Fil info
20:43Corrèze : Le Melting Potes : Elles hissent haut le pavillon ! -> https://t.co/LcTIFci7J8
19:44Indre : Amapola en résidence à la maisonnette de la Culture -> https://t.co/jPZlJWnpo6
19:30Indre : La municipalité ouvre ses données au public -> https://t.co/aJvUnTijxp
18:06Daniel Taboury, auteur creusois, dédicacera son nouveau roman "De retour" à la librairie "Les belles images" samedi… https://t.co/f3wld9d9Dl
17:51Dordogne : LA Coordination rurale part à la défense des éleveurs -> https://t.co/h2EkFENUbR
17:50Bergerac : Plan de redressement financier pour l’hôpital de Bergerac -> https://t.co/mGMEJxMsvC
17:47Bergerac : L’hôpital ne soigne pas la précarité de ses agents, bien au contraire -> https://t.co/5N3Xmk7Dgk
17:04RT : Anthony Boursaud chute sur le Dakar, blessé au poignet, le jeune motard de Boussac est contraint à l'abandon après… https://t.co/3fFcFiIIAf
16:57Carsac-Aillac : Du grain à moudre pour l’APAM -> https://t.co/OE8a51K3C8
16:54Sarlat-la-Canéda : Une activité très soutenue -> https://t.co/x8ElNQYecH
16:44RT : Le Blanc : Des vœux teintés de colère et d'amertume -> https://t.co/fHuAENn32k
16:42RT : Le Blanc : Des vœux teintés de colère et d'amertume -> https://t.co/fHuAENn32k
16:24France : Grand débat, les maires ne lâchent rien -> https://t.co/CsjYxze9uk
16:11RT : En tous cas il y en a certains qui ont sacrément bien réussi leur , surtout depuis que Macron leur… https://t.co/KoqH6OhKNX
16:09Le Blanc : Des vœux teintés de colère et d'amertume -> https://t.co/fHuAENn32k
16:09Valençay : Les vœux et les espoirs du directeur du centre hospitalier -> https://t.co/QlWIg7NCEP
16:08RT : Primes en liquide : Claude Guéant définitivement condamné à un an ferme https://t.co/JXVuXuhV92 https://t.co/yFsTtmoorz
10:38Bergerac : Téléthon : moins de recettes mais toujours autant d’espoirs -> https://t.co/tlagS6K8Ls
09:26France : L'actualité en France à 9 heures -> https://t.co/ksSbs37h0Y
08:29 d'agriculture - -Vienne : Quel président à la Chambre d'agriculture après Jean-Marie Delage?… https://t.co/Oh7SMjFZsO
08:26 # - -Vienne : 16e recensement, décollage imminent -> https://t.co/t7mV3P91WF

Les Rencontres de la sécurité avec le SDIS 23

Guéret

Ils attendaient dans les allées  des bâtiments du lycée Jean-Favard, ce vendredi après-midi. Ils ce sont les élèves qui étaient conviés à venir rencontrer les pompiers du département, venus partager un bout de leur quotidien. Portée par la préfecture de la Creuse, l’opération des Rencontres de la sécurité a été menée du 10 au 13 octobre. Le site du lycée Jean-Favard est le «premier établissement à avoir accepté cette action qui s’adresse à l’ensemble des Français et des citoyens», indique Pascale Ximénès, directrice de cabinet de la préfète.
Au total, une quinzaine de jeunes avaient répondu présents à l’invitation.
Le proviseur du lycée a, quant à lui, préciser aux élèves l’importance que soulève le corps des sapeurs-pompiers, rappelant que  «dans notre relation à l’humain on a besoin d’entraide. Face aux conduites déviantes dont vous pouvez être témoins, les pompiers ont une place essentielle». Le capitaine Nicolas Alanord, chef de groupement du service formation/sport/développement du volontariat et citoyenneté, ainsi que le capitaine Didier Jouanny, responsable du service développement du volontariat, étaient les conférenciers de cette première dans un établissement scolaire.
En France on dénombre 200.000 pompiers. «Des gens ordinaires qui font des choses extraordinaires». Le ton est donné, les valeurs du corps doivent être comprises car l’engagement n’est pas des moindres. Honnêteté, discipline, patrie, courage, dévouement, altruisme : ça en laisse les jeunes sans voix. Sauf Simon : 19 ans, qui connaît bien ce monde là, étant déjà passé par les jeunes sapeurs-pompiers. Et puis, sa collègue de classe, qui avoue être aussi très concernée par cette corporation. Elle explique «être motivée pour aider les autres, car son père est lui même sapeur-pompier volontaire».
Et le but de ces rencontres c’est en partie de retrouver ce genre de réactions : l’enthousiasme et l’envie de s’investir.
En Creuse, ça se passe comment ?
La Creuse, c’est 126.511 habitants pour 858 personnels pompiers exerçant dans la totalité de la fonction. Sur le territoire on retrouve 29 centres de secours dont 4 casernes dites «mixtes», où collaborent, et des professionnels et des volontaires. Mais la problématique typique du département, ce sont le recrutement et la disponibilité. Le capitaine Jouanny explique : «Au dernier recrutement du volontariat nous avons eu une quarantaine de demandes». «Une forte augmentation qui n’empêche en rien de souhaiter voir les rangs augmenter en effectif», ajoute le capitaine Alanord.
En effet, les carrières des sapeurs-pompiers volontaires n’ont plus la mêmes «durée de vie» qu’à l’époque : en moyenne l’engagement est passé en dessous du seuil des 15 ans.
D’où la sensibilisation envers les jeunes. Aller au devant du public, susciter l’envie, et faire compren-dre l’importance du métier «afin de stopper l’hémorragie».
Le pompier au-delà de son engagement premier, à une charge d’investissement à prendre en compte : stages, formation, recyclage (formation de maintien et de perfectionnement des acquis).
Les Rencontres de la sécurité étaient une façon d’instaurer le dialogue entre professionnels et des «pompiers en devenir». Une manière d’épouser la démarche du volontariat pour peut-être en devenir le relais.
La séance s’est clôturée sur des notes fortes en parallèles à la profession : l’expérience fait mûrir très vite !
«Vous êtes à un âge où vous pouvez encore tout essayer», conclut le proviseur du lycée Jean-Favard.
Pompier ou autre corporation relative à la sécurité sur le territoire, ces rencontres auront été, qui sait, un élément déclencheur pour les carrières de demain.

Céline Alanord

Pratique

Service volontariat/ SDIS 23 :
Capitaine Didier Jouanny
Etat Major :
«Domaines des Champs Blancs»
23000 Sainte-Feyre
05.55.41.43.05.