Fil info
20:26 Savoureux
19:28 En effet elle n a pas fait de détention
18:55 Superbe.. mais pour accueillir qui au fait ? un club de fédérale2 ? C… https://t.co/GsIZVCdmIs
18:54Indre : « Frontières » : une exposition et plein de beaux projets -> https://t.co/7RJPVjYWGK
18:52Indre : Le rendez-vous des gourmands -> https://t.co/hWZR7Gizw0
18:42Dordogne : La grande inconnue de la vague des gilets jaunes -> https://t.co/t1FplAYN4o
18:40Dordogne : Le coût des routes divise -> https://t.co/zXjKiDKk3X
18:27Tribunal : affaire d'attouchements et d'abus à l'ADAPEI https://t.co/ylIJAphtd6
18:12 Non, pardon. Je croyais qu'elle était en préventive, ce qui n'est pas le cas.
18:01 Donc en fait, elle ne retourne pas en prison ?
17:55RT : Ouverture du de à 9h au Parc des Expositions Venez découvrir les formati… https://t.co/zHuGcAFFLY
17:49RT : Depuis le drame de la rue d'Aubagne, plus de 800 personnes ont dû évacuer leur appartement à Marseille, principe de… https://t.co/ReAEYejqij
17:47RT : La plus grande carte postale de tous les temps a été déployée sur 2.500 m² d'un glacier suisse, pour attirer l'atte… https://t.co/LpNadbRX5P
17:32RT : En raison des risques de de , la Maison du V'Lim sera exceptionnellement fermée durant la journée du 17 novembre.
17:28sursis*
17:13Périgueux : Des mesures concrètes aux effets immédiats -> https://t.co/yaMTktzOeL
17:10Périgueux : La DDCSPP hors les murs -> https://t.co/w2EjdHa3Du
17:08Beynac-et-Cazenac : Déviation : nouvelle opération coup de poing -> https://t.co/AHEYXlstN4
17:08RT : Rosa Maria Da Cruz est condamnée à 5 années de prison dont 2 ans ferme. Trois ans avec surcis avec obligation de soin.
17:08RT : Rosa Maria Da Cruz est condamnée à 5 années de prison dont 2 ans ferme. Trois ans avec surcis avec obligation de soin.
17:07 Rosa Maria Da Cruz est condamnée à 5 années de prison dont 2 ans ferme. Trois ans avec surcis avec obligation de soin.
17:05Dordogne : Le changement de nom de la CAB au cœur des polémiques -> https://t.co/PWbJU8IF77
17:04Bergerac : Le changement de nom de la CAB au cœur des polémiques -> https://t.co/tTV9SEmfOT
16:53Uzerche : Les collégiens en Turquie -> https://t.co/m6U7AHPo0t
16:52RT : Demain, de 13h à 18h, le nouveau stade de ouvre ses portes au public. Une visite guidée dans les couliss… https://t.co/ZNZFqnunB1
16:50Demain, de 13h à 18h, le nouveau stade de ouvre ses portes au public. Une visite guidée dans les couliss… https://t.co/ZNZFqnunB1
16:41Sarlat-la-Canéda : Une bonne comédie à la française -> https://t.co/BY1gscHpmH
16:38Sarlat-la-Canéda : Une première réussie pour Vianney -> https://t.co/Fct6hoVJ3y
16:18RT : On aurait besoin de bénévoles pour la collecte nationale. Vous seriez prêt à venir nous aider le weekend du… https://t.co/WZYy9k5wxl
16:15RT : 📹Le groupe Keltas vient de sortir son nouveau clip tourné au Mont-Gargan dont le Département est propr… https://t.co/xBBWpi5fkl
15:52Le Blanc : Le dessinateur de presse Placide à la rencontre de collégiens -> https://t.co/4HcESCJMUU
15:50Dordogne : La vie d’un maquis à la loupe -> https://t.co/qNUoWKbiRl
15:47Périgueux : Une convention qui sécurise le site universitaire -> https://t.co/cn8rSzDpTW
14:58Région : Ce qu'il faut savoir à cette heure -> https://t.co/3619hrn9iL
12:15RT : 👉🏻 Information confirmée : Le se sépare de London Perrantes et annonce l’arrivée de Jordan Taylor.
11:59RT : Journée du 17 novembre : Annulation des transports en commun et perturbations diverses des services de Limoges Mét… https://t.co/dnNy56L6Yp
11:32Journée du 17 novembre : Annulation des transports en commun et perturbations diverses des services de Limoges Mét… https://t.co/dnNy56L6Yp
11:30Journée du 17 novembre : le communiqué de la préfecture. https://t.co/aEDrfUM0Bi
10:54Corrèze : Les AESH à la porte de l’école inclusive ? -> https://t.co/Dw5jcE5tnw
10:01Sport : Gilets jaunes: les rencontres de foot reportées -> https://t.co/1fU1SNOCAm
07:57Région : Plusieurs loups en Haute-Vienne -> https://t.co/wuXcKNRFWY
22:56Région : Affaire Séréna : Un procès pour l’exemple ? -> https://t.co/r2TLnLKbVF
22:13Corrèze : Mouvement des Gilets Jaunes : les forces de sécurité seront mobilisées | L'Echo https://t.co/OivtCNEMPh via
21:47cérémonie de l'arbre de la Paix à Rosiers d'Egletons dans aujourd'hui https://t.co/niWGo6T8Oz

