Fil info
01:42RT : Peinée d’apprendre ce soir le décès de Gérard Vandenbroucke, président de , vice-prés de la… https://t.co/OpoA3Zr9Ot
01:42RT : Gérard Vandenbroucke est parti ce soir après un long combat contre la maladie. Homme engagé, avec des convictions s… https://t.co/8DZ9kNj9c7
21:00Indre : Ian Brossat, tête de liste PC aux Européennes, demain dans l’Indre -> https://t.co/s2mM7rZ8bC
20:58Indre : E. Macron face à l’entreprise -> https://t.co/tYGEyi80Kx
19:38Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/QmzR1p5h55 via
18:52RT : [🏆🗳 Mobilisation Générale !!!] On est une nouvelle fois en liste pour les ! Alors on a besoin de votre so… https://t.co/oi8EpoZCNU
18:10RT : Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
18:10RT : 🎊👉FESTIVAL AUX CHAMPS 👍😊 Rendez-vous JEUDI 21 FÉVRIER à 16H pour découvrir les premiers noms !!! 💥CONCOURS 💥 Ga… https://t.co/1HVVlDkLDX
17:22Dordogne : Jean-Philippe Granger dans un fauteuil pour six ans -> https://t.co/RVSvJjYYIS
17:22Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
17:02Sarlat-la-Canéda : Le grand débat débouchera-t-il sur du concret ? -> https://t.co/57px26e5G1
16:21RT : Compte rendu du SNUipp87 du Cden de ce jour : 14 classes fermeront et 8 ouvriront en septembre 2019… https://t.co/vBbKW6b112
16:21Après le CDEN de ce matin : rien de nouveau concernant le projet de carte scolaire présenté hier et publié dans notre édition de ce jour.
16:00Trélissac : La commune s’engage dans le sport sur ordonnance -> https://t.co/WRGi8arfLO
15:56RT : : stéphane ostrowski attaque le aux prud’hommes
15:48 ce n'est qu'un début....continuons le....
15:31Argenton-sur-Creuse : Victoire des défenseurs de la gare ! -> https://t.co/755BJMTeaz
14:38RT : C'est bien beau de vouloir CHANGER LE MONDE. ✊🌏✊ Mais y a un moment, on peut pas boire son CAFÉ dans un Ché Gu… https://t.co/HliiWSFUTZ
14:13RT : Alain Juppé, premier homme politique condamné à entrer au https://t.co/o69hV4IkTS
14:10Neutralisation de la voie de droite entre les échangeurs n°37 « Boisseuil » et n°28 « Grossereix » sur l’autoroute… https://t.co/mdkj3AbYks
14:07Dordogne : Incertitudes sur l’avenir de Condat -> https://t.co/mruMxrPUAb
13:51 en vidant les etangs, il y a une serie a produire tellement il y avait de curieux qd chichi etait roi,
12:56Tulle : Le téléfilm « Meurtre en Corrèze » recherche des figurants -> https://t.co/PLUWz4NzoX
12:37Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/lObLn8tbDH via https://t.co/izT1fh7mXG
12:16RT : Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
12:00Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
11:29 C'est que ce n'est pas le débat que vous cherchiez mai… https://t.co/ezvpCqvKVk
10:40RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:59RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:41Région : Gibo fait la tête à la fac -> https://t.co/mrEwm78VQj
09:39Région : Les étudiants au service de la prévention routière -> https://t.co/g6H587qvTD
09:37# # - -Vienne : 14 fermetures de classes au lieu de 17 , encore trop pour les syndicats -> https://t.co/6OXHYQjAe6
09:35# # - -Vienne : Fermeture du PADE : recul de l’accès au droit des étrangers -> https://t.co/ManYacVHdi
09:32# # - -Vienne : Limoges Métropole, investir et préserver l’avenir -> https://t.co/X0nvPHLEcP
09:29France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
07:49# # - -Vienne : Cambriolages : les auteurs interpellés et emprisonnés -> https://t.co/d6WCOzXfbK
07:48France : Dans l'Indre, Macron prend le pouls des ruraux -> https://t.co/FHPVLx50cX

Motion de censure : la gauche unie contre le gouvernement

POLITIQUE

Les groupes communiste, insoumis et socialiste de l’Assemblée Nationale vont déposer une motion de censure commune lundi contre le gouvernement. La 3e depuis l’élection d'Emmanuel Macron.
Après plus de trois semaines de mobilisation des gilets jaunes, les députés communistes, insoumis et socialistes vont tenter à leur tour de faire blocus à la politique d’Emmanuel Macron, en déposant une motion de censure, dans le but de faire tomber le gouvernement d'Édouard Philippe. « Nous appelons chaque député à prendre ses responsabilités face à la gravité de la crise, explique Pierre Dharréville, député des Bouches-du-Rhône du Parti Communiste français. Entre la fuite en avant libérale du gouvernement et l’impasse nationaliste incarnée par le Rassemblement national, une autre voie est possible. »
L’abandon de la hausse de la taxe sur le carburant dans le projet de loi de finances 2019, annoncé mercredi, est loin d’avoir donné satisfaction aux gilets jaunes, qui s’apprêtent à manifester pour le quatrième samedi consécutif. Le mouvement de contestation autour de la baisse du pouvoir d’achat a fait parvenir le week-end dernier à la presse une liste de quarante-deux revendications, parmi lesquelles figurent, pêle-mêle, le rétablissement de l’ISF, la « fin de la politique d’austérité », la lutte contre l’évasion fiscale, mais aussi un accueil digne des demandeurs d’asile... Autant de doléances auxquelles les députés de gauche souhaitent pouvoir offrir une traduction politique : « nous souhaitons une rupture avec la politique du gouvernement dictée depuis dix-huit mois par le haut patronat », poursuit Pierre Dharréville.
Les députés de gauche espèrent rassembler un large soutien autour de leur initiative dans les jours à venir : « Nous allons chercher (...) à élargir le cadre de ceux qui pourront déposer avec nous » la motion, a précisé hier l’élu socialiste de Seine-et-Marne, Olivier Faure, aux côtés d’élus LFI et PCF, à l’issue d’une réunion de travail.
Le député insoumis Ugo Bernalicis espère quant à lui convaincre certains députés LREM de joindre leurs signatures à la motion, comme par exemple Sonia Krimi, qui a revêtu un gilet jaune dans sa circonscription de la Manche.
La motion de censure n’a quasiment aucune chance de faire tomber le gouvernement étant donné les forces en présence : il faudrait qu’elle recueille au moins 289 voix sur 577 députés. Or les groupes de gauche ne représentent à eux seuls que 62 sièges à l’Assemblée Nationale. À droite, sauf cas isolés, il n’est pas prévu de s’associer à cette initiative.
Deux motions de censure avaient déjà été déposées lors de l’affaire Benalla. Le seul précédent dans la Ve République, d'une motion de censure ayant entraîné la chute d'un gouvernement, s'est déroulé en 1962, lorsque le général de Gaulle avait décidé d’instituer par voie de référendum l’élection du président de la République au suffrage universel direct. En réponse, le président avait alors dissous l’Assemblée Nationale.
Le but de la motion est donc avant tout de « faire renaître un débat », selon Pierre Dharréville. Une manière de peser dans le « rapport de force », pour le député insoumis Alexis Corbière : « C’est notre rond-point à nous et nous l’occupons », ajoute-t-il. Mais pour l’élu de Seine-Saint-Denis, la « vraie puissance » est ailleurs : c’est « celle des "gilets jaunes", celle du peuple mobilisé. »
G.T