Fil info
19:17Indre : La MSA Berry-Touraine à un an des élections internes -> https://t.co/EmRZJxR7Rd
19:02Région : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver -> https://t.co/XVqh7Gf2m7
18:55Châteauroux : Chœur et chants venus de Russie dimanche à Saint-André -> https://t.co/wPaBfPeVWw
18:45Indre : Le PCF veut convaincre les abstentionnistes -> https://t.co/QOI3EvQ73Z
18:27# # - -Vienne : Le développement de la fibre optique se poursuit sur le territoire de Limoges Métropole -> https://t.co/DdBYH6yIf5
18:26RT : devrait annoncer, dans ses conclusions du « grand débat », son intention de faire « travailler davantage »… https://t.co/NJS30ctbyU
18:24# # - -Vienne : Anne Frank, une histoire d’aujourd’hui pour ne pas oublier hier -> https://t.co/DDQeqqZvu3
18:20RT : « Est-ce que depuis deux ans on a fait fausse route ? » s’interroge . Et là on a envie de dire : « b… https://t.co/EuBnR6N1z8
18:20RT : Pour le moment, il enfile tellement bien les perles qu'il y a de quoi remplir toutes les vitrines de la Place Vendôme...
18:20Samedi, c'est l'ouverture de la pêche du brochet. Hauts-viennois, voisins proches et même touristes en quête de sec… https://t.co/rZuogHCjcs
18:18France : Opéra de Limoges: on revisite la musique de Bach -> https://t.co/3ljG8uALHk
18:07Région : Encourager le tourisme vert -> https://t.co/JUcJWfN6kJ
17:00Le plan d’action, check ! La partenaire, check ! Ne reste que la préparation physique, en bonne voie, et qu’un peu… https://t.co/eMlRQgAwHJ
16:57RT : Le 26 mai, mettons un carton rouge à Macron. Mettons un bulletin rouge, celui de . https://t.co/zwKiMRzyOt
16:55Périgueux : La SNC au service de l’emploi -> https://t.co/7hMcQav05C
16:50Boulazac : Un nouveau timbre célébrant la grotte de Lascaux -> https://t.co/T0YRnEOFVF
16:45Pour ceux qui aiment, Chimène Badi sera à l'espace culturel E. Lelcerc, demain dès 16h. Le public est invité.
15:57Châtillon-sur-Indre : Une semaine magique à Poudlard avec l’accueil de loisirs -> https://t.co/lXc93O8AR3
15:56Argenton-sur-Creuse : Un auteur « préhistorique » à la Maison de la Presse -> https://t.co/f8PoYa5mVT
15:55La Châtre : Soixante exposants et Anaïs Delva attendus à la foire-exposition -> https://t.co/yNDpSn0VIJ
15:44Montignac : Le 8e art à l’honneur à Montignac -> https://t.co/309rQBfHRy
15:42Trélissac : L’engagement d’un homme de bien -> https://t.co/pN2XV7nlpj
12:33RT : De nouveau réunis L’au-delà n’aura jamais été aussi classieux truculent épicurien et stylé https://t.co/J2dERXsnYu
12:30RT : De nouveau réunis L’au-delà n’aura jamais été aussi classieux truculent épicurien et stylé https://t.co/J2dERXsnYu
12:30RT : Près de 1000 personnes, Bravo ! C'est tout simplement le plus grand meeting du à depuis 1… https://t.co/w9FZVYnR4u
12:29RT : Salut l’artiste ! Passe le bonjour à NOIRET et ROCHEFORT... Ils sont désormais ensemble nos Grands Ducs et on les p… https://t.co/yaKY3NndGV
12:26RT : “J’ai la patate” entame avec bonne humeur ce dernier mois de campagne. Via . https://t.co/MFR1ucQRKl
12:26RT : . avait crevé l'écran lors du débat de France 2, il veut aujourd'hui redonner de l'oxygène au PCF. ⬇️ B… https://t.co/UCmakxP009
12:26RT : Européennes. Ian Brossat est politiquement bon, il est jeune et il est unitaire. Pourquoi s’étonner que sa campagne… https://t.co/8JJLwvadoE
12:25RT : ❤❤❤ https://t.co/pPgsCX7fz5
07:51France : Décès de Jean-Pierre Marielle, dernier grand duc du cinéma français -> https://t.co/KkfccixTnN
07:47Région : Rendez-vous avec la lune -> https://t.co/rrGo9RGIYc
07:45Région : La transhumance des moutons sur les pâturages du plateau -> https://t.co/kSXzNNa6UH

