Fil info
20:06Brive-la-Gaillarde : De la convergence écologique -> https://t.co/Tzi6qbbKC6
18:43Marsaneix : Elle fait un malaise, sa voiture finit dans un ravin profond de 4 mètres -> https://t.co/FiWiTdavF9
18:19Saint-Gaultier : Journées européennes : un rallye pour découvrir le patrimoine -> https://t.co/R3U7Kql1Ss
18:18Châteauroux : Bientôt une nouvelle vie pour le Pavillon de l’horloge -> https://t.co/sFv7XSmE8F
18:18Indre : Les agents des impôts se mobilisent -> https://t.co/GB1Z7BBJ0z
17:39RT : Donc Mr Ferrand maire de StPourcain, élurégion met des enfants au pain sec et à l'eau car les parents n'ont pas rég… https://t.co/e8jiq62Z1p
17:20RT : La patinoire de vous propose sa journée portes ouvertes handi-gliss jeudi de 14h à 16h… https://t.co/M7H4Mv2X8E
17:03Cornil : Un établissement neuf et du personnel en souffrance -> https://t.co/AHcB1c3qHH
16:00RT : Une bonne nouvelle RELAXE pour Fanny et Pierre Ce ne sont pas les militant.e.s du climat qu'il faut poursuivre et… https://t.co/gtpFUEO6K3
15:58RT : Scandale dans une clinique du Mans : qui a volé les voiturettes pour les enfants malades ? https://t.co/sBpsvdUeP0 https://t.co/N3fDIuQLE5
15:57RT : La déchéance. https://t.co/GkRHozX2HZ
15:52RT : Nombreux nous sommes cher Votre reforme injuste pour les regimes autonomes : on… https://t.co/Qj4bOhlTrP
15:51RT : 4900 postes devraient être supprimés d'ici 2022 à la avec le nouveau plan . Soutien aux agents en… https://t.co/XNUiut6nCo
15:24 Voilà pour les infos sur ce sondage, merci, bonne journée également
15:23 "*Etude menée pour la Fondation 30 Millions d’Amis par l’IFOP du 1er au 2 février 2019 aup… https://t.co/CF9fQQ5qBN
15:19 On n'a pas beaucoup d'info sur ce sondage... Je suis contre l’élevage intensif. Je discute rar… https://t.co/qOSf6fJzHL
14:28RT : Quelle honte ⁦⁩ de traiter de la sorte . C’est à 🤮 https://t.co/Kd9flU5h8H
14:27RT : "Même si je ne suis pas toujours d'accord avec vous..." : après la tribune des 460 journalistes du Monde et l'appel… https://t.co/KPRLffJWos
14:17RT : Migrants noyés en Méditerranée : une médecin légiste se bat pour retrouver leur identité https://t.co/hWnkiZSLEq
14:16RT : Un défilé de mannequins atypiques à Paris pour promouvoir le mouvement « body positive » https://t.co/4sbOTRpx9O
14:13RT : [presse] "Pour la troisième année consécutive, le second degré devrait perdre des post… https://t.co/2aDZ2nPxfH
14:12RT : La situation alarmante du service public a nourri les débats . Médecins urgentistes, salari… https://t.co/gOzD84DRjx
14:02RT : l'Humanité du lundi 16 septembre 2019 sur votre écran d'ordinateur avec https://t.co/iMzZVJWGf7 et sur vos tablette… https://t.co/Vfi4MHQboW
14:01RT : 🍏 La cueillette des pommes a commencé à ! Il n'est pas trop tard pour candidater. Toutes les offres d… https://t.co/jZUs3Q51yD
13:17 Même la CFDT y est ; c'est pour dire...
12:16 Vous êtes au courant que pour les sondages, on utilise un échantillon représentatif de la… https://t.co/OHmucZJUHr
11:51Aubazine : Festival Disjoncté : coup de foudre ! -> https://t.co/lAnL3Pympc
11:43Allassac : Les bénévoles du Téléthon en action sur la tour César -> https://t.co/2QY5xz9veG
11:11Périgueux : Les syndicats unis pour sauver les trésoreries et mes emplois de Dordogne -> https://t.co/6fRjs6vZ8O
09:11Sainte-Eulalie-d'Ans : Chute de cheval : un blessé grave près de Sarlat -> https://t.co/nHjuRboHp0
07:43# # - -Vienne : Au Phare jusqu’au 2 novembre, Toiles urbaines par Sophie Nicaise -> https://t.co/9keqHy1Sl4
07:40# # - : Midi-concerts, L’esprit des pierres -> https://t.co/YlNxPUK3Af
07:38# # - : Les centres culturels font leur rentrée -> https://t.co/CQhq9lD24E
07:36# # - -Vienne : Entre animalistes et paysans, un point de convergence mais deux propositions irréconciliables… https://t.co/TFe8tcTBtI
07:34# # - -Vienne : Luxe: deux étudiants japonais à Limoges -> https://t.co/KofAhvFf58
07:32# # - -Vienne : Le procureur serre la vis -> https://t.co/DGssHWDezd
07:30Région : Une grande vente aux enchères pour célébrer les 90 ans du CSP -> https://t.co/uLFqosJ8g9
07:28Région : Les coulisses du patrimoine -> https://t.co/59q5Q9rvWC
03:47L'écobuage tourne mal : le porte secours à un homme grièvement brûlé près de C dans… https://t.co/ORiwTJRSP7
03:39Hautefaye : L'écobuage tourne mal : un homme grièvement brûlé près de Périgueux -> https://t.co/L9J34iCfmO
23:07Ce message est excellent il faut le partager très vite aux politiciens inconscients des risques https://t.co/UO5eEqnckx

