Fil info
20:52Tulle : Une pause poétique avec Fabienne Yvert -> https://t.co/QX6WUFCHiV
20:34Brive-la-Gaillarde : Esprit de solidarité pour la «Team Mazière» -> https://t.co/6KtWQHuCQS
19:09Périgueux : Des trophées pour récompenser les acteurs les plus innovants -> https://t.co/MQrhyF3Zz9
19:07Boulazac : Continuer à faire savoir -> https://t.co/OJf71p2oZ9
18:10Indre : Une après-midi pour plonger au profit de l’Unicef -> https://t.co/UuZBHYrjPi
18:00Châteauroux : ACGCS et Scalis dépassent les barrières générationnelles -> https://t.co/V68eYygNDQ
16:04Thiviers : La Ruche qui dit oui s’installe -> https://t.co/Vnyo1Q5SNg
16:03Coulounieix-Chamiers : Les interrogations du groupe communiste / Front de Gauche -> https://t.co/2ogP3g8RU3
12:56Corrèze : Gilets jaunes et syndicats même combat ! -> https://t.co/4MCES4f1yh
11:32RT : ça y est ! le programme complet des est sorti => https://t.co/6JADnTeZM6 On a hâte de vous… https://t.co/Af2y7rXAlD
11:29ça y est ! le programme complet des est sorti => https://t.co/6JADnTeZM6 On a hâte de vous… https://t.co/Af2y7rXAlD
10:44 sur le boulevard circulaire de Brive, au centre ville, distribution de tranches de sa… https://t.co/k1IxMadGPY
09:06# # - -Yrieix-la-Perche : Les 57 ans du cessez-le-feu -> https://t.co/WQwdvQNyz3
08:59# # - -Yrieix-la-Perche : Les « Enoncés » de Christian Lebrat -> https://t.co/6NbDofChyP
07:59Région : Pole de ressource de Limoges, des projets qui revendiquent l’économie sociale et solidaire -> https://t.co/wH57GAbjEr

Algérie : les jeunes manifestants visent la tête de l’État

ÉLECTION

Au lendemain d’une mobilisation des avocats, c’était hier au tour des étudiants de descendre dans la rue, contre la perspective d’un 5e mandat du président Bouteflika. « Pas en mon nom ! »
était un des mots d’ordre après le soutien affiché par 11 associations estudiantines à la candidature de Bouteflika.
Environ 500 étudiants se sont regroupés aux cris de « Bouteflika dégage ! » ou «Algérie libre et démocratique », à l’intérieur de la faculté centrale pendant que quelques centaines d’autres sont restés regroupés à l’extérieur. Les étudiants de la faculté de médecine d’Alger ont pour leur part été cantonnés sur leur campus par la police.
Des manifestations ont également eu lieu à Constantine, Tizi-Ouzou ou encore Annaba d’après le site d’information TSA.
« La population algérienne et notamment les étudiants, sont très habitués à manifester. Ce n’est pas quelque chose d’exceptionnel, et plus on s’éloigne des années de la décennie noire, plus cela paraît normal », commente Pierre Vermeren, professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-
Sorbonne. Mais là, « ça prend une ampleur nouvelle parce que c’est dans la capitale, dans beaucoup de villes à la fois, et ça a une dimension nationale, et les objectifs politiques concernent directement la tête de l’État. C’est ça qui est nouveau ».
Une nouveauté dont sont convaincus les étudiants. Ainsi Sid Ahmed Hanoun qui croit dur comme fer que ces manifestations sont le point de départ d’un « vrai changement ».
En écho, Redouane, 21 ans, inscrit en deuxième année de physique, prôneun«changement radical », qui selon lui doit notamment s’appliquer à l’université, « en proie ces dernières années à un grand marasme ». L’alternative ? Les étudiants n’avancent pas de nom. Pour eux, le mot d’ordre est avant tout « pas de 5e mandat ».
A.S. avec AFP