Fil info
19:17Indre : La MSA Berry-Touraine à un an des élections internes -> https://t.co/EmRZJxR7Rd
19:02Région : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver -> https://t.co/XVqh7Gf2m7
18:55Châteauroux : Chœur et chants venus de Russie dimanche à Saint-André -> https://t.co/wPaBfPeVWw
18:45Indre : Le PCF veut convaincre les abstentionnistes -> https://t.co/QOI3EvQ73Z
18:27# # - -Vienne : Le développement de la fibre optique se poursuit sur le territoire de Limoges Métropole -> https://t.co/DdBYH6yIf5
18:26RT : devrait annoncer, dans ses conclusions du « grand débat », son intention de faire « travailler davantage »… https://t.co/NJS30ctbyU
18:24# # - -Vienne : Anne Frank, une histoire d’aujourd’hui pour ne pas oublier hier -> https://t.co/DDQeqqZvu3
18:20RT : « Est-ce que depuis deux ans on a fait fausse route ? » s’interroge . Et là on a envie de dire : « b… https://t.co/EuBnR6N1z8
18:20RT : Pour le moment, il enfile tellement bien les perles qu'il y a de quoi remplir toutes les vitrines de la Place Vendôme...
18:20Samedi, c'est l'ouverture de la pêche du brochet. Hauts-viennois, voisins proches et même touristes en quête de sec… https://t.co/rZuogHCjcs
18:18France : Opéra de Limoges: on revisite la musique de Bach -> https://t.co/3ljG8uALHk
18:07Région : Encourager le tourisme vert -> https://t.co/JUcJWfN6kJ
17:00Le plan d’action, check ! La partenaire, check ! Ne reste que la préparation physique, en bonne voie, et qu’un peu… https://t.co/eMlRQgAwHJ
16:57RT : Le 26 mai, mettons un carton rouge à Macron. Mettons un bulletin rouge, celui de . https://t.co/zwKiMRzyOt
16:55Périgueux : La SNC au service de l’emploi -> https://t.co/7hMcQav05C
16:50Boulazac : Un nouveau timbre célébrant la grotte de Lascaux -> https://t.co/T0YRnEOFVF
16:45Pour ceux qui aiment, Chimène Badi sera à l'espace culturel E. Lelcerc, demain dès 16h. Le public est invité.
15:57Châtillon-sur-Indre : Une semaine magique à Poudlard avec l’accueil de loisirs -> https://t.co/lXc93O8AR3
15:56Argenton-sur-Creuse : Un auteur « préhistorique » à la Maison de la Presse -> https://t.co/f8PoYa5mVT
15:55La Châtre : Soixante exposants et Anaïs Delva attendus à la foire-exposition -> https://t.co/yNDpSn0VIJ
15:44Montignac : Le 8e art à l’honneur à Montignac -> https://t.co/309rQBfHRy
15:42Trélissac : L’engagement d’un homme de bien -> https://t.co/pN2XV7nlpj
12:33RT : De nouveau réunis L’au-delà n’aura jamais été aussi classieux truculent épicurien et stylé https://t.co/J2dERXsnYu
12:30RT : De nouveau réunis L’au-delà n’aura jamais été aussi classieux truculent épicurien et stylé https://t.co/J2dERXsnYu
12:30RT : Près de 1000 personnes, Bravo ! C'est tout simplement le plus grand meeting du à depuis 1… https://t.co/w9FZVYnR4u
12:29RT : Salut l’artiste ! Passe le bonjour à NOIRET et ROCHEFORT... Ils sont désormais ensemble nos Grands Ducs et on les p… https://t.co/yaKY3NndGV
12:26RT : “J’ai la patate” entame avec bonne humeur ce dernier mois de campagne. Via . https://t.co/MFR1ucQRKl
12:26RT : . avait crevé l'écran lors du débat de France 2, il veut aujourd'hui redonner de l'oxygène au PCF. ⬇️ B… https://t.co/UCmakxP009
12:26RT : Européennes. Ian Brossat est politiquement bon, il est jeune et il est unitaire. Pourquoi s’étonner que sa campagne… https://t.co/8JJLwvadoE
12:25RT : ❤❤❤ https://t.co/pPgsCX7fz5
07:51France : Décès de Jean-Pierre Marielle, dernier grand duc du cinéma français -> https://t.co/KkfccixTnN
07:47Région : Rendez-vous avec la lune -> https://t.co/rrGo9RGIYc
07:45Région : La transhumance des moutons sur les pâturages du plateau -> https://t.co/kSXzNNa6UH

150 personnes pour soutenir l’existence de la mare aux grenouilles

Près de 150 personnes sont venues samedi après-midi à Grignols pour soutenir un couple propriétaire d’une mare qui abrite des espèces protégées mais que la justice a condamné à combler.
