Fil info
12:00 c'est vrai aussi pour les coursiers pour lesquels les difficultés d’accès liées aux chiens méchants augm… https://t.co/U1J7w4VOTP
11:14# # - -Vienne : Engagement solidaire Uniday mercredi à Limoges -> https://t.co/xFRDif4dyu
11:12# # - -Vienne : Burkin’Alphabet cherche de nouveaux parrains -> https://t.co/UAuBfAWZlw
11:10# # - -Vienne : Un challenge international E-KART à Limoges -> https://t.co/NYmgTWHc1F
11:09France : Ils défendent le droit d’asile -> https://t.co/PmE5vgkdzX
11:07Région : Elections:A trop tirer sur la corde... -> https://t.co/9ETLeam3AZ
11:04Région : Les morsures de chien cause d’accidents de travail de postiers -> https://t.co/nHpaVKTTXm
22:40 Garder la mémoire pour soutenir notre tête !
21:33RT : Élections européennes : en Dordogne, les premiers résultats tombés donnent tous le RN en tête. Mauvaise soirée...
20:10RT : Tulle : bureau Latreille À où a voté François Hollande. Résultats : LREM 88 voix ; RN 65 voix ; PS 59 voix... Derr… https://t.co/mb1zchRGEP
19:54Châteauroux : Les lauréats Escapages désignés après une année de folles lectures -> https://t.co/L0Vj5HGXEk
19:49Châteauroux : L214 alerte sur le poids climatique de la viande -> https://t.co/tOeR7S7USK
19:47Le Blanc : Système de santé : chronique d’un « désastre annoncé » -> https://t.co/7zFDM3eJQx
19:45La Châtre-Langlin : Les « vieilles grands-mères » font recette -> https://t.co/ALcryrABfA
18:52Périgueux : Le climat a besoin du ferroviaire -> https://t.co/0m4H9LPq7M
18:49Périgueux : 220 Périgourdins ont défilé pour défendre l’avenir -> https://t.co/dmol3fv1uf
16:49 En espérant qu'ils ont rempli leur devoir de citoyen avant !
15:12Corrèze : Le tourisme à la mode virtuelle -> https://t.co/ETYmnaKlXZ
14:10 Toujours, toujours ✌️✌️
14:01 Il est sérieux monsieur le maire
12:43Élections européennes : le taux de participation à midi en Dordogne est de 25,06 % (contre 19,59 % en 2014 et 16,44 % en 2009).

Un pique-nique debout pour lancer une nuit debout à Guéret

Loi travail

Alors que des organisations syndicales et politiques creusoises appellent à nouveau les Creusois à venir dans la rue manifester contre la loi travail du gouvernement ce jeudi, ces derniers sont aussi appelés à amener leur pliant ou chaise et leur recette préférée à partager ! Dans un message, les organisations creusoises unies dans un principe de «convergence des luttes» vont prolonger la manifestation le midi et peut-être même la journée sous la forme d’un pique-nique où chaque citoyen est invité à amener un plat à partager et/ou du mobilier transportable pour s’asseoir. «Dès jeudi 28 avril, rassemblement contre la loi El Khomri à l'appel des syndicats, 10h30 - au monument de la résistance, avenue Ch. De Gaulle - Guéret. Et ensuite on ne rentre pas chez nous : pique nique, prises de paroles libres, débats, des ateliers pour s'exprimer ...En Creuse aussi, on se met debout ; le 28 avril, dès la fin de la manif, nous resterons là où la manif s’arrêtera : mairie, place Bonnyaud ou préfecture... et ensuite, créons les rendez-vous», annoncent les organisations creusoises citoyennes.
Un Mécontentement national...
Ce prolongement de manifestation sera inédit à Guéret depuis le début du mouvement social contre la loi travail. Cette initiative entend s’inspirer des origines de la naissance de la première Nuit Debout le jeudi 31 mars sur la place de la République à Paris. «Un peu partout en France, des citoyens prennent "place" pour dialoguer, échanger, débattre...Depuis maintenant 3 semaines, la place de la République à Paris est devenue agora... À l'origine mouvement contre la loi El Khomri, ces rassemblements sont aujourd'hui révélateurs du besoin de prendre la parole pour construire ensemble, au delà de la représentativité politique qui arrive à bout de souffle.
Alors qu'une personne sur deux se détourne des urnes, un souffle démocratique rafraîchit aujourd'hui la façon de se rassembler pour partager et élaborer ensemble...dans un principe de convergence des luttes. Quelle aubaine à 12 mois des échéances présidentielles...», continuent les organisations creusoises.
...et creusois
Mais au-delà de l’exaspération nationale, les organisations creusoises souhaitent que les Creusois se mobilisent pour leur département afin d’exprimer sur la place publique de nombreuses sources de mécontentement et d’inquiétudes au sein de la Creuse. «En Creuse aussi, on doit se mettre debout : fermeture des trésoreries, des guichets de la Poste, regroupements des écoles en "pôles scolaires", sabotage des hôpitaux, industrialisation de l'agriculture, projet d'enfouissement d'uranium ou de mine à ciel ouvert, baisse des dotations aux collectivités, et par ricochets directs, aux acteurs économiques, sociaux et culturels du territoire, mort des commerces de proximité au profit des supermarchés et autre "centre de la consommation". La liste est longue et ne peut être exhaustive», argumentent les organisations creusoises.
Une Nuit Debout dans un village creusois
Après la manifestation Guéret, ce «Midi Debout» sous forme de pique-nique va-t-il être la première pierre d’un mouvement citoyen de «Nuit Debout» à Guéret ? Ce ne serait pas le seul en Creuse puisque des «Nuits Debout» s'organisent chaque mercredi dans le village de Saint-Sulpice-les-Champs, dès 18h. La prochaine aura lieu ce mercredi 27 avril. Une page Facebook a même été créée.*