Des projets professionnels solidaires et citoyens

L’Établissement Français du Sang (EFS) et l’École Supérieure du Commerce et des Services (ESCS) de Limoges organisent une collecte de sang, mardi 12 mars de 10h30 à 15h30 au campus consulaire du 11, rue Philippe-Lebon en zone nord.

Le projet a été initié dans le cadre de la formation «Assistant des Managers de l’Entreprise». Un projet professionnel qui doit s’organiser en groupes d’étudiants.

Comme chaque année, des sujets sont proposés aux étudiants qui assisteront à un tirage au sort pour attribuer un projet pour chaque groupe. Cette année, un projet retient particulièrement l’attention, celui du renouvellement du partenariat entre l’École Supérieure du Commerce et des Services (ESCS) et l’Établissement Français du Sang (EFS). Ce sujet a été attribué à un groupe de quatre étudiantes en alternance, il s’agit de Juliette Astier, Emmanuelle Sablon, Justine Seillier et Elisa Rouveix. Ces dernières ont dû se rendre dans les locaux de l’EFS afin d’avoir une meilleure idée sur cet organisme et ses actions. Aussi, cela leur permettra de mieux définir l’environnement où elles seront amenées à évoluer dans les six prochains mois, «nous voulons encourager ce type de projet pour que les étudiants puissent avoir une expérience enrichissante» explique Claude Raynaud, responsable pôle alternance du campus consulaire, puis d’ajouter : «C’est important de former de belles personnes et ce type de projet correspond bien à notre démarche». Le but de cette initiative est de recruter de nouveaux donneurs auprès des 300 étudiants et des nombreuses entreprises basées sur le périmètre de la zone nord de Limoges. Ces dernières ont été contactées via l’association du parc d’activités nord de Limoges (APA Nord). Pour rappel, l’ESCS a choisi de s’impliquer auprès de l’EFS afin de promouvoir cet acte citoyen auprès de ses alternants, des formateurs et professionnels du campus. Cette démarche est nécessaire pour pallier un besoin vital, en effet, pas moins de 800 poches de sang par semaine sont nécessaires en Limousin, l’objectif étant de dépasser les 100 poches par jour «les réserves actuelles sont très basses, et les besoins des patients augmentent» regrette Colette Dupic, chargée de communication à l’EFS, avant de préciser : «Nous avons lancé un appel national il y a quelques jours car la situation actuelle l’exige». L’EFS compte donc sur le soutien de tous.

 

Nike Air Presto Fly