Fil info
21:35Périgueux : Me Eric Barateau : "L'Etat se montre assez vicieux" -> https://t.co/yTAPK92Cm0
20:06Brive-la-Gaillarde : De la convergence écologique -> https://t.co/Tzi6qbbKC6
18:43Marsaneix : Elle fait un malaise, sa voiture finit dans un ravin profond de 4 mètres -> https://t.co/FiWiTdavF9
18:19Saint-Gaultier : Journées européennes : un rallye pour découvrir le patrimoine -> https://t.co/R3U7Kql1Ss
18:18Châteauroux : Bientôt une nouvelle vie pour le Pavillon de l’horloge -> https://t.co/sFv7XSmE8F
18:18Indre : Les agents des impôts se mobilisent -> https://t.co/GB1Z7BBJ0z
17:39RT : Donc Mr Ferrand maire de StPourcain, élurégion met des enfants au pain sec et à l'eau car les parents n'ont pas rég… https://t.co/e8jiq62Z1p
17:20RT : La patinoire de vous propose sa journée portes ouvertes handi-gliss jeudi de 14h à 16h… https://t.co/M7H4Mv2X8E
17:03Cornil : Un établissement neuf et du personnel en souffrance -> https://t.co/AHcB1c3qHH
16:00RT : Une bonne nouvelle RELAXE pour Fanny et Pierre Ce ne sont pas les militant.e.s du climat qu'il faut poursuivre et… https://t.co/gtpFUEO6K3
15:58RT : Scandale dans une clinique du Mans : qui a volé les voiturettes pour les enfants malades ? https://t.co/sBpsvdUeP0 https://t.co/N3fDIuQLE5
15:57RT : La déchéance. https://t.co/GkRHozX2HZ
15:52RT : Nombreux nous sommes cher Votre reforme injuste pour les regimes autonomes : on… https://t.co/Qj4bOhlTrP
15:51RT : 4900 postes devraient être supprimés d'ici 2022 à la avec le nouveau plan . Soutien aux agents en… https://t.co/XNUiut6nCo
15:24 Voilà pour les infos sur ce sondage, merci, bonne journée également
15:23 "*Etude menée pour la Fondation 30 Millions d’Amis par l’IFOP du 1er au 2 février 2019 aup… https://t.co/CF9fQQ5qBN
15:19 On n'a pas beaucoup d'info sur ce sondage... Je suis contre l’élevage intensif. Je discute rar… https://t.co/qOSf6fJzHL
14:28RT : Quelle honte ⁦⁩ de traiter de la sorte . C’est à 🤮 https://t.co/Kd9flU5h8H
14:27RT : "Même si je ne suis pas toujours d'accord avec vous..." : après la tribune des 460 journalistes du Monde et l'appel… https://t.co/KPRLffJWos
14:17RT : Migrants noyés en Méditerranée : une médecin légiste se bat pour retrouver leur identité https://t.co/hWnkiZSLEq
14:16RT : Un défilé de mannequins atypiques à Paris pour promouvoir le mouvement « body positive » https://t.co/4sbOTRpx9O
14:13RT : [presse] "Pour la troisième année consécutive, le second degré devrait perdre des post… https://t.co/2aDZ2nPxfH
14:12RT : La situation alarmante du service public a nourri les débats . Médecins urgentistes, salari… https://t.co/gOzD84DRjx
14:02RT : l'Humanité du lundi 16 septembre 2019 sur votre écran d'ordinateur avec https://t.co/iMzZVJWGf7 et sur vos tablette… https://t.co/Vfi4MHQboW
14:01RT : 🍏 La cueillette des pommes a commencé à ! Il n'est pas trop tard pour candidater. Toutes les offres d… https://t.co/jZUs3Q51yD
13:17 Même la CFDT y est ; c'est pour dire...
12:16 Vous êtes au courant que pour les sondages, on utilise un échantillon représentatif de la… https://t.co/OHmucZJUHr
11:51Aubazine : Festival Disjoncté : coup de foudre ! -> https://t.co/lAnL3Pympc
11:43Allassac : Les bénévoles du Téléthon en action sur la tour César -> https://t.co/2QY5xz9veG
11:11Périgueux : Les syndicats unis pour sauver les trésoreries et mes emplois de Dordogne -> https://t.co/6fRjs6vZ8O
09:11Sainte-Eulalie-d'Ans : Chute de cheval : un blessé grave près de Sarlat -> https://t.co/nHjuRboHp0
07:43# # - -Vienne : Au Phare jusqu’au 2 novembre, Toiles urbaines par Sophie Nicaise -> https://t.co/9keqHy1Sl4
07:40# # - : Midi-concerts, L’esprit des pierres -> https://t.co/YlNxPUK3Af
07:38# # - : Les centres culturels font leur rentrée -> https://t.co/CQhq9lD24E
07:36# # - -Vienne : Entre animalistes et paysans, un point de convergence mais deux propositions irréconciliables… https://t.co/TFe8tcTBtI
07:34# # - -Vienne : Luxe: deux étudiants japonais à Limoges -> https://t.co/KofAhvFf58
07:32# # - -Vienne : Le procureur serre la vis -> https://t.co/DGssHWDezd
07:30Région : Une grande vente aux enchères pour célébrer les 90 ans du CSP -> https://t.co/uLFqosJ8g9
07:28Région : Les coulisses du patrimoine -> https://t.co/59q5Q9rvWC
03:47L'écobuage tourne mal : le porte secours à un homme grièvement brûlé près de C dans… https://t.co/ORiwTJRSP7
03:39Hautefaye : L'écobuage tourne mal : un homme grièvement brûlé près de Périgueux -> https://t.co/L9J34iCfmO

Tant qu’il y a de la colère...

