Fil info
20:10Châteauroux : L’année 100 pour l’Apollo -> https://t.co/RI9ntgujKL
19:41📰C'était à lire aujourd'hui dans . C'est demain à : une rencontre… https://t.co/ImPRvqDSIQ
19:23Migné : Double inauguration au Domaine du Plessis -> https://t.co/vY3bKjB8Oc
19:22La Châtre : Patrick Judalet brigue un nouveau mandat -> https://t.co/MRf0VJNq06
19:21Issoudun : Finances publiques : les agents manifestent chaque vendredi -> https://t.co/j8ZuQTtAGW
19:20Châteauroux : Le quartier de la gare s’engage sur une nouvelle voie -> https://t.co/EIe1gsuIar
18:42RT : [Retour vidéo ] journée d'hier de végétation 🚒 sur la commune de . Merc… https://t.co/FZWV4sxuja
18:40Corrèze : Un Trésor public à sauvegarder -> https://t.co/YwwsZDJ7IW
18:39 Les sapeurs pompiers limitent les dégâts... mais qd même... Grosse imprudence à C dans… https://t.co/rnzCNa73Sa
18:32Jumilhac-le-Grand : Il brûle des herbes chez lui... et calcine presque un hectare -> https://t.co/aeIgQSuWSw
17:13RT : [presse] Manque d'AESH et terminale à 36 élèves à Bordeaux : les enseignants du lycée Magendie en… https://t.co/eQ8vcP2Str
17:13RT : Les salariés de General Electric s’apprêtent à se mobiliser à l’appel pour exiger l’arrêt du démantèlement de… https://t.co/yg5iKf1Edw
17:13RT : On pouvait aussi dire qu'il y a, pour les Français, 8 sujets prioritaires avant la lutte contre l'immigration cland… https://t.co/TdgZJJZoAt
16:43France : Chez FO, les établissements tournent comme le père Ubu -> https://t.co/jao978AZB1
16:33RT : Et tuer le train des primeurs , c'est quel degré d'incivisme ? Mettre 20 000 camions en plus sur les… https://t.co/uzROQipj4l
15:42RT : 🚨L'association Saint-Junien Environnement nous informe de la non potabilité de la source publique de Saint-Martin-d… https://t.co/rnL2dLuiUK
14:50RT : Ils iront jusqu'à l'os. Et lorsque qu'ils seront arrivés à l'os il iront jusqu' la moelle. Des fous furieux ! https://t.co/k453evnJFg
14:50RT : RT si t'es Français et que t'as jamais rien conféré à Marine Le Pen. https://t.co/JQD2qrmPyd
14:50RT : Nous aussi ! On utilise Tweeter pour suivre les conneries du Grand Timonier imbu de sa personne ! https://t.co/43pNFu9fU9
14:49RT : Migrants noyés en Méditerranée : une médecin légiste se bat pour retrouver leur identité https://t.co/hWnkiZSLEq
14:49RT : 🚒🚒🚒🚒👨🏻‍🚒👨🏻‍🚒👨🏻‍🚒👩🏼‍🚒👩🏼‍🚒👩🏼‍🚒 + 🚁👮‍♂️ https://t.co/JWnJHEekVS https://t.co/9LRrX5zuMR
14:48RT : Soutien aux journalistes de France 3 Nantes et interpellation : allez-vous encore longtemps, vous, Ministre de l’in… https://t.co/aHQbtWDJca
14:48RT : Provocations à l'outrage, interpellation d'un agent de sécurité, un policier qui sort : "vous avez honte d'être jou… https://t.co/z7JCPopnrT
14:47RT : Une bonne nouvelle RELAXE pour Fanny et Pierre Ce ne sont pas les militant.e.s du climat qu'il faut poursuivre et… https://t.co/gtpFUEO6K3
14:47RT : La préfecture de la et les sous-préfectures de et seront exceptio… https://t.co/YYph5lre5z
14:47RT : Les mots nous manquent à la lecture de cette phrase ignoble, les sentiments nous manquent devant tant de violence g… https://t.co/OfBORr83lk
14:47RT : Comment les gens de droite si prompts à défendre le retour à l’ordre moral, si à cheval sur les valeurs cathos, si… https://t.co/WmH2bPHe4q
14:46RT : Un excellent moment radiophonique mais surtout politique ! Il y a donc des citoyens.nes heureux de vivre sous la co… https://t.co/eU0OF4c8NB
13:04 Des infos forcément utiles aux agriculteurs. C dans : https://t.co/w80JfEbgL4
12:42France : Info préfecture : la baisse des débits d'eau se poursuit -> https://t.co/xd0kbEtdUA
10:14Dordogne : Adopter la Périgord attitude de Bergeras à Duras, en passant par la Fête de l'Humanité -> https://t.co/p2OZunzWhP
10:13Bergerac : Adopter la Périgord attitude de Bergeras à Duras, en passant par la Fête de l'Humanité -> https://t.co/XBlw0h6lPh
07:37Région : Après l'agression d'un de ses contrôleurs, la STCL veut «mieux sécuriser ses personnels» -> https://t.co/xiyBhsAcji
07:34# # - -Vienne : Jardin des traditions à Limoges, un air de Mont Gargan -> https://t.co/SHOElqSe7B
07:33# # - -Vienne : Une délégation cantonaise à Limoges -> https://t.co/Knyk6gVXqN
07:28# # - -Vienne : Mieux connaître le bâti miaulétou -> https://t.co/tcsEXFDRug
07:26Région : Entreprises, la folie du court terme -> https://t.co/QMv9DaDwWd
07:16Vézac : Réplique des opposants à la démonstration de force du président Peiro -> https://t.co/eUKaOt2hsd

