Fil info
20:43Corrèze : Le Melting Potes : Elles hissent haut le pavillon ! -> https://t.co/LcTIFci7J8
19:44Indre : Amapola en résidence à la maisonnette de la Culture -> https://t.co/jPZlJWnpo6
19:30Indre : La municipalité ouvre ses données au public -> https://t.co/aJvUnTijxp
18:06Daniel Taboury, auteur creusois, dédicacera son nouveau roman "De retour" à la librairie "Les belles images" samedi… https://t.co/f3wld9d9Dl
17:51Dordogne : LA Coordination rurale part à la défense des éleveurs -> https://t.co/h2EkFENUbR
17:50Bergerac : Plan de redressement financier pour l’hôpital de Bergerac -> https://t.co/mGMEJxMsvC
17:47Bergerac : L’hôpital ne soigne pas la précarité de ses agents, bien au contraire -> https://t.co/5N3Xmk7Dgk
17:04RT : Anthony Boursaud chute sur le Dakar, blessé au poignet, le jeune motard de Boussac est contraint à l'abandon après… https://t.co/3fFcFiIIAf
16:57Carsac-Aillac : Du grain à moudre pour l’APAM -> https://t.co/OE8a51K3C8
16:54Sarlat-la-Canéda : Une activité très soutenue -> https://t.co/x8ElNQYecH
16:44RT : Le Blanc : Des vœux teintés de colère et d'amertume -> https://t.co/fHuAENn32k
16:42RT : Le Blanc : Des vœux teintés de colère et d'amertume -> https://t.co/fHuAENn32k
16:24France : Grand débat, les maires ne lâchent rien -> https://t.co/CsjYxze9uk
16:11RT : En tous cas il y en a certains qui ont sacrément bien réussi leur , surtout depuis que Macron leur… https://t.co/KoqH6OhKNX
16:09Le Blanc : Des vœux teintés de colère et d'amertume -> https://t.co/fHuAENn32k
16:09Valençay : Les vœux et les espoirs du directeur du centre hospitalier -> https://t.co/QlWIg7NCEP
16:08RT : Primes en liquide : Claude Guéant définitivement condamné à un an ferme https://t.co/JXVuXuhV92 https://t.co/yFsTtmoorz
10:38Bergerac : Téléthon : moins de recettes mais toujours autant d’espoirs -> https://t.co/tlagS6K8Ls
09:26France : L'actualité en France à 9 heures -> https://t.co/ksSbs37h0Y

FO : trois candidats pour succéder à Pascal Pavageau

SYNDICAT

Sauf désistement, le Comité confédéral national de Force ouvrière devra choisir entre trois candidats pour la succession de son ex-numéro un, Pascal Pavageau. Une première dans l’histoire du syndicat.
Ils espéraient une candidature rassembleuse afin d’afficher leur unité après ces dernières semaines tumultueuses.
Mais pas moins de trois volontaires ont déjà déposé leur candidature à la succession de Pascal Pavageau, contraint à la démission moins de six mois après son élection à la suite de la révélation d’un fichier occulte sur les cadres du syndicat.
Les 21 et 22 novembre, les 126 dirigeants qui consituent le « parlement » du troisième syndicat de France devront donc choisir entre Patrice Clos, Christian Grolier et Yves Veyrier.
Le Toulousain Patrice Clos est le premier à s’être fait connaître. Ancien salarié du groupe de logistique Gefco, il est actuellement secrétaire général de la fédération des transports de FO. Soutien inconditionnel de Pascal Pavageau, il assure vouloir mettre en oeuvre le texte issu du précédent congrès, signé par 96 % des présents.
Mais, s’il a l’appui du courant libertaire du syndicat, cela ne suffit pas à lui garantir une majorité.
Le Montpelliérain Christian Grolier dirige la fédération générale des fonctionnaires. C’est le candidat des trotskistes du Parti ouvrier indépendant (POI) dont il dit pourtant ne pas avoir la carte.
Ingénieur météorologue, Yves Veyrier est étiqueté « pro-Mailly » même si en réalité il avait pris ses distances avec le prédécesseur de Pascal Pavageau.
Un scrutin à deux semaines des élections professionelles Habitué aux candidatures uniques, ou à deux candidats maximum, Force ouvrière n’avait jamais connu ce cas de figure. Le syndicat a pourtant intérêt à résorber ses divisions au plus vite. L’élection a lieu exactement deux semaines avant un autre scrutin crucial : les élections professionnelles dans la fonction publique.
G.T avec AFP