Fil info
23:24 Tellement vrai ! Et triste...
22:42A lire et à méditer: Que vaut une association de bénévoles dans une société qui promeut l’individualisme, le «je pa… https://t.co/ZUpeipEpgl
20:28notre communiqué sur l' et le dans l ' aujourd'hui https://t.co/6ChbCQK4k5
19:58Périgueux : Grosse mobilisation contre la haine et les racismes -> https://t.co/U2RwAQ8i6J
19:14Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/BzKlvfJ5fM via
18:19Le Blanc : Un chèque pour le Secours populaire -> https://t.co/F7fTiGPw9h
18:18Bélâbre : La Comédie bélâbraise rigole en famille -> https://t.co/zx8EuH26Ts
18:17La Châtre : Chantal Goya a enchanté petits et grands -> https://t.co/fTxaqCSl3C
18:15Indre : Appel à témoin -> https://t.co/QhzYi1g2dU
18:15Indre : La région sera bien représentée au salon de l’agriculture -> https://t.co/lLuf3D2Ly1
17:49Face au mécontentement social grandissant, la CGT met en place les mardis de l'urgence sociale. Premier rassembleme… https://t.co/tm7c2QaZsX
17:17RT : L’appel du Barreau pour les rassemblements républicains du 19 février. https://t.co/ZMpHg1kAPw
17:11# # - -Vienne : Une centaine de harpistes du monde entier attendus à Limoges -> https://t.co/yQqMoCOxbi
17:08# # - -Vienne : «En Israël, nous allons droit dans le mur» -> https://t.co/Zs5YCA1on4
17:06# # - -Vienne : Toujours plus de droits humains à défendre -> https://t.co/ep5v1Yd9XO
15:57Région : Plus de trente ans de prestige -> https://t.co/WFDMdoJxZ2
15:45Périgueux : Le vivre ensemble passe par le respect -> https://t.co/g5aoBcWOgl
15:16 Avec L'Echo, j'espère aussi !!!
15:02Disparition de Joseph Akouissonne - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/NnFyGaLQ4C
14:47RT : Fier de mon journal préféré. https://t.co/kQN5TphI73
14:21RT : 🚨⚠️ [FLASH-INFO] Intervention en cours à , rue des Dahlais ⏩ EVITEZ CE SECTEUR et FACILITEZ LE PASSAGE DE… https://t.co/e8a5tv1876
13:35 Votre pizzeria-épicerie fine italienne ouverte à l'année au coeur de Belvès en Périgord Noir https://t.co/dnKTGWPRDC
10:05Périgueux : la FSU appelle les adhérents et plus largement l’ensemble des citoyens à rejoindre le rassemblement pré… https://t.co/6QZtf0teAW
07:57# # - -Vienne : LO, le camp des travailleurs... toujours -> https://t.co/Mow1BrQjOq
07:55Région : Pour une meilleure prise en charge des personnes âgées -> https://t.co/71261YTkIZ
07:53Région : Gérard Vandebroucke; une idée certaine de l’intérêt public -> https://t.co/C3WlEXELUP
07:50Région : Ian Brossat: les Européennes, un enjeu de proximité -> https://t.co/k9t4XVAG7O

Les syndicats agricoles réunis par Macron

AGRICULTURE

Emmanuel Macron réunit aujourd’hui les cinq principaux syndicats agricoles. Ils attendent du président, plus que de l’écoute, des actions concrètes. Un rendez-vous inattendu est organisé aujourd’hui entre syndicats agricoles et Emmanuel Macron. L’Élysée est à l’initiative
de la réunion et accorde 2 heures d’audience aux représentants des agriculteurs.
FNSEA, Confédération paysanne, Jeunes agriculteurs, Coordination rurale et Mouvement de défense des exploitants familiaux vont porter leurs revendications devant le président. Et il sait bien qu’elles sont nombreuses ; le mois dernier une coalition FNSEA et Jeunes agriculteurs avaient entrepris le blocage des raffineries Total pour protester contre l’importation massive de produits étrangers. D’autre part, le projet de loi agriculture et alimentation ne sera pas adopté avant la rentrée.
En attente d’une prise de position du président Pour autant la Confédération Paysanne adopte une position attentiste. « Il connaît déjà nos revendications. Je pense qu’il y aura quelques annonces sur le projet de loi et la Politique agricole commune mais je reste assez réaliste, ça va être une rencontre axée sur les déclarations du président.
On va être là pour l’écouter et qu’il réponde à nos questions », explique Temanuata Girard, secrétaire générale de la Confédération paysanne. En effet, la PAC risque de subir une baisse drastique de 5%. La Conf’ réclame « un encadrement par un plafonnement
de la PAC » ainsi qu’un « réel accompagnement des agriculteurs ». De son coté, la FNSEA, de concert avec les Jeunes agriculteurs, espère que le président monte au créneau. « Le projet de loi est très décevant pour nous. Nos revendications sont les mêmes que lors des blocages, on attend qu’il se positionne en faveur des agriculteurs français », décrit Christine Claudon, directrice de la communication de la FNSEA. La fédération se montre critique quant à l’action du président : « Avec l’affaire du glyphosate, les agriculteurs sont victimes de stigmatisation.
Il y a un énorme manque à gagner dans les recrutements.
Beaucoup arrête car il y a trop de contraintes », se plaint Christine Claudon. Les représentants des agriculteurs espèrent donc des réponses
avant un rendez-vous lundi avec le Premier ministre.
Amaury Baqué