Se reconnaître coupable, le premier pas

La Dordogne se lance dans la « justice restaurative », forme de justice pénale introduite en France en 2014, dont une circulaire du 15 mars 2017 a précisé la mise en œuvre. Une convention a été signée entre les différents intervenants de cette méthode qui vise à prévenir la récidive.

 

On le sait, les prisons sont remplies d’innocents qui n’ont fait que réagir à une situation conflictuelle dans les cas d’agressions, au besoin de survivre pour les cambriolages et vols à main armée, voire n’ont fait que céder à une pulsion sexuelle dont ils rendent coupable leur victime.

La reconnaissance de sa culpabilité est souvent une étape que les mis en cause ne franchissent pas, et que la procédure pénale expédie par le biais d’une condamnation qui, du coup, est mal comprise et vécue. En détention, ce paramètre est aussi peu travaillé, d’autres problématiques devant être réglées, la préparation de la sortie du détenu en faisant partie.

Il en est de même pour les victimes, qui obtiennent reconnaissance et réparation lors des audiences, mais manquent souvent d'explications sur les raisons des actes, et conservent un traumatisme dû à une réponse trop lapidaire qui ne passe que par la condamnation de l’auteur, et pas assez par la compréhension des souffrances infligées. Les dommages et intérêts ne peuvent la remplacer, et c’est pour répondre à ces deux enjeux que la justice réparatrice, appliquée depuis des décennies dans d’autres pays et calquée sur les pratiques ancestrales de régulation des conflits des Maoris ou des Amérindiens par exemple, est aujourd’hui doucement mise en place.

La Dordogne s’y inscrit donc et la signature d’une convention a réuni tous les acteurs (voir encadré) appelés à intervenir dans cette action qui est déclenchée à la demande d’une des parties (auteur ou victime), et à n’importe quel moment de la procédure pénale, avec laquelle elle n’interfère pas et qu’elle ne peut modifier en aucun cas. Aucune réduction de peine ou au-tre avantage n’est accordé au détenu. Il s’agit d’une démarche personnelle et volontaire dont les acquis sont ailleurs. Prendre conscience de la gravité de son acte et des conséquences pour sa ou ses victimes, exprimer son repentir ou ses regrets sont des pas vers une réinsertion réussie, et peuvent éviter la récidive. Pour les victimes, le but est qu’elles puissent exprimer leurs souffrances et leurs traumatismes en étant écoutées, et entendues. Elles le sont durant les audiences, mais trop rapidement pour se sentir totalement libérées de ces émotions.

Ce mode de justice demande l’implication de plusieurs partenaires, qui se sont retrouvés autour de la table pour signer une convention les liant, pour l’instant annuellement, autour de ce projet. Sont signataires de la convention : les parquets de Périgueux et Bergerac, les tribunaux d’instance de ces mêmes villes, le Service pénitentiaire d’insertion et de probation (Spip), et l’association France victimes Dordogne. Les directeurs des trois établissements pénitentiaires du département (Mauzac, Neuvic et Périgueux) sont aussi associés.

Isabelle Vitté

Légende photo : Il ne s’agit pas de sanctions ou décisions judiciaires, mais d’une démarche de réinsertion (I. V.)

 

Men Nike Shoes