Fil info
16:29 Eyrolle # - -Vienne : Le voyage de pierre digan premier roman de max eyrolle est paru -> https://t.co/iRyLuxZX5w
16:09Bergerac : Dégradations sur la future mosquée : « Ils n’auront pas notre colère » -> https://t.co/FAgeabA8Qr
16:00Dordogne : Les méfaits de la réforme du ferroviaire -> https://t.co/c1CRO1oDAc
15:48Dordogne : L’occitan vivant et contemporain -> https://t.co/g3gv1aIXrm
10:55Guéret : Une panne de réveil douloureuse | L'Echo https://t.co/j728aOzsqi via
10:28 a commencé en Corrèze. Un spécimen géant a été vu ce matin au pied de la collégiale Sain… https://t.co/gEc1ncGXA9
09:22# # - Grands-Chézeaux : Maçons et paveurs migrants à l’honneur -> https://t.co/liZyD5c2CD
09:18# # - : Un concours de belote qui a fait salle comble -> https://t.co/YkOIdUh1ZC
09:16# # - : L’association des commerçants de la ville mis en veille -> https://t.co/d1Tjql8aKn
09:13Région : Unis pour la maison de santé et pour les services publics de Chabanais (16) ! -> https://t.co/5QOHB586v4
09:10# # - -Anne-Saint-Priest : Editions La Veytizou, la mémoire se perpétue -> https://t.co/AciWv1WdnH
09:02# # - : Faites des Livres 2019 : une formation au Kamishibai, une autre façon de lire -> https://t.co/oGtFwSUjUH
08:58# # - -Martin-de-Jussac : Une fête toujours populaire sous le signe de Panazô -> https://t.co/t0SXJjZyxq
08:55# # - -Vienne : Agathe en concert vendredi à Limoges -> https://t.co/LQWPTocB73
08:53# # - -Vienne : Vendredi à Jean-Gagnant: trio de cordes improvisé -> https://t.co/7FuegBnzdE
08:51# # - : Valoriser les métiers de la salle et des arts de la table -> https://t.co/jgbadjZgmc
07:58# # - -Vienne : Lutte Ouvrière se bat pour une Europe qui porte les intérêts des travailleurs -> https://t.co/cE177b1CfZ
07:55# # - -Vienne : Les Gilets jaunes toujours inventifs -> https://t.co/TXGqMoxu4c
07:53Région : Loger pour rebondir -> https://t.co/YjIvr9MTxT
07:51Région : La Région et le CNRS renforcent leur coopération -> https://t.co/YX8T5WeSVs
07:36 Retrouvez le questionnaire en ligne : https://t.co/fAdpBdQPtk, à vous de jouer !
21:23Naves : L’agglo de Tulle mise sur les circuits courts -> https://t.co/QWWfgVIdne
19:42Boulazac : Souvenir et vigilance -> https://t.co/OUB59l94YS
19:36Périgueux : Ta différence, c’est ma richesse -> https://t.co/IzYsbhRbgm
19:28Trélissac : Besoin d’honnêteté en politique -> https://t.co/SxaTVJI2tz
18:13Sarlat-la-Canéda : Une voix palestinienne à Sarlat -> https://t.co/qK2jdd2WXL
18:12Dordogne : Faire du sport ou aller au cinéma, même combat -> https://t.co/3ySLsunvrZ

Un pique-nique debout pour lancer une nuit debout à Guéret

Loi travail

Alors que des organisations syndicales et politiques creusoises appellent à nouveau les Creusois à venir dans la rue manifester contre la loi travail du gouvernement ce jeudi, ces derniers sont aussi appelés à amener leur pliant ou chaise et leur recette préférée à partager ! Dans un message, les organisations creusoises unies dans un principe de «convergence des luttes» vont prolonger la manifestation le midi et peut-être même la journée sous la forme d’un pique-nique où chaque citoyen est invité à amener un plat à partager et/ou du mobilier transportable pour s’asseoir. «Dès jeudi 28 avril, rassemblement contre la loi El Khomri à l'appel des syndicats, 10h30 - au monument de la résistance, avenue Ch. De Gaulle - Guéret. Et ensuite on ne rentre pas chez nous : pique nique, prises de paroles libres, débats, des ateliers pour s'exprimer ...En Creuse aussi, on se met debout ; le 28 avril, dès la fin de la manif, nous resterons là où la manif s’arrêtera : mairie, place Bonnyaud ou préfecture... et ensuite, créons les rendez-vous», annoncent les organisations creusoises citoyennes.
Un Mécontentement national...
Ce prolongement de manifestation sera inédit à Guéret depuis le début du mouvement social contre la loi travail. Cette initiative entend s’inspirer des origines de la naissance de la première Nuit Debout le jeudi 31 mars sur la place de la République à Paris. «Un peu partout en France, des citoyens prennent "place" pour dialoguer, échanger, débattre...Depuis maintenant 3 semaines, la place de la République à Paris est devenue agora... À l'origine mouvement contre la loi El Khomri, ces rassemblements sont aujourd'hui révélateurs du besoin de prendre la parole pour construire ensemble, au delà de la représentativité politique qui arrive à bout de souffle.
Alors qu'une personne sur deux se détourne des urnes, un souffle démocratique rafraîchit aujourd'hui la façon de se rassembler pour partager et élaborer ensemble...dans un principe de convergence des luttes. Quelle aubaine à 12 mois des échéances présidentielles...», continuent les organisations creusoises.
...et creusois
Mais au-delà de l’exaspération nationale, les organisations creusoises souhaitent que les Creusois se mobilisent pour leur département afin d’exprimer sur la place publique de nombreuses sources de mécontentement et d’inquiétudes au sein de la Creuse. «En Creuse aussi, on doit se mettre debout : fermeture des trésoreries, des guichets de la Poste, regroupements des écoles en "pôles scolaires", sabotage des hôpitaux, industrialisation de l'agriculture, projet d'enfouissement d'uranium ou de mine à ciel ouvert, baisse des dotations aux collectivités, et par ricochets directs, aux acteurs économiques, sociaux et culturels du territoire, mort des commerces de proximité au profit des supermarchés et autre "centre de la consommation". La liste est longue et ne peut être exhaustive», argumentent les organisations creusoises.
Une Nuit Debout dans un village creusois
Après la manifestation Guéret, ce «Midi Debout» sous forme de pique-nique va-t-il être la première pierre d’un mouvement citoyen de «Nuit Debout» à Guéret ? Ce ne serait pas le seul en Creuse puisque des «Nuits Debout» s'organisent chaque mercredi dans le village de Saint-Sulpice-les-Champs, dès 18h. La prochaine aura lieu ce mercredi 27 avril. Une page Facebook a même été créée.*