Kafka aurait voulu écrire cette histoire qu’il ne l’aurait pas écrite autrement. Ou si peu. C’est en effet une situation kafkaïenne à laquelle est confrontée Michel et Annie Pécheras, propriétaires à Grignols de l’ancienne maison des grands-parents de madame et d’une mare sujet de discorde avec leurs voisins depuis plusieurs années. Selon le couple, la propriété faisait l’objet de convoitises de la part de plusieurs membres de ce hameau où le visiteur est accueilli par le chant des grenouilles. L’ayant acquise légalement, ils se sont alors attirés les foudres de leurs voisins qui leur reprochent notamment l’existence de cette mare... qui pour leur malheur ou bonheur, héberge cinq espèces protégées dont la grenouille rieuse qui a la particularité de ne pas être discrète en cette période de l’année.
Après un premier procès, intenté par leurs voisins pour nuisances, gagné à Périgueux, les époux Pécheras ont perdu successivement en appel puis en cassation. La justice, qui a bloqué tous leurs comptes à l’exception de 500 euros par mois, les a condamné à reboucher la mare et à une astreinte de 300 euros par jour. Le hic, c’est que s’ils rebouchent cette mare, ils se retrouvent sous le coup de poursuites pour destruction d’espèces protégées et la note serait d’autant plus salée : jusqu’à deux ans de prison et 150 000 euros d’amende. Alors, que faire ? Samedi, près de 150 personnes ont répondu à l’appel de la Convention Vie et nature de Gérard Charollois, pour venir soutenir les époux Pécheras et défendre l’existence de cette mare aux grenouilles. Un rassemblement pour le moins hétéroclite, puisqu’on y trouvait de simples citoyens, des militants écologistes de différentes associations comme celle contre le ball-trap de Servanches et même une poignée de membres du groupe Colère 24. Tous étaient venus pour dire leur soutien et défendre la cause de l’existence de la biodiversité, y compris dans cette mare louée depuis à la Sepanso. Face aux attaques dont ils sont la cible, les époux Pécheras ont donc le soutien de cette association de défense de l’environnement et même un avocat à leur cause en la personnne du fondateur de la Convention Vie et nature, l’ancien magistrat Gérard Charollois. Celui-ci a expliqué que la risposte allait pren-dre trois formes. Celle de la pression populaire, celle administrative de la conciliation (une réunion est prévue cette semaine en préfecture) et celle de la justice. La Sepanso, via son avocat, va en effet saisir la cour d’appel de Bordeaux pour lui demander de modifier sa décision sur certains points, notamment le comblement de la mare. « On peut réduire les troubles de voisinage autrement qu’en comblant la mare. On peut par exemple planter des haies », glisse Gérard Charollois qui dit vouloir tout tenter « pour défendre la vie. Cette mare ne doit pas être victime de cette haine ordinaire, de ce conflit de voisinage ». De quoi réjouir les époux Pécheras qui ont également interpellé le ministre Nicolas Hulot et qui lui ont lancé un ultimatum fixé au 10 mai pour qu’il réponde.
Un nouvel appel à rassemblement a été lancé pour le 24 mai à Grignols autour de la mare.