Fil info
13:22France : Le Sénat saisit la justice de cas de proches d'Emmanuel Macron devant la justice -> https://t.co/VSN3KqbHWq
12:28RT : "Gilets jaunes": Sentinelle mobilisé samedi https://t.co/bF7hZf4SwA
12:28RT : Retraites: "tous les jours vous mettez du sel sur les plaies. C'est honteux". La colère froide de face… https://t.co/X1Q8w2FvhK
09:53Bergerac : Amiante et anxiété : un procès déterminant pour les exposés -> https://t.co/SNVwDbExUi
09:24# # - Dorat : Les tondeurs au Salon de l'Agriculture -> https://t.co/fVaQPDjo2Z
09:22# # - : Santé et grand âge sous « surveillance » -> https://t.co/s5EtzMhXKs
09:19# # - : Ricochets... au paradis des chineurs -> https://t.co/pKvJ9rLz8P
09:17# # - : 19 mars : une vraie grande date -> https://t.co/h8K5F3BX47
09:14# # - -Chervix : Journée dédiée au cirque -> https://t.co/RRTJMR4BrW
09:12# # - -Yrieix-la-Perche : Trois auteurs de polars à la FNAC -> https://t.co/78jWs6J79j
09:09# # - -Yrieix-la-Perche : 289 adhérents à la FNATH -> https://t.co/DtUQ2XcIhj
09:07# # - -Junien : La Roue des Métiers a bien tourné -> https://t.co/Nkj1OIIMrf
09:00# # - -Junien : Les instituts médico-éducatifs se rencontrent au palais des sports -> https://t.co/hXsU5a98oE
08:58# # - -Junien : L’hommage aux victimes de la guerre d’Algérie -> https://t.co/7EPMBL8vsq
08:54# # - -Gence : Cérémonie du souvenir -> https://t.co/AxGi14ktdp
08:51# # - -Vienne : Nantiat, Chaptelat, Balledent, Vaulry, théâtre, spectacle et conte musical dans nos campagne… https://t.co/VnaGg11SvT
08:39# # - -Vienne : Informatique hospitalière, le numérique au service de la santé -> https://t.co/ctb9VPfsIN
08:37# # - -Vienne : Les Veyracos samedi en avant-première au Mas-Martin -> https://t.co/SXGQh8KGML
08:35# # - -Vienne : Vendredi à Bellac, samedi à Limoges, un tour de France a capella -> https://t.co/uj5GFlIgVe
08:30Il est temps de découvrir Saint-Hilaire les places 👀 📌 Rdv en direct à 10:30, 14 & 15:00 dans#TLCMAV sur https://t.co/8pxq8frlxU
07:57# # - -Vienne : Recueillement devant le commissariat -> https://t.co/yMkf01o6Si
07:56# # - : Les gilets jaunes demandent à Emmanuel Macron de prendre ses responsabilités -> https://t.co/uAHwxWNhx9
07:54# # - -Vienne : Darmanin, sa réforme de l’organisation des finances... ne fait pas recette -> https://t.co/R1ysWW2B7X
07:52# # - -Vienne : Les agents des routes demandent à être respectés -> https://t.co/wCuGAM8fKv
07:50# # - -Vienne : Sécheresse : 500 dossiers sur le carreau -> https://t.co/QeM3SrQo8E
07:49Région : Accompagnants mal accompagnés -> https://t.co/hjRSOM6yTG
07:47Région : Vassivière, «Nos yeux vivants», une odyssée visuelle et sonore -> https://t.co/hP14fm2t2K
20:52Tulle : Une pause poétique avec Fabienne Yvert -> https://t.co/QX6WUFCHiV
20:34Brive-la-Gaillarde : Esprit de solidarité pour la «Team Mazière» -> https://t.co/6KtWQHuCQS
19:09Périgueux : Des trophées pour récompenser les acteurs les plus innovants -> https://t.co/MQrhyF3Zz9
19:07Boulazac : Continuer à faire savoir -> https://t.co/OJf71p2oZ9
18:10Indre : Une après-midi pour plonger au profit de l’Unicef -> https://t.co/UuZBHYrjPi
18:00Châteauroux : ACGCS et Scalis dépassent les barrières générationnelles -> https://t.co/V68eYygNDQ
16:04Thiviers : La Ruche qui dit oui s’installe -> https://t.co/Vnyo1Q5SNg
16:03Coulounieix-Chamiers : Les interrogations du groupe communiste / Front de Gauche -> https://t.co/2ogP3g8RU3

Amiante : un tiers des écoles sans contrôle

SANTÉ PUBLIQUE

1 000 personnes ont manifesté vendredi à Paris à l’appel de l’Association des victimes de l’amiante (Andeva). Objectif : dénoncer le danger des écoles amiantées.
Un tiers des écoles primaires n’ont pas fait de diagnostic amiante », a souligné en tête du défilé Alain Bobbio, président de l’Andeva.
Il demande « l’éradication pure et simple » de cette fibre cancérogène interdite dans les nouvelles constructions depuis 1997. « Les demi-mesures, le bricolage, ce n’est pas avec ça qu’on avance », balaie-t-il en pointant les limites des techniques de « recouvrement » des dalles d’amiante.
La grande majorité des établissements scolaires ont au moins un bâtiment construit avant son interdiction, comme le lycée Georges-Brassens de Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne), où les professeurs font valoir depuis une semaine leur droit de retrait pour des soupçons de contamination de salles à l’amiante. « Ça nous touche directement », explique Yanis, 17 ans et élève de terminale dans ce lycée. Tatiana Paillotin, professeure de lettres à Georges-Brassens, juge « incroyable qu’aujourd’hui encore il y ait des lycées chargés d’amiante et qu’on laisse des gamins y rentrer, des personnels d’entretien y travailler ».
« Ça concerne des générations : les élèves d’aujourd’hui mais aussi tous ceux qui sont passés par ces écoles », abonde Laurent, 55 ans et ancien soudeur opéré il y a trois ans d’un cancer du poumon lié à l’amiante.
Parmi les manifestants, une soixantaine de membres de l’association locale de Condé-sur-Noireau dans le Calvados, deux semaines après le non-lieu général demandé par le parquet de Paris dans l’affaire de l’exposition à l’amiante de salariés de l’usine locale de Valeo-Ferrodo. Une position « aberrante et difficile à supporter pour les victimes », estime François Martin, président de l’association, partie civile dans ce procès : « Cela revient à donner le permis de tuer à l’ensemble des industriels utilisant des produits cancérigènes ».