Macron n'entend pas « la colère qui monte »

POLITIQUE

Face à l’augmentation des prix du carburant, de nombreux automobilistes dénoncent la hausse des taxes et appellent à un blocage généralisé des routes le 17 novembre. Depuis Verdun, le président s’est fait vivement interpeller par des retraités sur
la baisse de leur pouvoir d’achat.
Après avoir invité un chômeur à « traverser la rue » pour trouver du travail, voilà un nouveau rendez-vous raté pour Emmanuel Macron avec ce que les éditorialistes appellent parfois la « France d’en bas ». De passage à Verdun dans le cadre de son « itinérance mémorielle », le président s’est fait interpeller vivement, hier midi, par un groupe de retraités critiquant la hausse de la CSG et du prix des carburants : « Vous ne nous entendez pas ! Vous n’avez fait qu’aggraver les retraites. Vous vous rendez compte dans la ruralité ? De Paris vous n’entendez pas la ruralité ! Vous ne voyez pas la colère qui monte en France ? Le 17 novembre vous allez la voir! ».
Le président a répliqué sans remettre en question sa politique. Pour Emmanuel Macron, c’est le sexagénaire qui lui fait face qui « n’est pas juste » et qui doit revoir son « calcul » : avec la baisse d’un tiers de la taxe d’habitation, il est sans doute « gagnant » ! Quant à la hausse du prix des carburants, « c’est pas Bibi », a rétorqué le président, affirmant que celle-ci est due « aux trois quarts des cours mondiaux », avant de reconnaître que la hausse des taxes est le fait de l’Etat, et qu’il « les assume » au nom de la transition énergétique.
Des arguments qui peinent à convaincre, à l’heure où 78% des Français estiment « justifié » l’appel à bloquer les routes le 17 novembre pour protester contre la hausse du prix du diesel, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting réalisé la semaine dernière pour France Info et le Figaro.
Ce mécontentement relève d’une tendance de fond : la popularité du chef de l’État, estimée à 30%, est en berne depuis la rentrée. Après l’affaire Benalla, le départ de Nicolas Hulot puis celui de Gérard Collomb, le remaniement du 16 octobre n’a pas provoqué le « second souffle » espéré à l’Elysée.
De modestes concessions pour éteindre l’incendie Interrogé sur Europe 1, Emmanuel Macron a toutefois envisagé certaines concessions afin d’éteindre l’incendie. Le chef d’État a notamment annoncé sa volonté d’étudier « comment améliorer le chèque énergie ». Rien de nouveau puisque la hausse programmée d’un milliard d’euros du budget du ministère de la Transition écologique prend déjà en compte une hausse de 150 à 200 euros de ce dispositif destiné à aider les ménages modestes. Deuxième piste envisagée : étendre à tout le territoire un dispositif de soutien aux automobilistes qui existe déjà dans les Hauts-de-France. Concrètement, il s’agit d’une aide de 20 euros mensuels pour ceux qui doivent faire plus de trente kilomètres pour aller travailler. « Cette aide sera défiscalisée », a-t-il précisé. Mais ce geste pour les Français « qui, tous les jours, prennent la voiture pour aller travailler », se heurte déjà à la résistance de l’association des régions de France. Dans un communiqué, elle affirme que cela « revient à demander aux régions de payer, alors que c’est l’État qui perçoit les recettes liées à la contribution climat énergie (CCE) ». Le rôle des régions « n’est pas de compenser les mesures fiscales nationales », concluent les Régions. Encore une fois, la concertation semble faire cruellement défaut.
Gabrielle Trottmann