Fil info
08:00🔜 vous invite à , un village médiéval remarquable du . Laissez-vous guider par Nadia… https://t.co/qnKXg3btV9
07:55 jaunes - -Vienne : Des gilets jaunes reçus par le préfet -> https://t.co/IKTJ6Wgned
07:53 # - -Vienne : Manifestation vendredi: la CGT très très remontée -> https://t.co/14JOVi3O5c
07:50Région : Lycées: faible mobilisation mais grosse détermination -> https://t.co/X4xYRYqd0x
07:48France : Le mensonge d’une augmentation du Smic -> https://t.co/vJyECp6fPj
07:46France : Fusillade à Strasbourg: "du sang et des douilles" sous les illuminations de Noël -> https://t.co/izj9XTH8qD
22:45Assemblée citoyenne de préparation du conseil municipal ce vendredi 14 décembre 2018 à 19h à notre local du 11 bd S… https://t.co/zdkixOPLXW
22:03Quand t'es plongé dans un simili de thriller avec un brouillard à couper au couteau !! Arrivera, arrivera pas !! 😂… https://t.co/M2I1esxcao
18:49Châteauroux : Dernier chantier à la peupleraie -> https://t.co/pfvW6RFY6w
18:46Dordogne : Ils n’ont plus confiance et veulent la démission de Macron -> https://t.co/VazS1u1NLj
18:46Indre : Gilets jaunes : « On reste là, les annonces faites ne suffisent pas » -> https://t.co/D22YnigAPA
18:42Corrèze : Les avocats creusois en grève -> https://t.co/J1DjpUZS39
17:53RT : Bellac : Un automobiliste en panne vêtu d'un gilet jaune, proclamé porte-parole de la fédération 87. Sa première r… https://t.co/noek8ZnaA0
16:49Sarlat-la-Canéda : Trouver le Juste Prix -> https://t.co/IkaKBdtl1B
16:45Corrèze : Ce qui est humain les concerne -> https://t.co/BjaA1IQBaS
15:41Périgueux : Le salon du tatouage victime collatérale des Gilets jaunes -> https://t.co/6vmTzxMKn9
14:01Périgueux : « Une mascarade de notre méprisant de la République » -> https://t.co/nTWhmkF4d1
13:44Un nouvel article sur la prestation de à Limoges. Merci ! https://t.co/JP9Rkv3hNL
13:38Coulounieix-Chamiers : La Société d’économie mixte (Sem) Périgord énergies inaugure sa première centrale photovolt… https://t.co/S0hQA3ewVE
12:40Bergerac : L’intersyndicale des retraités bouscule le député -> https://t.co/fhlgfYdxLE
11:58RT : . n’entend que de l’oreille droite . Les riches restent ses protégés , ils ne seront pas mis à contr… https://t.co/hziRZ6uM9Q
11:51RT : L'exercice de sécurité civile simulant un incendie actuellement en cours au est destiné à tester l… https://t.co/fQk8XsOJck
11:08RT : Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.
10:59Exercice se simulation d'un incident depuis 9h ce matin au CHU qui va durer jusqu'à 12h. Pas de panique.
09:49RT : Les agriculteurs souhaitaient rencontrer la Préfète de la Creuse et le député, réunis hier à la préfecture de Guére… https://t.co/zkY4EfPrKN

Sans Chao, El clandestino devient Check In Party

Festival

Le festival El Clandestino restera dans les annales comme l’un des plus grands festival d’été : dès 2019, c’est Check In Party qui prend la relève, toujours à l’aérodrome de Saint-Laurent, avec en credo les musiques indépendantes.

El Clandestino, le festival qui a fait se déplacer plus de 20.000 personnes l’été dernier en Creuse, restera-t-il dans l’histoire pour Manu Chao ou pour les quatorze kilomètres de bouchons qu’il a engendrés, du jamais vu sur le département ? C’est la question que se pose éric Correia, président de la communauté d’agglomération du grand guéret. Et surtout, s’il est possible de retrouver l’engouement engendré par la venue de Manu Chao et de créer un événement égal chaque été, qui s’inscrit dans la durée.
«La communauté d’agglomération a la volonté de repartir, pour l’attractivité du territoire, pour les retombées économiques, le festival a eu un énorme impact, on a démontré que c’était possible que des gens de toute la France et d’ailleurs viennent en Creuse et y restent quelques jours», assure éric Correia. Ce n’est pas la municipalité de Saint-Laurent qui dira le contraire, elle est déjà prête à recommencer.
Reste un effort à faire sur les conditions, et ne pas répéter les mêmes erreurs. Pour cela, deux associations mandatées, la première creusoise et créée pour l’occasion, Terre du Milieu (1), la seconde montée par une équipe de professionnels du spectacle venus pour l’occasion, et appelée Shut Up & Dig ! Dans cette dernière, la direction et la programmation artistique sera assurée conjointement par David Fourrier et Sébastien Chevrier. Déjà aguerris à l’organisation de festivals, ils ont d’ores et déjà réfléchi à ce que sera la suite du Clandestino...
«Pour le nom, Check In Party, c’est une propostition artistique décalée avec l’envie de se démarquer des autres festivals du territoire, comme celui de Brive ou les franco. Et cela induit que la baseline, ce sera festival de musiques indépendantes», précise David Fourrier.
Si aucun nom ne peut être dévoilé pour le moment, il faut penser musiques indépendantes, on peut imaginer des groupes comme The Chemical brothers ou rêver à Nick Cave, mais on n’en saura pas plus pour le moment. Mais un aperçu de la ligne éditoriale voulu par cette production déléguée, le 20 octobre prochain lors de la Check Inside Party à l’espace André-Lejeune de Guéret. «On veut ouvrir une voie alternative vers laquelle certains ont envie d’aller», assure Sébastien Chevrier.
Une programmation pensée par des professionnels, mais aussi un espace réaménagé, une scénographie travaillée : l’idée, c’est bien de se poser là, à l’aérodrome, pour quelques années (2) afin de trouver le public qui adhère, et le modèle économique qui fonctionne. Loin des gros groupes qui rachètent les festivals, un festival avec une ligne culturelle indépendante qui pourra veiller sur son budget. La politique tarifaire restera adaptée, la culture accessible à tous, inscrite dans le territoire creusois, comme une aventure humaine inédite où la qualité de l’accueil, la scénographie et le choix de la programmation offriront un souvenir d’une expérience différente, à partager d’années en années.

(1) Terre du Milieu a été créée le 3 juillet dernier dans le but de fédérer les acteurs locaux afin de faire un festival pluridisciplinaire. Son assemblée générale aura lieu le 21 septembre à la quincaillerie numérique de Guéret pour constituer un conseil d’administration qui votera un bureau.
(2) une convention a été signée pour trois ans pour le moment avec la communauté d’agglomération qui soutiendra financièrement le festival.