Fil info
01:42RT : Peinée d’apprendre ce soir le décès de Gérard Vandenbroucke, président de , vice-prés de la… https://t.co/OpoA3Zr9Ot
01:42RT : Gérard Vandenbroucke est parti ce soir après un long combat contre la maladie. Homme engagé, avec des convictions s… https://t.co/8DZ9kNj9c7
21:00Indre : Ian Brossat, tête de liste PC aux Européennes, demain dans l’Indre -> https://t.co/s2mM7rZ8bC
20:58Indre : E. Macron face à l’entreprise -> https://t.co/tYGEyi80Kx
19:38Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/QmzR1p5h55 via
18:52RT : [🏆🗳 Mobilisation Générale !!!] On est une nouvelle fois en liste pour les ! Alors on a besoin de votre so… https://t.co/oi8EpoZCNU
18:10RT : Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
18:10RT : 🎊👉FESTIVAL AUX CHAMPS 👍😊 Rendez-vous JEUDI 21 FÉVRIER à 16H pour découvrir les premiers noms !!! 💥CONCOURS 💥 Ga… https://t.co/1HVVlDkLDX
17:22Dordogne : Jean-Philippe Granger dans un fauteuil pour six ans -> https://t.co/RVSvJjYYIS
17:22Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
17:02Sarlat-la-Canéda : Le grand débat débouchera-t-il sur du concret ? -> https://t.co/57px26e5G1
16:21RT : Compte rendu du SNUipp87 du Cden de ce jour : 14 classes fermeront et 8 ouvriront en septembre 2019… https://t.co/vBbKW6b112
16:21Après le CDEN de ce matin : rien de nouveau concernant le projet de carte scolaire présenté hier et publié dans notre édition de ce jour.
16:00Trélissac : La commune s’engage dans le sport sur ordonnance -> https://t.co/WRGi8arfLO
15:56RT : : stéphane ostrowski attaque le aux prud’hommes
15:48 ce n'est qu'un début....continuons le....
15:31Argenton-sur-Creuse : Victoire des défenseurs de la gare ! -> https://t.co/755BJMTeaz
14:38RT : C'est bien beau de vouloir CHANGER LE MONDE. ✊🌏✊ Mais y a un moment, on peut pas boire son CAFÉ dans un Ché Gu… https://t.co/HliiWSFUTZ
14:13RT : Alain Juppé, premier homme politique condamné à entrer au https://t.co/o69hV4IkTS
14:10Neutralisation de la voie de droite entre les échangeurs n°37 « Boisseuil » et n°28 « Grossereix » sur l’autoroute… https://t.co/mdkj3AbYks
14:07Dordogne : Incertitudes sur l’avenir de Condat -> https://t.co/mruMxrPUAb
13:51 en vidant les etangs, il y a une serie a produire tellement il y avait de curieux qd chichi etait roi,
12:56Tulle : Le téléfilm « Meurtre en Corrèze » recherche des figurants -> https://t.co/PLUWz4NzoX
12:37Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/lObLn8tbDH via https://t.co/izT1fh7mXG
12:16RT : Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
12:00Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
11:29 C'est que ce n'est pas le débat que vous cherchiez mai… https://t.co/ezvpCqvKVk
10:40RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:59RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:41Région : Gibo fait la tête à la fac -> https://t.co/mrEwm78VQj
09:39Région : Les étudiants au service de la prévention routière -> https://t.co/g6H587qvTD
09:37# # - -Vienne : 14 fermetures de classes au lieu de 17 , encore trop pour les syndicats -> https://t.co/6OXHYQjAe6
09:35# # - -Vienne : Fermeture du PADE : recul de l’accès au droit des étrangers -> https://t.co/ManYacVHdi
09:32# # - -Vienne : Limoges Métropole, investir et préserver l’avenir -> https://t.co/X0nvPHLEcP
09:29France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
07:49# # - -Vienne : Cambriolages : les auteurs interpellés et emprisonnés -> https://t.co/d6WCOzXfbK
07:48France : Dans l'Indre, Macron prend le pouls des ruraux -> https://t.co/FHPVLx50cX

Un livre pour valoriser l’apprentissage

Christine Ribeyreix est enseignante au CFA des métiers de Boulazac et va faire paraître un livre pour valoriser le parcours d’apprentis. Elle vient de lancer une campagne de financement participatif sur la plateforme Tudigo afin de mener à bien ce projet.
