Fil info
19:17Indre : La MSA Berry-Touraine à un an des élections internes -> https://t.co/EmRZJxR7Rd
19:02Région : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver -> https://t.co/XVqh7Gf2m7
18:55Châteauroux : Chœur et chants venus de Russie dimanche à Saint-André -> https://t.co/wPaBfPeVWw
18:45Indre : Le PCF veut convaincre les abstentionnistes -> https://t.co/QOI3EvQ73Z
18:27# # - -Vienne : Le développement de la fibre optique se poursuit sur le territoire de Limoges Métropole -> https://t.co/DdBYH6yIf5
18:26RT : devrait annoncer, dans ses conclusions du « grand débat », son intention de faire « travailler davantage »… https://t.co/NJS30ctbyU
18:24# # - -Vienne : Anne Frank, une histoire d’aujourd’hui pour ne pas oublier hier -> https://t.co/DDQeqqZvu3
18:20RT : « Est-ce que depuis deux ans on a fait fausse route ? » s’interroge . Et là on a envie de dire : « b… https://t.co/EuBnR6N1z8
18:20RT : Pour le moment, il enfile tellement bien les perles qu'il y a de quoi remplir toutes les vitrines de la Place Vendôme...
18:20Samedi, c'est l'ouverture de la pêche du brochet. Hauts-viennois, voisins proches et même touristes en quête de sec… https://t.co/rZuogHCjcs
18:18France : Opéra de Limoges: on revisite la musique de Bach -> https://t.co/3ljG8uALHk
18:07Région : Encourager le tourisme vert -> https://t.co/JUcJWfN6kJ
17:00Le plan d’action, check ! La partenaire, check ! Ne reste que la préparation physique, en bonne voie, et qu’un peu… https://t.co/eMlRQgAwHJ
16:57RT : Le 26 mai, mettons un carton rouge à Macron. Mettons un bulletin rouge, celui de . https://t.co/zwKiMRzyOt
16:55Périgueux : La SNC au service de l’emploi -> https://t.co/7hMcQav05C
16:50Boulazac : Un nouveau timbre célébrant la grotte de Lascaux -> https://t.co/T0YRnEOFVF
16:45Pour ceux qui aiment, Chimène Badi sera à l'espace culturel E. Lelcerc, demain dès 16h. Le public est invité.
15:57Châtillon-sur-Indre : Une semaine magique à Poudlard avec l’accueil de loisirs -> https://t.co/lXc93O8AR3
15:56Argenton-sur-Creuse : Un auteur « préhistorique » à la Maison de la Presse -> https://t.co/f8PoYa5mVT
15:55La Châtre : Soixante exposants et Anaïs Delva attendus à la foire-exposition -> https://t.co/yNDpSn0VIJ
15:44Montignac : Le 8e art à l’honneur à Montignac -> https://t.co/309rQBfHRy
15:42Trélissac : L’engagement d’un homme de bien -> https://t.co/pN2XV7nlpj
12:33RT : De nouveau réunis L’au-delà n’aura jamais été aussi classieux truculent épicurien et stylé https://t.co/J2dERXsnYu
12:30RT : De nouveau réunis L’au-delà n’aura jamais été aussi classieux truculent épicurien et stylé https://t.co/J2dERXsnYu
12:30RT : Près de 1000 personnes, Bravo ! C'est tout simplement le plus grand meeting du à depuis 1… https://t.co/w9FZVYnR4u
12:29RT : Salut l’artiste ! Passe le bonjour à NOIRET et ROCHEFORT... Ils sont désormais ensemble nos Grands Ducs et on les p… https://t.co/yaKY3NndGV
12:26RT : “J’ai la patate” entame avec bonne humeur ce dernier mois de campagne. Via . https://t.co/MFR1ucQRKl
12:26RT : . avait crevé l'écran lors du débat de France 2, il veut aujourd'hui redonner de l'oxygène au PCF. ⬇️ B… https://t.co/UCmakxP009
12:26RT : Européennes. Ian Brossat est politiquement bon, il est jeune et il est unitaire. Pourquoi s’étonner que sa campagne… https://t.co/8JJLwvadoE
12:25RT : ❤❤❤ https://t.co/pPgsCX7fz5
07:51France : Décès de Jean-Pierre Marielle, dernier grand duc du cinéma français -> https://t.co/KkfccixTnN
07:47Région : Rendez-vous avec la lune -> https://t.co/rrGo9RGIYc
07:45Région : La transhumance des moutons sur les pâturages du plateau -> https://t.co/kSXzNNa6UH