«Aucun bougé sur la question de la répartition des moyens»

Education nationale

 

Après le comité technique académique qui vient de se tenir, le SNUIPP-FSU constate que la position du rectorat n’a guère évolué.

«Il n’y a aucun bougé sur la question de la répartitions des moyens avec cinq postes en moins pour la Corrèze, trois en moins pour la Creuse et huit en plus pour la Haute-Vienne, liste Fabrice Couégnas, (SNUIPP-FSU 23). La réponse au besoin de postes en Haute-Vienne se fait sur le dos des départements ruraux.» Ce faisant, la Haute-Vienne, un temps tombée au 91e rang national en terme de taux d’encadrement dans ses écoles primaires, rattrape quelques places. Sans toutefois faire un bond au classement.

Mais, par l’effet des vases communicants, la pilule est amère dans les deux autres départements limousins, déjà soumis à la disette scolaire. «Pour le seul premier trimestre, on a eu droit en Creuse à 753 jours de classe sans enseignant, faute de remplaçants. Cela représente quatorze postes d’enseignant, déplore Fabrice Couégnas. Le taux de scolarisation des enfants de 2 ans est en net recul alors que c’est un enjeu majeur de réussite scolaire.»

«En Haute-Vienne, une trentaine de classes vont être fermées, ajoute Marie-Mélanie Dumas (SNUIPP-FSU 87). Malgré huit postes en plus, on manque encore cruellement de postes : la Haute-Vienne, ce n’est pa seulement Limoges. Nous sommes également dans un département très rural mais ça c’est nié.»

Seule évolution, «après la mobilisation du 24 janvier [la semaine dernière] et une pétition qui a réuni 500 signataires en quelques jours, la rectrice a reculé de moitié concernant les suppressions dans les classes de SEGPA, note Fabrice Couégnas. Faire peser l’équivalent de 1/6e des moyens économisés sur 2% de la population scolaire, qui plus est celle composée par les élèves les plus en difficulté, cela reste quand même significatif. On remarque ainsi que les heures d’atelier seront sacrifiées alors que c’est le meilleur moyen d’accrocher les publics de ces classes.»

Pour justifier l’indigence des moyens, le rectorat fait valoir l’évolution de la démographie scolaire qu’elle évalue à 773 élèves en moins en Limousin à la rentrée de septembre. «Considérer la démographie pour dégager des marges, c’est peut-être juste d’une manière arithmétique, pas dans la réalité, relève le syndicaliste. Même chose quand on regarde la moyenne académique d’élèves par classe. C’est sans doute valorisant pour les gestionnaires du rectorat mais quand on regarde les trois ou quatre typologies différentes d’écoles qui cohabient dans l’académie, ça n’a aucun sens. Nous, notre objectif est de faire réussir les élèves et là les conditions ne sont pas remplies.» En terme d’aménagement du territoire, on se demande également quelle logique anime ces cartes scolaires qui se succèdent. Marie-Mélanie Dumas y répond : «La volonté affichée de l’administration, c’est de fermer des écoles en milieu rural, de les regrouper dans des RPI avec demain des directeurs d’école transformés en chefs d’établissement.»

Avant les conseils départementaux de l’éducation (le 14 février en Haute-Vienne et le 11 mars en Creuse) à l’issue desquels on connaîtra le détails des fermetures et ouvertures de classes, le SNUIPP-FSU appelle d’ores et déjà à une nouvelle action mardi prochain.

J.D.