Fil info
20:43Corrèze : Le Melting Potes : Elles hissent haut le pavillon ! -> https://t.co/LcTIFci7J8
19:44Indre : Amapola en résidence à la maisonnette de la Culture -> https://t.co/jPZlJWnpo6
19:30Indre : La municipalité ouvre ses données au public -> https://t.co/aJvUnTijxp
18:06Daniel Taboury, auteur creusois, dédicacera son nouveau roman "De retour" à la librairie "Les belles images" samedi… https://t.co/f3wld9d9Dl
17:51Dordogne : LA Coordination rurale part à la défense des éleveurs -> https://t.co/h2EkFENUbR
17:50Bergerac : Plan de redressement financier pour l’hôpital de Bergerac -> https://t.co/mGMEJxMsvC
17:47Bergerac : L’hôpital ne soigne pas la précarité de ses agents, bien au contraire -> https://t.co/5N3Xmk7Dgk
17:04RT : Anthony Boursaud chute sur le Dakar, blessé au poignet, le jeune motard de Boussac est contraint à l'abandon après… https://t.co/3fFcFiIIAf
16:57Carsac-Aillac : Du grain à moudre pour l’APAM -> https://t.co/OE8a51K3C8
16:54Sarlat-la-Canéda : Une activité très soutenue -> https://t.co/x8ElNQYecH
16:44RT : Le Blanc : Des vœux teintés de colère et d'amertume -> https://t.co/fHuAENn32k
16:42RT : Le Blanc : Des vœux teintés de colère et d'amertume -> https://t.co/fHuAENn32k
16:24France : Grand débat, les maires ne lâchent rien -> https://t.co/CsjYxze9uk
16:11RT : En tous cas il y en a certains qui ont sacrément bien réussi leur , surtout depuis que Macron leur… https://t.co/KoqH6OhKNX
16:09Le Blanc : Des vœux teintés de colère et d'amertume -> https://t.co/fHuAENn32k
16:09Valençay : Les vœux et les espoirs du directeur du centre hospitalier -> https://t.co/QlWIg7NCEP
16:08RT : Primes en liquide : Claude Guéant définitivement condamné à un an ferme https://t.co/JXVuXuhV92 https://t.co/yFsTtmoorz
10:38Bergerac : Téléthon : moins de recettes mais toujours autant d’espoirs -> https://t.co/tlagS6K8Ls
09:26France : L'actualité en France à 9 heures -> https://t.co/ksSbs37h0Y
08:29 d'agriculture - -Vienne : Quel président à la Chambre d'agriculture après Jean-Marie Delage?… https://t.co/Oh7SMjFZsO
08:26 # - -Vienne : 16e recensement, décollage imminent -> https://t.co/t7mV3P91WF
07:58France : Les Steva veulent du concret -> https://t.co/rA8Xgxx9HC
07:46Région : Un bon début d’année pour les ventes aux enchères -> https://t.co/pYOxVrUEUN

Police : déshabiller la nationale pour le privé

SÉCURITÉ

Un rapport prône de miser sur la police municipale et la sécurité privée pour alléger les charges de la police nationale. Avec de belles économies en perspective pour le budget de l’État.
C’est une fois de plus une logique budgétaire. A part deux ou trois mesures cohérentes, tout est fait pour diminuer les dépenses consacrées à la police et casser ce service public » : le commentaire d’Alexandre Langlois, du syndicat Vigi, ex-CGT Police, concernant le rapport remis hier au gouvernement par les députés LREM Jean-Michel Fauvergne, ex-patron du Raid, et Alice Thourot.
Ce rapport a été commandé par le ministre Gérard Collomb dans la foulée de la mise en place de la police de proximité. Il plaide pour une montée en puissance des polices municipales et de la sécurité privée. Parmi les propositions figurent l’armement systématique des policiers municipaux. « Étant donné le contexte terroriste où les policiers ont souvent pris pour cible et comme nous n’avons pas les moyens d’effectuer correctement nos missions, c’est une option que nous considérons comme cohérente
», développe le syndicaliste.
Et de préciser dans la foulée : « mais cela doit être provisoire.
Or, le sens de ce rapport est plutôt que cela devienne pérenne. C’est une manière de faire basculer les dépenses sur les municipalités.
Quid de celles qui n’auraient pas les moyens d’équiper leur personnel ? » ajoute encore Alexandre Langlois.
Cet armement des policiers municipaux est avec la volonté de retirer à la police nationale les activités dans les centres de rétention administrative, les seules mesures qui trouvent grâce à ses yeux.
La main tendue aux entreprises privées de sécurité l’inquiète, elle, au plus haut point. Un secteur qui, avec 165 000 agents dispose d’effectifs équivalents à ceux de la police nationale.
« Proposer de les armer quand on sait que les textes sur les armes létales demandent comme toute référence au responsable
de cette question dans une entreprise privée qu’il soit nommé par sa direction, est inquiétant », dénonce Alexandre Langlois.
La délégation de mission peut aussi être une boîte de Pandore inquiétante. Et de citer un exemple en cours à Anvers où la sécurité des commissariats est assurée... par des entreprises privées de sécurité. « Nous sommes déjà confrontés à cela sur les aéroports en France et l’on voit bien combien des entreprises peuvent entraver le travail de la police », s’alarme le jeune homme.
A.S.