Vaste chantier en Limousin, mais sans ambition

SNCF

SNCF Réseau Nouvelle-Aquitaine (ex-Réseau ferré de France), filiale chargée de l’infrastructure, vient de présenter ses chantiers pour l’année à venir. En Limousin, ce sont les lignes POLT et Brive-Turenne qui seront concernées. Et en Dordogne, entre Le Buisson et Libourne via Bergerac. Entre Saillat et Angoulême, rien n’est prévu. 

 

On peut s’arrêter sur l’énorme enveloppe financière des travaux réalisés par SNCF Réseau en Nouvelle-Aquitaine : 120 millions d’euros pour 2019 pour le seul Limousin. Ou on peut retenir que le programme de l’année à venir ne changera rien aux points noirs ciblés par les syndicats de cheminots.

Pour la filiale chargée de l’infrastructure, hier, il s’agissait en tout cas d’une simple présentation des opérations qu’elle mènera en Nouvelle-Aquitaine en 2019 et plus particulièrement en Haute-Vienne, Creuse et Corrèze.  «Le Limousin concentrera 35 des 150 chantiers prévus en 2019 en Nouvelle-Aquitaine, retient ainsi Alain Autruffe, directeur territorial SNCF Réseau Nouvelle-Aquitaine. Sur 480 millions d’euros de travaux dans la grande région, 120 millions seront injectés en Limousin. C’est tout à fait considérable.»

Outre la modernisation de la voie entre Brive-Turenne, pour environ 25 millions d’euros, dans le cadre du contrat de plan Etat-Région pour assurer la pérennité de la liaison jusqu’à Rodez, les travaux se concentreront sur l’axe Paris-Limoges via Orléans, dans le cadre de la régénération de la ligne POLT, débutée en 2015 pour une décennie de travaux. Soit 95 millions d’euros qui permettront «la création d’installations permanentes de contre-sens entre La Souterraine et Le Palais-sur-Vienne mais aussi le renouvellement de 37 km de voies entre Limoges et Fromental», liste Alain Autruffe. Pour démultiplier sa capacité d’intervention, SNCF Réseau est en train de créer une base de travaux à Puy-Imbert et Ventenat au nord de la gare des Bénédictins à Limoges. Une base qui permettra d’approvisionner une «suite rapide», c’est-à-dire ce train usine capable de renouveler 900 m de voie par jour là où les modes traditionnels d’intervention ne dépassent pas 120 m/jour. De cette base, on acheminera non seulement les moyens nécessaires à la régéneration de 36 km entre La Souterraine et Limoges dès cette année, mais aussi pour le sens inverse en 2020, puis entre Salon-La-Tour et Limoges et Limoges et Salon-la-Tour en 2021 et 2022.

Malgré le titanesque chantier qui se déroulera sur la ligne POLT  d’ici 2025 (voire 2026, d’éventuels retards n’étant pas exclus), rappelons que l’usager, au final, ne gagnera pas de temps. «L’objectif est  le maintien des performances actuelles, soit 3h14 entre Limoges et Paris», précise Alain Autruffe.

Reste donc en suspens les points noirs : entre Saillat et Angoulême où faute d’entretien, la voie est désormais fermée ; entre Limoges et Brive, via Nexon et Saint-Yrieix-la-Perche. Sur ces lignes régionales, SNCF Réseau n’a pas vraiment la main puisque ce sont la Région et l’Etat qui décident de ce qui se fera ou, en l’espèce, de ce qui ne se fera pas. Ce qui est sûr c’est que sur un réseau ferré bâti il y a 140 ans, SNCF Réseau, chargée de sa maintenance, observe que l’entretien ou le renouvellement des voies ne suffisent parfois plus. Ici et là, la nécessité de travaux de plate-forme, beaucoup plus onéreux, sont nécessaires.  Si les enveloppes actuellement injectées semblent colossales (5,7 milliards d’euros à l’échelle nationale pour l’année en cours), l’effort apparaît encore bien trop faible eu égard aux problématiques de mobilité, d’environnement et de (ré)aménagement du territoire. Sauf à considérer que l’Etat stratège a définitivement baissé pavillon devant l’Etat gestionnaire.