Gilets Jaunes

Frederick Douglass disait que « le pouvoir n’a jamais concédé et ne concèdera jamais rien sans revendication ». C’était au XIXe siècle. Il était né esclave... Près de deux siècle plus tard, on en est encore là. Une lutte perpétuelle. Déprimant. Pourtant, si le constat est partagé, dans la salle polyvalente de Sardent qui ac-cueillait, jeudi, l’assemblée citoyenne des gilets jaunes de la Creuse unie, on ne trouvait pas de capsules de cyanure parmi les victu-ailles en partie locales prévues pour la pause. Tout simplement parce qu’il n’y a pas de résignation... La colère est toujours là et tant qu’il y a de la colère, il y a de l’espoir.
De la colère... et de la frustration : celle des premiers jours toujours, celle de ne pas être écoutée, celle de la parole trop longtemps contenue. Celle d’avoir tellement à dire... et si peu de temps. Celle aussi d’être nombreux dans ce cas-là. Conséquence de quoi le programme déterminé à l’origine n’aura pas pu être suivi... et qu’importe,  rien ne vaut la spontanéité d’une parole libre. D’autant que des réunions, il y en aura d’autres. Le même Frederick Douglass disait que « les limites de la tyrannie sont déterminées par l’endurance des oppressés. »
Les gilets jaunes tiennent. Ils n’oublient pas que « aujourd’hui trois personnes physiques au monde détiennent plus que les trois millions de personnes les plus pauvres » ; ils n’oublient pas non plus que 80% des mass média appartienent à 9 milliardaires ; ils ne supportent plus la casse des services publics, les logiques comptables, la marchandisation de la santé humaine ; pas plus qu’ils ne supportent de voir opposer privé et public, de voir stigmatiser tour à tour les jeunes, les chômeurs, les fonctionnaires, les ouvriers, les paysans, les artisans... Comme tout le monde ou presque.
Sauf que...
Là où la coupe du monde ou l’enterrement de Johnny mobilisent les personnes par millions, la défense des conquis sociaux et l’obtention de nouveaux droit semble ne concerner personne. La logique du « il faut faire, mais... toi d’abord ». « On aura l’avenir qu’on mérite », rappelle un participant.
« Moi, je rencontre les gens, je suis postier. Et depuis trente ans, j’entends que ça va mal », témoigne-t-il. Et, théâtral, de réstituer l’échange. « Alors je réponds toujours. « Oooh ça ne va pas s’arranger.
-  Oui, oui, oui, ils nous prennent pour des cons quand même. »
Et bin, j’ai envie de dire, le meilleur moyen de changer les choses, c’est d’arrêter de se comporter comme tel ! Savoir dire non, ne pas laisser les autres réfléchir à sa place. Le citoyen c’est le patron, vous êtes le patron ! »
Si des divergences apparaissent sur la façon d’aborder les choses ou d’envisager la suite, un cœur commun a tôt fait de garder les individus soudés. Ce que veulent les citoyens, c’est une institution qui soit au service de l’homme et plus de la finance, de l’intérêt général sur les intérêts particuliers... Les revendications restent les mêmes : le RIC, le rétablissement de l’ISF, la suppression de la TVA sur les produits de première nécessité, la diminution du train de vie des membres du gouvernement, des parlementaires et des hauts fonctionnaires, ainsi que l’indépendance du quatrième pouvoir.
Reste à savoir ce qu’on fait ?
Le dépôt des téléviseurs devant la préfecture a été évoqué, tout comme, pour mobiliser un peu plus, une grève du sexe façon Lysistrata... On envisage des municipales sans listes pour essayer de trouver des bases saines, de se rapprocher d’autres groupes à la réflexion plus aboutie pour avancer plus vite, ou encore une chaîne Youtube. Et on pense insurrection, grève par inertie, grève générale.
Un postier, un autre, prend la parole. Il a été embauché en 1974, syn- diqué le lendemain, il participait peu après à la grande grève des PTT : « On a gagné plein de choses parce qu’on a fait une grève dure et longue. Une grève générale, ça se prépare, ça ne s’improvise pas. » Et le débat de porter sur le rôle des syndicats. Pour les uns une grève générale ne peut que s’appuyer que sur les syndicats. Pour les autres demeure la crainte de les perdre dès l’obtention de miettes pour leurs corporations.
La grève générale... ça plaît bien, mais on ne sait pas trop par quelle bout la prendre. Et puis on finit par hésiter. Et puis la violence, on n’aime pas trop ça...
« On subit une violence sociale inouïe depuis 40 ans », intervient à nouveau le postier (le premier). « Mais regardez l’histoire, quand on obtenu quelque chose, on l’a obtenu comment ? La modération ne paiera pas. Parce que, les pisse-vinaigres et les mous-du-genou, faut pas oublier qu’en face, c’est des durs que vous avez.
- Alors il ne faudra pas se plaindre s’il y a de la repression », lui répond-on. « Mais on l’a déjà ! »
Petit bilan rappelé dans la foulée par le modérateur de la réunion : 7.500 grenades à dispersion, 10.000 tirs de flashball, 100.000 gazeuses, 1.500 condamnations et une centaine de personnes avec une invalidité.
Et ce n’est que les chiffres communiqués par la police...

nike air max 90 basketball