Fil info
08:00🔜 vous invite à , un village médiéval remarquable du . Laissez-vous guider par Nadia… https://t.co/qnKXg3btV9
07:55 jaunes - -Vienne : Des gilets jaunes reçus par le préfet -> https://t.co/IKTJ6Wgned
07:53 # - -Vienne : Manifestation vendredi: la CGT très très remontée -> https://t.co/14JOVi3O5c
07:50Région : Lycées: faible mobilisation mais grosse détermination -> https://t.co/X4xYRYqd0x
07:48France : Le mensonge d’une augmentation du Smic -> https://t.co/vJyECp6fPj
07:46France : Fusillade à Strasbourg: "du sang et des douilles" sous les illuminations de Noël -> https://t.co/izj9XTH8qD
22:45Assemblée citoyenne de préparation du conseil municipal ce vendredi 14 décembre 2018 à 19h à notre local du 11 bd S… https://t.co/zdkixOPLXW
22:03Quand t'es plongé dans un simili de thriller avec un brouillard à couper au couteau !! Arrivera, arrivera pas !! 😂… https://t.co/M2I1esxcao
18:49Châteauroux : Dernier chantier à la peupleraie -> https://t.co/pfvW6RFY6w
18:46Dordogne : Ils n’ont plus confiance et veulent la démission de Macron -> https://t.co/VazS1u1NLj
18:46Indre : Gilets jaunes : « On reste là, les annonces faites ne suffisent pas » -> https://t.co/D22YnigAPA
18:42Corrèze : Les avocats creusois en grève -> https://t.co/J1DjpUZS39
17:53RT : Bellac : Un automobiliste en panne vêtu d'un gilet jaune, proclamé porte-parole de la fédération 87. Sa première r… https://t.co/noek8ZnaA0
16:49Sarlat-la-Canéda : Trouver le Juste Prix -> https://t.co/IkaKBdtl1B
16:45Corrèze : Ce qui est humain les concerne -> https://t.co/BjaA1IQBaS
15:41Périgueux : Le salon du tatouage victime collatérale des Gilets jaunes -> https://t.co/6vmTzxMKn9
14:01Périgueux : « Une mascarade de notre méprisant de la République » -> https://t.co/nTWhmkF4d1
13:44Un nouvel article sur la prestation de à Limoges. Merci ! https://t.co/JP9Rkv3hNL
13:38Coulounieix-Chamiers : La Société d’économie mixte (Sem) Périgord énergies inaugure sa première centrale photovolt… https://t.co/S0hQA3ewVE
12:40Bergerac : L’intersyndicale des retraités bouscule le député -> https://t.co/fhlgfYdxLE
11:58RT : . n’entend que de l’oreille droite . Les riches restent ses protégés , ils ne seront pas mis à contr… https://t.co/hziRZ6uM9Q
11:51RT : L'exercice de sécurité civile simulant un incendie actuellement en cours au est destiné à tester l… https://t.co/fQk8XsOJck
11:08RT : Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.
10:59Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.
09:49RT : Les agriculteurs souhaitaient rencontrer la Préfète de la Creuse et le député, réunis hier à la préfecture de Guére… https://t.co/zkY4EfPrKN
08:56 avec Thomas Milon et Marion Haranger à , bourg perché dominant la et célèbre pour son école… https://t.co/wBsm2VP5fb

Macron va remanier... sauf sa politique !

GOUVERNEMENT

Le remaniement ministériel, c’est pour aujourd’hui. Seule inconnue : son ampleur.
En cas de gros chambardement,
Edouard Philippe pourrait demander un vote
de confiance à l’Assemblée nationale.
Édouard Philippe présentera-
t-il, aujourd’hui, la démission de son gouvernement
à Emmanuel Macron ? L’hypothèse est dans les tuyaux en cas de très large remaniement
après le départ fracassant de Gérard Collomb du poste de ministre de l’Intérieur, mardi dernier. Même si le scénario d’un remplacement place pour place n’est pas complètement écarté. Sont sur les rangs pour le remplacer, trois ministres : Gérald Darmanin, Jean-Yves Le Drian et Christophe Castaner qui lorgne sur ce portefeuille depuis longtemps. Des noms de hauts fonctionnaires circulent également : le procureur
de Paris, François Molins, la directrice de la Police judiciaire, Mireille Ballestrazzi ou encore le haut fonctionnaire Jean Castex, maire de Prades (Pyrénées-Atlantiques) et l’ancien patron de la police nationale, Frédéric Péchenard ; deux proches de Nicolas Sarkozy.
Si le remaniement est d’ampleur, Emmanuel Macron pourrait renommer, dans la foulée de sa démission, Édouard Philippe à Matignon qui, selon les règles de la Ve République, lui proposerait un nouveau gouvernement. Cette hypothèse suppose de solliciter un vote de confiance de l’Assemblée nationale. Et donc une nouvelle déclaration de politique générale. Nouvelle ? Si l’exécutif est à la recherche d’un « nouveau souffle » réclamé, notamment, par le nouveau président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand (LREM), le cap politique ne devrait pas changer. Le problème essentiel pour Emmanuel Macron est de tourner la page d’une rentrée calamiteuse, marquée par la démission de Nicolas Hulot et de Laura Flessel, puis Gérard Collomb. Sans parler des sondages : 66% des Français ne lui font pas confiance, selon l’enquête Elabe, parue le 4 octobre. Il lui faudra plus qu’un remaniement pour se réconcilier avec le pays.
F.V avec AFP