Fil info
16:09Bergerac : Dégradations sur la future mosquée : « Ils n’auront pas notre colère » -> https://t.co/FAgeabA8Qr
16:00Dordogne : Les méfaits de la réforme du ferroviaire -> https://t.co/c1CRO1oDAc
15:48Dordogne : L’occitan vivant et contemporain -> https://t.co/g3gv1aIXrm
10:55Guéret : Une panne de réveil douloureuse | L'Echo https://t.co/j728aOzsqi via
10:28 a commencé en Corrèze. Un spécimen géant a été vu ce matin au pied de la collégiale Sain… https://t.co/gEc1ncGXA9
09:22# # - Grands-Chézeaux : Maçons et paveurs migrants à l’honneur -> https://t.co/liZyD5c2CD
09:18# # - : Un concours de belote qui a fait salle comble -> https://t.co/YkOIdUh1ZC
09:16# # - : L’association des commerçants de la ville mis en veille -> https://t.co/d1Tjql8aKn
09:13Région : Unis pour la maison de santé et pour les services publics de Chabanais (16) ! -> https://t.co/5QOHB586v4
09:10# # - -Anne-Saint-Priest : Editions La Veytizou, la mémoire se perpétue -> https://t.co/AciWv1WdnH
09:02# # - : Faites des Livres 2019 : une formation au Kamishibai, une autre façon de lire -> https://t.co/oGtFwSUjUH
08:58# # - -Martin-de-Jussac : Une fête toujours populaire sous le signe de Panazô -> https://t.co/t0SXJjZyxq
08:55# # - -Vienne : Agathe en concert vendredi à Limoges -> https://t.co/LQWPTocB73
08:53# # - -Vienne : Vendredi à Jean-Gagnant: trio de cordes improvisé -> https://t.co/7FuegBnzdE
08:51# # - : Valoriser les métiers de la salle et des arts de la table -> https://t.co/jgbadjZgmc
07:58# # - -Vienne : Lutte Ouvrière se bat pour une Europe qui porte les intérêts des travailleurs -> https://t.co/cE177b1CfZ
07:55# # - -Vienne : Les Gilets jaunes toujours inventifs -> https://t.co/TXGqMoxu4c
07:53Région : Loger pour rebondir -> https://t.co/YjIvr9MTxT
07:51Région : La Région et le CNRS renforcent leur coopération -> https://t.co/YX8T5WeSVs
07:36 Retrouvez le questionnaire en ligne : https://t.co/fAdpBdQPtk, à vous de jouer !
21:23Naves : L’agglo de Tulle mise sur les circuits courts -> https://t.co/QWWfgVIdne
19:42Boulazac : Souvenir et vigilance -> https://t.co/OUB59l94YS
19:36Périgueux : Ta différence, c’est ma richesse -> https://t.co/IzYsbhRbgm
19:28Trélissac : Besoin d’honnêteté en politique -> https://t.co/SxaTVJI2tz
18:13Sarlat-la-Canéda : Une voix palestinienne à Sarlat -> https://t.co/qK2jdd2WXL
18:12Dordogne : Faire du sport ou aller au cinéma, même combat -> https://t.co/3ySLsunvrZ
16:56Festival départemental des sociétés de musique https://t.co/trKmC7mifq

FDSEA et JA veulent rempiler

Du 7 au 31 janvier, 30 000 électeurs, dont 6 000 pour le collège 1 des chefs exploitation, sont appelés à voter pour leurs représentants à la Chambre d’agriculture de la Dordogne. Dans ce cadre,  les JA (Jeunes agriculteurs) et la FNSEA  présentent une liste commune avec à sa tête le président de la Chambre sortant.