Parmi ses activités elle alimente également la page Facebook du CFA avec des portraits d’apprentis ou d’anciens élèves qui sont depuis devenus chefs d’entreprise. « Depuis quelques années, j’ai eu l’envie de faire un livre autour de ces jeunes afin de les valoriser et mettre en avant leur réussite », explique Christine Ribeyreix. Et ce projet est sur le point d’aboutir sous la forme d’un recueil de portraits. Celui-ci représentera toutes les filières : industrie, agriculture, artisanat, BTP, commerce, restauration, « tout ce qui est apprentissage et le tout en relation avec les équipes pédagogiques et les responsables du CFA afin d’aller à la rencontre des jeunes que l’on a envie de mettre à l’honneur pour leur parcours », explique Christine Ribeyreix qui précise que le livre sera découpé en plusieurs parties. La première sera consacrée « à des jeunes talentueux qui ont obtenu des distinctions comme le concours de meilleur apprenti de France par exemple, mais aussi ceux qui ont eu un parcours difficile, mais qui par leur ténacité ont réussi qu’il s’agisse de jeunes en difficulté, de primo arrivants ou de migrants », poursuit Christine Ribeyreix. Une seconde partie sera consacrée aux femmes dans des métiers dits « masculins », une troisième sur les apprentis devenus chefs d’entreprise et enfin une dernière, « sur les reconversions professionnelles de personnes qui un jour plaquent tout pour l’apprentissage car ils ont eu des orientations contrariées. Des jeunes que l’on a poussé à aller vers les filières générales et qui ne s’y sont pas épanouis ».
Un livre dans lequel Christine Ribeyreix a la volonté de faire part de sa colère « de voir des jeunes souvent humiliés, que l’on a dévalorisé et cassé et qui ont fini par connaître une belle carrière professionnelle même si malheureusement, ils restent marqués à vie. Et pourtant ils n’ont pas choisi une voie facile puisqu’ils travaillent et préparent un diplôme en alternance ».
En finir avec les images toutes faites
Un livre qui au-delà d’être une belle galerie de portraits laisse une grande part à la réflexion personnelle de Christine Ribeyreix sur l’orientation. « J’ai l’expérience des jeunes, de l’alternance et du recrutement. Aujourd’hui, on a un gouvernement qui met l’accent sur l’apprentissage. C’est très bien sauf qu’ils n’y enverraient pas leurs enfants. Je voudrais donc qu’on se sorte de l’idée que l’on va en apprentissage parce qu’on a des problèmes. C’est la société qui pense que ça doit être comme ça et qui fait d’ailleurs en sorte que ce soit le cas alors qu’en fait c’est une voie pour tous dès l’instant que l’on en a envie pour s’épanouir. Aujourd’hui quelqu’un qui a de bonnes notes en filière générale, on va l’envoyer sans lui demander son avis vers des études plus longues. On leur fait perdre du temps car après ceux qui ont envie de faire un apprentissage finissent par y revenir. Il faut arrêter de forcer les gens à aller vers des filières qui ne leurs conviennent pas. A cause de cette image cassée de la société on a des pertes de savoir-faire et de compétences et des disparitions de métiers ainsi que des jeunes aux parcours contrariés. Il y a des choses que l’on peut faire avec des machines, mais il y aura toujours besoin d’hommes hors l’image des métiers manuels est mal perçue depuis 40 ans ».
Et Christine Ribeyreix veut aussi en finir, « avec cette image qui voudrait qu’il y ait des métiers réservés aux hommes. Car on parle de force physique alors qu’il y a des femmes qui réussissent aussi bien sinon mieux dans des métiers dits d’hommes comme la carrosserie, la mécanique, la pâtisserie, la boucherie, la ferronnerie ou les métiers agricoles. Ce n’est pas parce qu’on est une femme que l’on ne peut pas faire quelque chose de physique, les choses ont évolué. C’est d’autant plus important que j’ai le soutien financier et moral de Cécile Chambon, déléguée départementale des droits des femmes », explique Christine Ribeyreix.
Aujourd’hui Christine Ribeyreix cherche encore des financements pour que son projet voit le jour et elle a décidé de lancer une campagne de financement participatif sur la plateforme Tudigo. La parution du livre est prévue pour décembre 2018. Pour la soutenir rendez-vous sur la page internet dédiée https://www.tudigo.co/don/apprenti-e-s-et-fier-e-s-de-letre-1
Philippe Jolivet