Fil info
01:42RT : Peinée d’apprendre ce soir le décès de Gérard Vandenbroucke, président de , vice-prés de la… https://t.co/OpoA3Zr9Ot
01:42RT : Gérard Vandenbroucke est parti ce soir après un long combat contre la maladie. Homme engagé, avec des convictions s… https://t.co/8DZ9kNj9c7
21:00Indre : Ian Brossat, tête de liste PC aux Européennes, demain dans l’Indre -> https://t.co/s2mM7rZ8bC
20:58Indre : E. Macron face à l’entreprise -> https://t.co/tYGEyi80Kx
19:38Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/QmzR1p5h55 via
18:52RT : [🏆🗳 Mobilisation Générale !!!] On est une nouvelle fois en liste pour les ! Alors on a besoin de votre so… https://t.co/oi8EpoZCNU
18:10RT : Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
18:10RT : 🎊👉FESTIVAL AUX CHAMPS 👍😊 Rendez-vous JEUDI 21 FÉVRIER à 16H pour découvrir les premiers noms !!! 💥CONCOURS 💥 Ga… https://t.co/1HVVlDkLDX
17:22Dordogne : Jean-Philippe Granger dans un fauteuil pour six ans -> https://t.co/RVSvJjYYIS
17:22Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
17:02Sarlat-la-Canéda : Le grand débat débouchera-t-il sur du concret ? -> https://t.co/57px26e5G1
16:21RT : Compte rendu du SNUipp87 du Cden de ce jour : 14 classes fermeront et 8 ouvriront en septembre 2019… https://t.co/vBbKW6b112
16:21Après le CDEN de ce matin : rien de nouveau concernant le projet de carte scolaire présenté hier et publié dans notre édition de ce jour.
16:00Trélissac : La commune s’engage dans le sport sur ordonnance -> https://t.co/WRGi8arfLO
15:56RT : : stéphane ostrowski attaque le aux prud’hommes
15:48 ce n'est qu'un début....continuons le....
15:31Argenton-sur-Creuse : Victoire des défenseurs de la gare ! -> https://t.co/755BJMTeaz
14:38RT : C'est bien beau de vouloir CHANGER LE MONDE. ✊🌏✊ Mais y a un moment, on peut pas boire son CAFÉ dans un Ché Gu… https://t.co/HliiWSFUTZ
14:13RT : Alain Juppé, premier homme politique condamné à entrer au https://t.co/o69hV4IkTS
14:10Neutralisation de la voie de droite entre les échangeurs n°37 « Boisseuil » et n°28 « Grossereix » sur l’autoroute… https://t.co/mdkj3AbYks
14:07Dordogne : Incertitudes sur l’avenir de Condat -> https://t.co/mruMxrPUAb
13:51 en vidant les etangs, il y a une serie a produire tellement il y avait de curieux qd chichi etait roi,
12:56Tulle : Le téléfilm « Meurtre en Corrèze » recherche des figurants -> https://t.co/PLUWz4NzoX
12:37Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/lObLn8tbDH via https://t.co/izT1fh7mXG
12:16RT : Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
12:00Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
11:29 C'est que ce n'est pas le débat que vous cherchiez mai… https://t.co/ezvpCqvKVk
10:40RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:59RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:41Région : Gibo fait la tête à la fac -> https://t.co/mrEwm78VQj
09:39Région : Les étudiants au service de la prévention routière -> https://t.co/g6H587qvTD
09:37# # - -Vienne : 14 fermetures de classes au lieu de 17 , encore trop pour les syndicats -> https://t.co/6OXHYQjAe6
09:35# # - -Vienne : Fermeture du PADE : recul de l’accès au droit des étrangers -> https://t.co/ManYacVHdi
09:32# # - -Vienne : Limoges Métropole, investir et préserver l’avenir -> https://t.co/X0nvPHLEcP
09:29France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
07:49# # - -Vienne : Cambriolages : les auteurs interpellés et emprisonnés -> https://t.co/d6WCOzXfbK
07:48France : Dans l'Indre, Macron prend le pouls des ruraux -> https://t.co/FHPVLx50cX

