Fil info
22:08Alors que les inquiétudes pèsent quant à l’éloignement programmé du tribunal des justiciables, les justiciables lam… https://t.co/1cP3nMndcy
21:26Tulle : La Ville de demain s’imagine avec Minecraft -> https://t.co/vePlPqyR7I
18:32Indre : Tea time au lycée pour améliorer son anglais -> https://t.co/vraNnZkLtM
17:47RT : Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:33Châteauroux : Saint-Denis : une agence postale à la place du relais, c’est non ! -> https://t.co/V8k36YqyKJ
17:25Bergerac : Journée d’actions de la CGT pour répondre aux urgences sociales -> https://t.co/64rAHkuja0
17:02Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:02Région : Nécrologie: Bernard ! On ne t’oubliera pas | L'Echo https://t.co/dcs9Bd6WWI via
16:59Terrasson-Lavilledieu : Une Sainte Barbe honorée -> https://t.co/zwRpB3tRpg
16:57Sarlat-la-Canéda : La procédure est enclenchée pour la déviation nord -> https://t.co/as1w695VE9
15:51Périgueux : « C’est Macron qui nous a assassinés » -> https://t.co/jkMKeOtuJL
15:47Saint-Aquilin : Une gestion à construire -> https://t.co/XlwvXAoJWi
15:09Région : Bernard Defaix n'est plus -> https://t.co/RJY6Gz1Rey
11:47 grève TER annoncée
11:39Grève demain : service minimum d’accueil à Limoges au centre de loisirs de Beaublanc, (103, avenue Montjovis). Les… https://t.co/7h0Q7QBTrQ
11:21RT : samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
11:19 samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
09:42 municipal # - : Le budget au menu du conseil municipal -> https://t.co/uXpp5REBJs
09:40 - -Vienne : La gronde des avocats ne faiblit pas -> https://t.co/zuQybNTTMu
09:37 jaunes - -Vienne : Pugilat entre Gilets jaunes -> https://t.co/wdSoZ3IEon
09:34Région : A qui appartient «La Joconde des Ferrari ?» -> https://t.co/lKIiTbKgch
08:08RT : Les aides publiques aux entreprises privées, c’est 200 milliards d’euros ! Les grands groupes encaissent ces sommes… https://t.co/HNYWv1ZlJv

Remaniement : cacophonie au sommet de l'État

GOUVERNEMENT

L’Élysée a joué la carte du silence, hier, alors que la France attendait le contenu du remaniement envisagé à la suite de la démission de Collomb. Résultat, une journée cacophonique, peu respectueuse des élus comme des Français.
Les députés dans le flou, les sénateurs aussi, ainsi que, d’évidence, la vingtaine de ministres et secrétaires d’état convoqués, hier, devant l’Assemblée pour les questions au gouvernement. Sans oublier... les Français. Toute la journée, l’exécutif est resté silencieux sur le remaniement annoncé du gouvernement.
Ce n’est qu’à 19h que l’Élysée a consenti à faire savoir que le remaniement se fera « sans que le Premier ministre ne donne sa démission et celle de son gouvernement ». Il n’y aura donc pas de renouvellement d’ampleur, ni de nouveau discours de politique générale.
L’Élysée n’a pas cru bon de mentionner quand aurait lieu la nomination du nouveau ministre de l’Intérieur, le poste étant vacant depuis plus d’une semaine : aujourd’hui, avant le Conseil des ministres et sachant que Macron doit ensuite s’envoler pour l’Arménie. Ou, pourquoi pas, dans la nuit, en catimini ?
Cette manière de faire a provoqué une journée délirante.
Les pronostics allant bon train, moins sur le successeur de Collomb, de nombreux noms ayant déjà été cités, que sur les remplaçants de tous les ministres voués au départ. Ainsi, la ministre de la Culture Françoise Nyssen devait être remplacée par Bruno Julliard, ex-adjoint de la maire de Paris Anne Hidalgo, qui a aussitôt démenti.
Quant à l’Assemblée, l’ambiance était pour le moins perturbée, la droite ironisant sur « la mascarade » ou « la macronie asséchée » en peine de « trouver des hommes et des femmes capable de créer un second souffle ». La gauche est restée concentrée sur sa critique de la loi PACTE adoptée hier... en toute discrétion. A.S.