Fil info
08:08RT : Les aides publiques aux entreprises privées, c’est 200 milliards d’euros ! Les grands groupes encaissent ces sommes… https://t.co/HNYWv1ZlJv
18:56RT : Dans 15 minutes, ne manquez pas le Conseil municipal en direct sur notre site Internet et réagissez avec le hashtag… https://t.co/ybFkGDAujo
18:54La , les 87 et la chambre d' de la annoncent dans un communiqué que le… https://t.co/kJ4X1FeHVN
18:37Châteauroux : L’Uzine publie 17 histoires dans sa première revue BD -> https://t.co/at9kt6KWSM
18:36 ça c'est du grand débat, à lire les commentaires on sait tout de suite où on est... enfin pourvu qu'o… https://t.co/EPFAjdKRxm
18:33RT : Henri Sterdyniak : « Augmenter le Smic ne détruit pas d’emplois » https://t.co/huThWpwUAw
18:25Dordogne : « Ils veulent une justice rendue plus vite et moins chère » -> https://t.co/XIOKKKDyjw
18:24RT : 🔴Nous allons apprendre ce soir la définition de «CONNARD»:⤵️ Une désignation de quelqu'un qui se comporte de faço… https://t.co/2BLVbo3Fyw
18:23RT : Issoudun : les Gilets jaunes bloquent l'usine Vuitton. https://t.co/NDEVXjmH6m
18:21RT : "De Led et de Feu" par Vincent Mézières vendredi à partir de 18h Place Saint-Pierre https://t.co/YCYfkJvY8y
18:16RT : Profitez jusqu'au 5 janvier de la patinoire en plein air (entrée gratuite) ! Plus d'infos 👉… https://t.co/TIH8mMkSnX
17:58Elévation au niveau « Urgence attentat » du plan VIGIPIRATE Suite aux dramatiques évènements qui se sont déroulés… https://t.co/PqxNCmTdKx
17:11Périgueux : Un discours ravageur -> https://t.co/CmzeOyx9Sg
16:44RT : En début d’après-midi, les ont été engagés pour une intervention commune de Trélissac, ldt la Feuillera… https://t.co/2A1JHaaTyt
16:39Sarlat-la-Canéda : C’est parti jusqu’au 31 décembre -> https://t.co/BRTxW9T1gz
16:22RT : Fraternité, fraternité avec nos concitoyens : ce mot de notre devise républicaine prend tout son sens cette nuit, a… https://t.co/jtufgfVetx
16:22RT : Emploi : en Corrèze, festival et lieu de création théâtrale dirigé par un collectif d'artistes situé à Tu… https://t.co/Jn0mFvYHVv
16:20Posture vigipirate : urgence attentat. Renforcement de la sécurité en Haute-Vienne. Lire communiqué du préfet https://t.co/sadCBwI1Rw
16:19Le maire de Limoges a adressé un courrier de soutien au maire de Strasbourg. A lire https://t.co/MTeItTaYav
15:59Chancelade : Une série de chantiers pour achever le mandat -> https://t.co/SjZXlH4u5e
14:08Bergerac : Gilet jaune, Tomy a débuté une grève de la faim -> https://t.co/CCB7bI5Nxs
13:21Bergerac : Le président n’a convaincu aucun gilet bergeracois -> https://t.co/k6fvRPU9by
12:55Déni, traitement et problèmes des sérologies : tous les sujets balayés lors de la conférence du Pr Perronne en… https://t.co/TzznHJoajt
11:35RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:31RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:30RT : 🔴 Le plan est relevé au niveau Urgence Attentat. Il permet une vigilance et une protection maximum en c… https://t.co/4lpSqRCX2e
11:21RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:21RT : nouvelle manifestation des avocats (barreaux de Tulle et de Brive) contre la réforme de la justice. Cette fo… https://t.co/L7zhmJCiKm
10:06France : Strasbourg sous le choc, le tireur du marché de Noël toujours recherché -> https://t.co/IiFMCLtqAx

Salaire et justice fiscale : ça urge !

RÉFORMES

Rétablir l’ISF, revoir l’impôt sur le revenu et surtout la TVA et la CSG qui frappent aveuglément, ou augmenter le Smic : ce qu’il faut mettre en oeuvre et vite pour que les gilets jaunes se sentent entendus et non pas baladés.
Supprimer la hausse des taxes, ça ne suffit pas. Si c’était effectivement la première demande des gilets jaunes, les manifestants ont élargi le champ de leur revendication.
Et le gouvernement, qui hurle au loup à propos de la manifestation de demain, ferait mieux de répondre à des exigences légitimes. De la justice
sociale et de quoi vivre décemment sont en effet les deux piliers des exigences venues du terrain.
Le gouvernement l’a bien compris puisqu’il propose un débat public sur les impôts. Sauf qu’il veut le résumer à « moins d’impôt, c’est moins de service public ». Ce n’est pas ce que demandent les gilets jaunes. Quand ils exigent le rétablissement de l’ISF, un « impôt sur le revenu plus progressif » (cf « Les directives du peuple » distribuées aux députés) ou une TVA à 0 ou 1% pour les biens alimentaires, ils sont très clairs.
Mais le gouvernement a déjà refusé les amendements proposés par les groupes communistes et insoumis visant à augmenter le nombre de tranches d’imposition à l’occasion du premier budget de Macron. Et comme le disaient déjà les États généraux de la fiscalité proposés par le Front de gauche en 2013 ou de régulières notes de la CGT Finances, c’est à l’injustice des impôts indirects qu’il faut s’attaquer. La TVA qui rapporte la moitié des revenus de l’État, alors qu’elle frappe au même pourcentage tous les revenus ou à la CSG, qui arrive en deuxième position, dépassant les 100 milliards de recettes quand l’impôt sur les revenus plafonne à 76 milliards.
On ne vit pas avec le Smic
Plus de justice fiscale, c’est également ne plus donner, sans condition, des milliards aux entreprises. « 40 milliards via le CICE », a rappelé lors du débat parlementaire sur les gilets jaunes le député communiste Fabien Roussel dont le groupe demande depuis des années à ce que les aides aux entreprises soient liées à leur taille et à leur politique pour l'emploi.
« On ne vit pas avec le Smic. Vivre, ce n’est pas simplement manger », a dit très clairement un gilet jaune lors d’une rencontre au Sénat organisée mercredi.
Si le gouvernement dit comprendre la colère face à un travail qui ne rémunère pas, il ne fait rien. Pourtant, cette hausse du salaire minimum est très clairement demandée, pour atteindre les 1 300 euros net, selon « Les directives du peuple ». Le groupe communiste a exigé cette augmentation « dès janvier 2019 », lors du débat parlementaire. Tout comme FO qui s’est dit « pas du tout satisfait » de la hausse du Smic de 1,8% prévue. Ou comme la CGT qui milite depuis longtemps pour un montant de 1 800 euros brut, soit 1 386 euros net.
Une CGT qui a d’ailleurs annoncé, hier, qu’elle ne participerait
pas aux négociations avec Muriel Pénicaud qui veut discuter avec les syndicats de la prime mobilité. La confédération a bien voulu jouer le jeu de l’apaisement en dénonçant dans un communiqué commun avec les autres syndicats - à l’exception de Solidaires - « toutes formes de violence dans l’expression des revendications ». Mais elle refuse de se laisser « récupérer » par le gouvernement « qui tente de trouver une unité nationale » en pleine crise des gilets jaunes.
Angélique Schaller