Fil info
21:09Sympa la mention en couv & l’article sur en p.2 de du jour 🧡 Merci 👍 https://t.co/4PzomCGlY1
19:14RT : [] 🌲🌿🔥 Pour sécuriser et faciliter le travail des qui luttent contre les de , p… https://t.co/zzvyL0i1gb
18:22🔴 Dernier coup de manivelles pour les machines au centre de tri de Limoges ! Demain 6H c’est Poitiers qui traitera… https://t.co/pKeBLdqtY1
18:00RT : Quand ça veut pas, ça veut pas. Un candidat de la liste conduite par Nathalie sous le coup d'une enquête f… https://t.co/f3ggkcRsUq
17:58La Châtre : Berry nature environnement s'apprête à nettoyer nos paysages -> https://t.co/kQVDS7PhiK
17:57Argenton-sur-Creuse : Mariana Ramos, l’héritière de Cesária Évora à l’Avant-Scène -> https://t.co/EcN4pQQrQo
17:55Indre : Une BD pour démocratiser la téléassistance -> https://t.co/7XMPikuprM
17:54Indre : La double vie de Gilles Paris -> https://t.co/BwIz1BlF2D
17:40RT : Nathalie Loiseau : "Ce que j’ai hérité de mon père, c’est la détestation de l’extrême droite." Ouais enfin sauf qua… https://t.co/ha3gSXFwQ0
17:40RT : Réponses de : 1/ « Votre document est un faux » - On l’a authentifié. 2/ « Je n’en ai aucun souve… https://t.co/7hPANIsJGv
17:38RT : Nathalie Loiseau affirme qu'elle ignorait que LaREM était un parti de droite https://t.co/oabcQq70mt
17:37RT : Les sur la Croisette ! Bravo à pour la sélection de son film à la à C… https://t.co/AwkyIh31PN
17:37RT : Soutien à et à Mediapart face aux declarations outrancières de Mme . Et vive la presse libre e… https://t.co/vA8EmwLgqE
17:36RT : C'est le moment de se rappeler que nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire du . Plus que jamais, on… https://t.co/tcuTjpFYkk
12:12Varetz : Les Jardins de Colette aux couleurs pascales -> https://t.co/1xbbQSkfz0
11:49Brive-la-Gaillarde : La moustache en ordre de bataille ! -> https://t.co/zLKMGzZX6R
11:18RT : Région : Herboriste : un métier nécessaire? -> https://t.co/Dfy1rZt3Sp
11:17RT : Vernissage : vend. 26 avril 19h suivi d'une conférence "Combat d'esclaves et d'abolitionnistes" par Frédéric Régent… https://t.co/UYazhIgaJc

Dis-moi ce que tu vois, je te dirai qui Je suis...

Exposition

Un stylo. Scritch. Une pointe arrondie. Scritch. Une deuxième. « Si je fais ça qu’est-ce que c’est ? » Sans même en voir le bout du nez, ni même le sommet du crâne, la réponse est évidente : un lapin. L’animal de prédilection d’Antonin Louchard. « C’est super graphique ; et puis c’est mignon, c’est doux, innocent. C’est bon en civet. Voilà. » Des lapins, il y en a quelques-uns a crapahuter le long des murs de la bibliothèque multimédia, mais il n’y a pas que ça, loin de là. C’est que beaucoup de choses sont sorties de la boîte de ce diable d’Antonin Louchard : des animaux, des couleurs, des clowns, de la tendresse et un peu, beaucoup, de malice à l’image de l’irrésistible affiche de l’exposition. La ligne louche est à découvrir à la BMGG jusqu’au 27 avril.
« J’ai choisi l’humour pour faire entrer les enfants dans la lecture, ma malice est là... », sourit l’auteur/illustrateur. En parallèle de l’exposition, l’auteur intervenait dans les écoles de Sainte-Feyre, Saint-Laurent  et Jouillat, ainsi qu’à Guéret, à Guéry et Prévert. « Ce n’était pas des ateliers mais plutôt une rencontre. Le but d’une rencontre c’est de sensibiliser à l’existence d’un auteur », précise Antonin Louchard. « Tous les auteurs ne sont pas des gens morts ». Des instants indissociables du processus de création. Car, en plus de voir du pays, l’illustrateur rencontre son public : « Ça permet de s’assurer qu’on ne fait pas une erreur en refaisant un livre, il faut que ça ait du sens... »
Entre deux rencontres, il animait un atelier à la BMGG pour aborder, en pratique, le cœur de son métier, l’articulation texte/image. Après un moment lecture, il proposait à une petite vingtaine d’enfants de passer aux choses sérieuses. Un exercice de style jouissif autour de l’amorce Je suis... à la façon de ce qu’il a lui-même expérimenté dans l’album Je suis..., composé d’une phrase en je suis illustrée sobrement par le recours astucieux à une sillhouette unique et de trois couleurs (fond compris). Le but des enfants étant de dénicher un je suis à eux et de le faire deviner aux autres au travers de l’illustration. L’imagination au pouvoir...
Un atelier qui a ceci de particulier qu’il parlait autant aux enfants qu’aux adultes. « Avant de faire un livre pour enfants, j’essaie de faire un bon livre... pour tout le monde ».
Antonin Louchard a actuellement plusieurs projets sur le feu... avec, sur le haut de la pile, peut-être, une nouvelle histoire de lapin.