Fil info
19:32Indre : Maternité : fermeture ferme -> https://t.co/GdP4BoIPjQ
19:30Indre : Un nouveau président et des renforts au tribunal -> https://t.co/5AFCstHdg3
19:28Châteauroux : Fermeture de deux bureaux de Poste avant la fin de l’année -> https://t.co/nd969VVeyK
18:56 - : Blocage payant à La Poste -> https://t.co/zZE2HafxmG
18:49 Hallyday pays c’est l’amour - : Un peu de Cloître dans le dernier « Hallyday » -> https://t.co/Ls6UhnqwTc
17:48# # - -Vienne : Les chauffeurs de bus lassés d’être insultés, voire agressés -> https://t.co/p26dVi5KOB
17:07Région : Toutes les facettes de la laine -> https://t.co/LUvQS4865v
17:06RT : Ouverture de la billetterie pour le match France 🇫🇷 - 🇧🇬 Bulgarie qui se déroulera le 3 décembre à dans le… https://t.co/PqsAZJCCiS
17:05RT : / ♻️ Ce samedi 20/10, une des chimiques des particuliers est organisée ♻️ Rendez… https://t.co/LrdLMnR0BD
17:03RT : Le 2 novembre 2018, 11ème journée mondiale pour le droit de mourir dans la dignité. Retrouvez-nous square de la Mai… https://t.co/49ybSnKYN3
17:00# # - -Vienne : Les automobilistes vont devoir s’adapter -> https://t.co/wf1BKQOiTM
16:51# # - -Vienne : Coder et décoder un jeu d’enfant pour les collégiens -> https://t.co/na60sTsRpn
16:39Dordogne : Aide à la modernisation des structures touristiques en zone rurale -> https://t.co/aRKGPJASlO
16:22Bergerac : Frédéric Delmarès reconnu coupable de braconnage -> https://t.co/rOrMQFrMmO
16:10Uzerche : Réhabilitation des logements sociaux de la Borie Blanche -> https://t.co/PpcUsDyjLp
15:33Indre : Les pompières prises en exemple par les Femmes solidaires -> https://t.co/fLVqbliYOn
15:31Indre : « Mens sana in corpore sano » pour l’ANPAA 36 -> https://t.co/rDCfacaROy
13:59Brive-la-Gaillarde : La distillerie Bellet cultive les saveurs d’antan -> https://t.co/wVugA9PpjP
13:30Périgueux : Migrations : un vrai projet de société -> https://t.co/h4Fi5as67w
08:35RT : Demain vend. 10h devant hôpital de Châteauroux au moment réunion conseil surveillance à propos de la vraisemblable… https://t.co/xNsgoH80yU

Remaniement : cacophonie au sommet de l'État

GOUVERNEMENT

L’Élysée a joué la carte du silence, hier, alors que la France attendait le contenu du remaniement envisagé à la suite de la démission de Collomb. Résultat, une journée cacophonique, peu respectueuse des élus comme des Français.
Les députés dans le flou, les sénateurs aussi, ainsi que, d’évidence, la vingtaine de ministres et secrétaires d’état convoqués, hier, devant l’Assemblée pour les questions au gouvernement. Sans oublier... les Français. Toute la journée, l’exécutif est resté silencieux sur le remaniement annoncé du gouvernement.
Ce n’est qu’à 19h que l’Élysée a consenti à faire savoir que le remaniement se fera « sans que le Premier ministre ne donne sa démission et celle de son gouvernement ». Il n’y aura donc pas de renouvellement d’ampleur, ni de nouveau discours de politique générale.
L’Élysée n’a pas cru bon de mentionner quand aurait lieu la nomination du nouveau ministre de l’Intérieur, le poste étant vacant depuis plus d’une semaine : aujourd’hui, avant le Conseil des ministres et sachant que Macron doit ensuite s’envoler pour l’Arménie. Ou, pourquoi pas, dans la nuit, en catimini ?
Cette manière de faire a provoqué une journée délirante.
Les pronostics allant bon train, moins sur le successeur de Collomb, de nombreux noms ayant déjà été cités, que sur les remplaçants de tous les ministres voués au départ. Ainsi, la ministre de la Culture Françoise Nyssen devait être remplacée par Bruno Julliard, ex-adjoint de la maire de Paris Anne Hidalgo, qui a aussitôt démenti.
Quant à l’Assemblée, l’ambiance était pour le moins perturbée, la droite ironisant sur « la mascarade » ou « la macronie asséchée » en peine de « trouver des hommes et des femmes capable de créer un second souffle ». La gauche est restée concentrée sur sa critique de la loi PACTE adoptée hier... en toute discrétion. A.S.