Fil info
01:42RT : Peinée d’apprendre ce soir le décès de Gérard Vandenbroucke, président de , vice-prés de la… https://t.co/OpoA3Zr9Ot
01:42RT : Gérard Vandenbroucke est parti ce soir après un long combat contre la maladie. Homme engagé, avec des convictions s… https://t.co/8DZ9kNj9c7
21:00Indre : Ian Brossat, tête de liste PC aux Européennes, demain dans l’Indre -> https://t.co/s2mM7rZ8bC
20:58Indre : E. Macron face à l’entreprise -> https://t.co/tYGEyi80Kx
19:38Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/QmzR1p5h55 via
18:52RT : [🏆🗳 Mobilisation Générale !!!] On est une nouvelle fois en liste pour les ! Alors on a besoin de votre so… https://t.co/oi8EpoZCNU
18:10RT : Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
18:10RT : 🎊👉FESTIVAL AUX CHAMPS 👍😊 Rendez-vous JEUDI 21 FÉVRIER à 16H pour découvrir les premiers noms !!! 💥CONCOURS 💥 Ga… https://t.co/1HVVlDkLDX
17:22Dordogne : Jean-Philippe Granger dans un fauteuil pour six ans -> https://t.co/RVSvJjYYIS
17:22Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
17:02Sarlat-la-Canéda : Le grand débat débouchera-t-il sur du concret ? -> https://t.co/57px26e5G1
16:21RT : Compte rendu du SNUipp87 du Cden de ce jour : 14 classes fermeront et 8 ouvriront en septembre 2019… https://t.co/vBbKW6b112
16:21Après le CDEN de ce matin : rien de nouveau concernant le projet de carte scolaire présenté hier et publié dans notre édition de ce jour.
16:00Trélissac : La commune s’engage dans le sport sur ordonnance -> https://t.co/WRGi8arfLO
15:56RT : : stéphane ostrowski attaque le aux prud’hommes
15:48 ce n'est qu'un début....continuons le....
15:31Argenton-sur-Creuse : Victoire des défenseurs de la gare ! -> https://t.co/755BJMTeaz
14:38RT : C'est bien beau de vouloir CHANGER LE MONDE. ✊🌏✊ Mais y a un moment, on peut pas boire son CAFÉ dans un Ché Gu… https://t.co/HliiWSFUTZ
14:13RT : Alain Juppé, premier homme politique condamné à entrer au https://t.co/o69hV4IkTS
14:10Neutralisation de la voie de droite entre les échangeurs n°37 « Boisseuil » et n°28 « Grossereix » sur l’autoroute… https://t.co/mdkj3AbYks
14:07Dordogne : Incertitudes sur l’avenir de Condat -> https://t.co/mruMxrPUAb
13:51 en vidant les etangs, il y a une serie a produire tellement il y avait de curieux qd chichi etait roi,
12:56Tulle : Le téléfilm « Meurtre en Corrèze » recherche des figurants -> https://t.co/PLUWz4NzoX
12:37Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/lObLn8tbDH via https://t.co/izT1fh7mXG
12:16RT : Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
12:00Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
11:29 C'est que ce n'est pas le débat que vous cherchiez mai… https://t.co/ezvpCqvKVk
10:40RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:59RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:41Région : Gibo fait la tête à la fac -> https://t.co/mrEwm78VQj
09:39Région : Les étudiants au service de la prévention routière -> https://t.co/g6H587qvTD
09:37# # - -Vienne : 14 fermetures de classes au lieu de 17 , encore trop pour les syndicats -> https://t.co/6OXHYQjAe6
09:35# # - -Vienne : Fermeture du PADE : recul de l’accès au droit des étrangers -> https://t.co/ManYacVHdi
09:32# # - -Vienne : Limoges Métropole, investir et préserver l’avenir -> https://t.co/X0nvPHLEcP
09:29France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
07:49# # - -Vienne : Cambriolages : les auteurs interpellés et emprisonnés -> https://t.co/d6WCOzXfbK
07:48France : Dans l'Indre, Macron prend le pouls des ruraux -> https://t.co/FHPVLx50cX

Saint-Junien, l'avenir de l'hôpital semble s'éclaircir

Des élus, des militants de la CGT, des Gilets jaunes mais aussi des Saint-Juniauds simplement attachés à leur hôpital, c’est finalement le condensé des luttes que connaît ce territoire et de sa vie-même qui s’est déplacé à Bordeaux, hier, pour rencontrer le directeur de l’ARS et lui dire son inquiétude et sa détermination.