La FDSEA et les JA viennent de dévoiler officiellement la liste de leurs 20 candidats aux élections à la Chambre d’agriculture. Des candidats qui selon les principaux responsables « s’engagent chaque jour avec passion, détermination et courage pour faire vivre l’agriculture périgourdine ».  
La tête de liste du collège des chefs d’exploitation n’est autre que l’actuel président de la Chambre d’agriculture Jean-Philippe Granger dont l’équipe autour de lui il y a 6 ans avait obtenu 42,41 % des voix (Coordination rurale 34,87 % et Confédération paysanne  22,72 %). « Notre liste est représentative du monde agricole, tant au niveau géographique que productions et filières », explique Jean-Philippe Granger « il est important d’avoir des agriculteurs engagés dans le syndicalisme et la gestion des dossiers car les enjeux sont importants ». Des enjeux en terme de revenus, de revalorisation des petites retraites, d’accompagnement des jeunes qui s’installent. « Nous avons actuellement une arrivée pour un départ», précise Pierre-Henri Chanquoi quatrième sur la liste,  président des JA. Des enjeux également en terme de transmission d’exploitation, de redynamisation des territoires ruraux, de problèmes de foncier, de gestion de la ressource en eau, mais encore  des enjeux aussi au niveau environnemental.  « Nous avons des solutions, mais il faut nous encourager »,  lance Fabien Joffre, président de la FDSEA et en seconde position sur la liste.  
Le projet porté par les JA et la FDSEA se décline  donc en quatre axes d’ambition pour l’agriculture périgourdine : une agriculture attractive, une agriculture de progrès, une agriculture reconnue et une agriculture de projets et de solutions. Ces représentants du monde agricole défendent avant tout une agriculture de production. « Il faut qu’elle soit compétitive, durable et résiliente et qu’elle contribue à structurer nos territoires, notre projet vise aussi à préparer demain, à dire aux jeunes que notre métier a de l’avenir ».
18 sièges à conquérir
« Avançons ensemble les pieds sur terre », tel est le slogan de la liste commune des JA et de la FNSEA, une liste qui comprend six  anciens candidats, six femmes chefs d’exploitation et dont la moyenne d’âge doit tourner autour des 45 ans. Les candidats sont surtout issus du Périgord Noir et du Bergeracois et représentent de nombreuses filières : bovin, lait, céréales, noix, canards gras, maïs, châtaignes, irrigation, poules pondeuses, et bio, « un secteur de plus en plus porteur mais où il y a beaucoup de concurrence », reconnaît Jean-Philippe Granger. Ces syndicats par ailleurs revendiquent  des acquis et   notamment le reclassement du département en zone défavorisée, un dispositif DJA plus attractif, des dérogations pour les défrichements, une lutte pour enrayer les dégâts des gibiers et la promotion du métier à travers des manifestations telles que Péri’meuh et Terre en fête. La Chambre d’agriculture a un budget autour de 10 millions d’euros. Elle  gère 100 salariés et a trois antennes :  Sarlat , Thiviers-Ribérac, Bergerac-Douville. Il y a 33 sièges à la chambre départementale dont 18 rien que pour le collège 1 celui des chefs d’exploitations et assimilés, soit 54,5 % . Les votes peuvent se faire par papier ou électronique.
« Nous espérons bien dépasser les 50 % », pronostique Jean Philippe Granger. Réponse en février prochain.

La liste
Jean-Philippe Granger, Sanilhac, Fabien Joffre, Nailhac, Laurence Rival, Singelyrac, Pierre-Henri Chanquoi, Grèzes, Yannick Francès, Veyrines-de-Domme,  Marie Griffaton, Cunèges, Éric Frétillère, Saint-Rémy, Éric Sourbé, Le Lardin-Saint-Lazare, Marie-Rose Cayre-Castel, Terrasson-Lavilledieu, Clément Courteix, Montagrier, Sébastien Reynier, Villars, Carine Eymery, Bars, Hugues Bonnefond, Rampieux, Pascal Liabaste, Lunas,  Estelle Dubuisson, Saint-Paul-de-Serre, Sébastien Lechevalier, Thiviers, Florent Claudel, Montagnac-la-Crempse, Magali Gayerie, Saint-Rabier, Guillaume Testut, Beaumontois-en-Périgord, Jean-Luc Laforge, Bussière-Badil.