Condat : la balle dans le camp de l’Europe

Social

Plus on en parle, moins on en sait. Alors que le dossier de demande d’aide aux papeteries de Condat a été déposé à Bruxelles, les services de l’État veulent garder confidentiels les montants demandés et leurs affectations.

C’est en nombre que les services de l’Etat s’étaient déplacés hier à Condat et au Lardin Saint-Lazare pour travailler sur l’avenir des papeteries de Condat.
Jean-Pierre Floris, délégué interministériel aux restructurations d’entreprises était accompagné de son rapporteur, Clément Bertholet, et entouré de Frédéric Périssat, préfet de Dordogne, Sébastien Lepetit, sous-préfet, et Alexandre Arrivets, directeur de la Direccte. Le matin, les représentants de l’Etat ont visité le site et rencontré Andréa Minguzzi et la direction des papeteries, puis les organisations syndicales. En début d’après-midi, c’est avec les élus locaux, Laurent Delage, maire du Lardin, Stéphane Roudier, maire de Condat, Francine Bourra et Dominique Bousquet, conseillers départementaux, et les représentants de la députée Jacqueline Dubois, qu’ils ont étudié le sujet. Au cours d’une conférence de presse, Jean-Pierre Floris et Frédéric Périssat ont exposé les dernières avancées du dossier. « Il s’agit d’un investissement privé mais qui sollicite des aides publiques, conditionnées à des règles à la fois nationales et européennes ». Jean-Pierre Floris évoque « une affaire au long cours ». Venu sur place en juillet 2018, il avait, à l’époque pu, avec la Région, proposer un prêt de 35M€ sans intérêts. « Compte tenu de la situation financière de Condat, la décision d’investissement n’a pas été prise sur ces bases. Nous avons donc décidé d’apporter un soutien plus important mais cette décision doit être soumise à Bruxelles. Elle a été transmise tout récemment et nous l’avons rédigée avec le plus grand soin afin qu’elle puisse être acceptée et que le dossier soit traité en priorité ». Le matin, les représentants de l’Etat ont tenté, en vain, de convaincre la Direction de Condat de débuter les investissements sur la ligne 8 sans attendre la décision de l’Europe.
Actuellement, l’Etat ne communique aucune information sur le montant de l’aide demandée et sur son affectation. Alors que les informations précédentes parlaient de 35M€ en faveur de la réduction du coût de l’énergie, le mot d’ordre actuel est motus et bouche cousue pour ne pas s’exposer à des « récriminations d’autres entreprises en France ou à l’étranger ». Seul Clément Bertholet parle d’aide à l’énergie.
« Notre objectif, c’est que Condat fasse l’investissement sur la ligne 8 car il s’agit d’un projet d’un intérêt certain qui assurera la pérennité de l’entreprise pour de nombreuses années ». Actuellement, la ligne 8  est arrêtée « temporairement ». La transformation de cette ligne pour fabriquer d’autres papiers nécessitera des mois de travaux, certainement 15 mois. Durant cette période, les salariés devraient bénéficier de formations. Des postes seront supprimés dans le cadre de départs à la retraite mais un accord a été signé avec les syndicats pour qu’il n’y ait pas de licenciements. Une réunion avec les différents acteurs ce matin à la Direccte étudiera les plans de formations possibles.
Les 11 000 heures de chômage partiel accordées en 2018 seront forcément en augmentation cette année mais l’état rappelle que le supplément ne sera accordé que dans la mesure où Condat investira. « Cet investissement est forcément une bonne chose pour l’entreprise. Avec ou sans aide, c’est un marché porteur où la concurrence est faible. Il serait souhaitable que l’investissement se fasse au plus vite ». Dans le cas extrême où Condat envisagerait de ne pas investir, « il faudra faire un plan social. Si vous retranchez aux 48M€ d’investissements le coût d’un plan social, le delta d’investissement n’est pas très important pour une amélioration substantielle du résultat ».
Jean-Pierre Floris se veut rassurant : « On a toute confiance en Andréa Minguzzi et son équipe ». Frédéric Périssat ajoute, « on n’a pas le sentiment de parler avec quelqu’un qui veut partir. Lecta ne veut pas fermer le site »

Brigitte Ovaguimian

jordan shoes for sale outlet style