 

Roger Guilloumy a le sourire dans l’allée centrale du bus où il fait l’appel. L’élu communiste compte celles et ceux qui ont décidé de faire le déplacement à Bordeaux pour soutenir la délégation, menée par le maire de Saint-Junien, Pierre Allard, qui doit être reçue par l’ARS. Un agent CGT de l’hôpital discute avec Daniel et Johnny, deux Gilets jaunes. Pour Benoît, Gilet jaune lui aussi, ce déplacement est une évidence : «L’hôpital, c’est essentiel pour nous. Il rayonne jusqu’en Charente. On veut garder les services publics de proximité, il faut arrêter avec la rentabilité et l’argent, la santé ça ne peut pas être une question d’argent.» Bruno est aide-soignant et syndiqué à la CGT, pour lui, il faut entendre le malaise des personnels: «Nous sommes de moins en moins nom-breux, avec des patients qui ont des pathologies lourdes, ça ne peut pas continuer comme ça. Le soin c’est un métier qu’il faut faire correctement.» Dans les conversations ce sont bien ces questions, celle de la rentabilité, celle de la proximité, celle aussi du service public et de l’égalité qu’il implique entre les territoires, qui reviennent. Parmi les membres de la délégation, comme parmi les manifestants, chacun s’accorde également à réclamer le retour du service d’oncologie à Saint-Junien. Une question d’humanité comme l’explique une Saint-Juniaude qui a elle-même souffert d’un cancer, «quand j’étais malade, j’ai pu suivre ma chimiothérapie à Saint-Junien, je ne me voyais pas aller à Limoges» dit-elle.

Les conversations vont bon train, on se rencontre, on commente l’actualité, on parle du mouvement en cours. Ce déplacement et cette délégation à l’ARS font suite aux nombreuses mobilisations qui se sont déroulées à Saint-Junien depuis un an.

A l’arrivée à Bordeaux, ce sont des trombes d’eau qui accueillent les manifestants mais rapidement le soleil revient et les slogans retentissent. «Les gens sont des patients pas des clients» ou encore «la santé n’est pas une marchandise»... Ils disent clairement que c’est bien du mal de la concurrence et du profit que souffre le système de santé. La délégation arrive sous les applaudissements de la manifestation.

Pour Pierre Allard, les questions à aborder concernent bien entendu les effets désastreux de la tarification à l’activité, celle des spécialités, avec en point de mire ce retour rapide l’oncologie, et celle du personnel bien entendu. Dès son entrée dans la salle, le maire de Saint-Junien remet au directeur de l’Agence Régionale de Santé, Michel Laforcade, les 14.000 signatures que la pétition pour l’hôpital a recueillies, dans la cité gantière et bien au-delà. La réunion commence et, devant l’entrée, un barrage filtrant s’organise. Un cortège, qui pourrait être celui du Premier ministre, Edouard Philippe, qui était à Bordeaux hier après-midi, est copieusement sifflé. Une heure plus tard, à la sortie de la délégation, ce sont de bonnes nouvelles qu’annonce Pierre Allard. En premier lieu, il confirme la volonté de l’ARS de voir l’oncologie revenir à Saint-Junien dès le premier semestre de cette année et l’hôpital conserver l’ensemble de ses spécialités. Dans un second temps il a annoncé la mise en place d’un pôle de cardiologie avec le CHU de Limoges. La question du personnel, donc du management, a également été largement évoquée.

Mission accomplie pour la délégation mais la mobilisation pour la santé publique et la soif de justice sociale sont toujours à l’ordre du jour.