Gilets jaunes : le jeu de dupe de Macron

PROPOSITIONS

Suspendre les taxes, promettre un débat et... marteler que le cap est le bon. Les réponses du gouvernement à la colère des gilets jaunes n’ont convaincu ni les Français, ni les députés d’opposition réunis hier pour un débat.
Et semblent d’autant plus creuses que Macron aurait déjà dit refuser le rétablissement de l’ISF et affirmé ne rien vouloir « détricoter ».
Après les annonces, le temps était hier au débat politique sur les réponses apportées par le gouvernement à la colère des gilets jaunes. Elles n’ont pas convaincu les Français puisque 78 %disent qu’elles ne répondent pas aux attentes selon un sondage Elabe diffusé hier.
Non plus que les députés d’opposition.
Peu de chance donc, que la colère ne s’apaise d’ici samedi et que l’idée d’une nouvelle manifestation parisienne soit abandonnée. Devant les médias ou face aux députés, la méthode du gouvernement est la même : la déclinaison d’un « je vous ai compris ». Mais le curseur a été hier poussé un peu plus loin avec Gilles Le Gendre, le chef de ? le du groupe LREM à l’Assemblée, qui est allé jusqu’à dire en substance, « les gilets jaunes, c’est nous ». « Cette colère de la France méritante, courageuse et volontaire, notre majorité la connaît bien, beaucoup en sont issus.
Cette colère nous l’avions entendue, nous la ressentions ».
Un jeu de dupe Edouard Philippe a con? rmé hier ses seules propositions de reporter les taxes.
Certes, il y a ajouté la « possibilité de discuter du bilan de la suppression de l’ISF ». Sans préciser cependant que Macron s’oppose à tout rétablissement de l’ancien impôt sur la fortune. Et qu’il aurait même af? r mé durant le Conseil des ministres d’hier « nous ne détricoterons rien de ce qui a été fait depuis 18 mois ».
Dans ce jeu de dupe, pas étonnant qu’Edouard Philippe résume le débat sur la ? scalité à « moins d’impôt, c’est moins de services publics ». « Les Français ne sont pas contre les impôts, ils sont pour un impôt juste, pour que les gros payent gros et les petits payent petit pour reprendre une formule d’un gilet jaune », lui oppose le communiste Fabien Roussel.
Un discours que n’entend pas le gouvernement, Edouard Philippe répétant hier que sa « conviction est que le cap est le bon », incapable de comprendre que la suppression de l’ISF, la mise en place d’une ? at taxe ou le développement du CICE sont insupportables. Quand, en regard, on baisse les allocations logement, impose une augmentation de la CSG aux retraités, on gon? e les taxes carbone des particuliers mais pas des entreprises les plus polluantes.« Abrogez les taxes sur l’essence et remettez l’ISF, cédez ou partez ! », tonne l’insoumis Jean-Luc Mélenchon.
Violences unaniment condamnées Si le gouvernement répète à l’envi la formule « pouvoir d’achat », jurant y travailler d’arrache-pied, concrêtement, les mesures annoncées ne changent rien.« Est-ce que vos propositions vont permettre de vivre mieux ?» l’interroge Fabien Roussel, « Non ».Et d’appeler à une augmentation de 200 euros net du Smic dès janvier prochain, suivie de l’ouverture de négociations collectives pour une augmentation générale des salaires.
Bien sûr, les violences sont unaniment condamnées. « La sortie de la crise et le retour au calme sont une priorité absolue », af? rme ainsi Valérie Rabault, chef de ? le des socialiste.
Edouard Philippe aimerait en faire l’expression principale allant jusqu’à af? rmer que « tous les acteurs du débat public seront comptables de leur
déclaration dans les jours qui viennent ». Mais seul le Républicain Christian Jacob tombe vraiment dans le piège, « un nouveau samedi de désolation serait impardonnable, si vous ne parvenez pas à éviter une nouvelle manifestation, vous aurez failli ».
Le problème n’est évidemment pas d’éviter une manifestation mais de répondre aux maux qui la provoquent. A Castaner qui veut que « les gilets jaunes raisonnables ne manifestent pas à Paris samedi », Jean-Luc Mélenchon a répondu hier : « les gens raisonnables sont sur les ronds-points, sont dans les manifestations » avant d’ajouter, « ce n’est pas juste un emmerdement pour vous, c’est l’histoire de France qui s’écrit ».
Angélique Schaller