤝 Développée par Limoges Métropole, utili… https://t.co/AxCI2QdOOh
16:50RT : Je suis co-signataire de cette lettre initiée par . Nos ports doivent s’ouvrir à l’accueil des migrants e… https://t.co/U2cUwTKTGj
16:49RT : POUR NE PAS OUBLIER / NOT TO BE FORGOTTEN; il y a 20 ans, le 17 août 1999, 5 sapeurs-p… https://t.co/ox7GKoiBER
15:05RT : Si ma vaillante petite moto arrive à gagner le Plateau des Mille Vaches, arrivée prévue ce dimanche matin. Hâte hât… https://t.co/dS3vK5atAV

Soulagement et détermination

parti socialiste

L’annonce des résultats n’a pas provoqué d’explosion de joie. Mais au PS, on est plutôt rassuré par la défaite du FN et tourné vers l’avenir.
Mener un travail de fond pour «récupérer les électeurs perdus dans l’escarcelle du FN» et «convaincre «autour de candidats solides» pour les législatives. Hier soir, c’est le soulagement qui prédominait à la fédération du PS 87, où une vingtaine de militants, élus et candidats s’étaient rassemblés en début de soirée. Même si, comme le souligne Alain Rodet, ces présidentielles n’ont pas été un grand rendez-vous de joie pour le PS. Mot d’ordre général : ne pas passer à côté du vote de conviction pour les législatives.  «Nous entrons en campagne et je crois pouvoir dire qu’on se retrouvera sur nos valeurs dans nos camps souligne Catherine Beaubatie, candidate sortante sur la 3e circonscription. Au vu du score du FN au regard de 2002, ce que l’on constate, c’est l’explosion du front républicain et ce serait une erreur grave que de continuer à penser que la droite et la gauche, c’est exactement la même chose. Je crois en certaines des propositions d’Emmanuel Macron et j’espère qu’il ne décevra pas la gauche, et la gauche de gouvernement.
Satisfaction mais aussi vigilance pour Laurent Lafaye, candidat sur la 1re circonscription aux législatives. «Le candidat de l’arc républicain a fait un score supérieur à ce qui était prévu mais il faudra qu’il entende la question de l’abstention et des nombreux votes blancs et nuls. Ceci étant, dans le cadre de la recomposition, on a aujourd’hui besoin d’une gauche de gouvernement  prête à travailler avec d’autres autour de ses valeurs, sans sectarisme. Nous prenons cette semaine un nouveau tournant, avec beaucoup de détermination !
».
I.H.

jordan retro 11 mens sale