Fil info
15:22RT : François vient de présenter sa démission. Nous lui avions envoyé hier soir des questions en vue de la publi… https://t.co/9g5nV5ynvh
14:33Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère -> https://t.co/1S9MjqKUuV
14:16Corrèze : Cinq jours pour sublimer la matière -> https://t.co/kEeF8zxz1M
12:58 Tandis que chacun sait qu'il s'agit d'un modèle de Renault!
12:51RT : Et , c'est de la délation aussi ? Le travail d’investigation des journalistes permet de révéler la corrupti… https://t.co/dXQYGuk9Io
12:51RT : Le ministre écologie minimise sa responsabilité il plaide l’ignorance et le pardon concernant les repas somptueux s… https://t.co/LhGvOKS5R1
12:47RT : Un défilé du 14 juillet presque parfait https://t.co/MjPZIXUI9g
12:47RT : Sondage : 89% des hommes pensent que le clitoris est un modèle de Toyota https://t.co/FdUUwenjeF
07:52Découverte à Limoges d'un parchemin de l'ordre de Grandmont datant de 1496 https://t.co/NbP7Wbp4QJ https://t.co/mPOD0mqX9l
07:46# # - -Vienne : A Clédat, la pause nature s’impose -> https://t.co/Ia2O2vr9Yt
07:40# # - : Quel futur pour l'îlot Elie-Berthet? -> https://t.co/zMs31MMn5t
07:37# # - -Vienne : 1001 Notes s’ouvre au Zénith de Limoges -> https://t.co/aKiWwRFXzR
07:35Région : La croissance économique ralentit -> https://t.co/DuwYyEZWQD
07:33# # - -Vienne : Pas si simples que ça! -> https://t.co/WrMAkEOlWz
23:45France : Le cabinet de curiosité de Saint-Pardoux -> https://t.co/vV7qC0hGPF
19:30Corrèze : Il recherche les familles de Poilus français oubliés -> https://t.co/Dy68bmW5qL
19:28Châteauroux : Des sportifs de l’extrême attendus à la Martinerie -> https://t.co/uoWq7XKQiS
19:23Indre : La ministre des Transports se veut rassurante sur le POLT et l’A20 -> https://t.co/u8JcL2TKc8
19:03Campagne : Un été d’animations à Campagne -> https://t.co/esGfgfTlHM
18:53Dordogne : Chez les pompiers la maison brûle | L'Echo https://t.co/f4ISQR8c76 via
18:27Dordogne : Chez les pompiers la maison brûle -> https://t.co/LRQ9PrlL19
16:13Sarlat-la-Canéda : Très beau spectacle de Peiraguda aux Enfeus -> https://t.co/27Ysxk7s1p

Le département de la Haute-Vienne placé en crise

Sécheresse

Le préfet de la Haute-Vienne a pris un arrêté qui place le département de la Haute-Vienne en crise concernant la sécheresse
La pluviométrie du département de la Haute-Vienne est déficitaire par rapport aux précipitations d’une année normale. Les débits de plusieurs cours d’eau du département ont franchi les seuils indicateurs d’une situation de crise. Les prévisions météorologiques des prochains jours n’annoncent pas de précipitation susceptible d’améliorer cette situation c’est pourquoi le préfet a décidé de prendre un arrêté limitant les usages de l’eau sur l’ensemble du département.
Sont interdits :
- l’arrosage de 8h à 20h des espaces publics ou privés tels que pelouses, terrains de sports, espaces verts, jardins d’agrément ou potagers, sauf eau issue d’un système de récupération d’eau de pluie ;
- le lavage des véhicules, hors stations de lavage spécialisées, sauf obligations sanitaires ;
- la vidange et le remplissage des piscines sauf ajustement du niveau ou renouvellement d’eau pour des impératifs sanitaires des piscines ouvertes au public ;
- le lavage des trottoirs et voies publiques, hors impératifs sanitaires ;
- le lavage des terrasses, toitures, ou autres éléments immobiliers privés ;
- les prélèvements dans le milieu naturel (eaux superficielles et souterraines) de 8h à 20h, sauf industriels régis par une décision administrative ;
- la manoeuvre des vannes des seuils et barrages, à l’exception des barrages hydroélectriques EDF ;
- le remplissage et la vidange des plans d’eau, hors retenues hydroélectriques EDF.
Sont exclus du champ d’application de l’arrêté préfectoral de restrictions :
- les usages prioritaires qui correspondent aux prélèvements destinés à la production en eau potable, à l’abreuvement du bétail et à la défense incendie ;
- les prélèvements d’eau sur les plans d’eau reconnus par l’administration en gestion déconnectée du milieu naturel.
Les différents services exerçant les missions de police de l’eau (agence française pour la biodiversité et office national de la chasse et de la faune sauvage) et les forces de l’ordre exerceront
des contrôles spécifiques afin de faire respecter ces mesures de restriction.