Fil info
23:24 Tellement vrai ! Et triste...
22:42A lire et à méditer: Que vaut une association de bénévoles dans une société qui promeut l’individualisme, le «je pa… https://t.co/ZUpeipEpgl
20:28notre communiqué sur l' et le dans l ' aujourd'hui https://t.co/6ChbCQK4k5
19:58Périgueux : Grosse mobilisation contre la haine et les racismes -> https://t.co/U2RwAQ8i6J
19:14Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/BzKlvfJ5fM via
18:19Le Blanc : Un chèque pour le Secours populaire -> https://t.co/F7fTiGPw9h
18:18Bélâbre : La Comédie bélâbraise rigole en famille -> https://t.co/zx8EuH26Ts
18:17La Châtre : Chantal Goya a enchanté petits et grands -> https://t.co/fTxaqCSl3C
18:15Indre : Appel à témoin -> https://t.co/QhzYi1g2dU
18:15Indre : La région sera bien représentée au salon de l’agriculture -> https://t.co/lLuf3D2Ly1
17:49Face au mécontentement social grandissant, la CGT met en place les mardis de l'urgence sociale. Premier rassembleme… https://t.co/tm7c2QaZsX
17:17RT : L’appel du Barreau pour les rassemblements républicains du 19 février. https://t.co/ZMpHg1kAPw
17:11# # - -Vienne : Une centaine de harpistes du monde entier attendus à Limoges -> https://t.co/yQqMoCOxbi
17:08# # - -Vienne : «En Israël, nous allons droit dans le mur» -> https://t.co/Zs5YCA1on4
17:06# # - -Vienne : Toujours plus de droits humains à défendre -> https://t.co/ep5v1Yd9XO
15:57Région : Plus de trente ans de prestige -> https://t.co/WFDMdoJxZ2
15:45Périgueux : Le vivre ensemble passe par le respect -> https://t.co/g5aoBcWOgl
15:16 Avec L'Echo, j'espère aussi !!!
15:02Disparition de Joseph Akouissonne - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/NnFyGaLQ4C
14:47RT : Fier de mon journal préféré. https://t.co/kQN5TphI73
14:21RT : 🚨⚠️ [FLASH-INFO] Intervention en cours à , rue des Dahlais ⏩ EVITEZ CE SECTEUR et FACILITEZ LE PASSAGE DE… https://t.co/e8a5tv1876
13:35 Votre pizzeria-épicerie fine italienne ouverte à l'année au coeur de Belvès en Périgord Noir https://t.co/dnKTGWPRDC
10:05Périgueux : la FSU appelle les adhérents et plus largement l’ensemble des citoyens à rejoindre le rassemblement pré… https://t.co/6QZtf0teAW
07:57# # - -Vienne : LO, le camp des travailleurs... toujours -> https://t.co/Mow1BrQjOq
07:55Région : Pour une meilleure prise en charge des personnes âgées -> https://t.co/71261YTkIZ
07:53Région : Gérard Vandebroucke; une idée certaine de l’intérêt public -> https://t.co/C3WlEXELUP
07:50Région : Ian Brossat: les Européennes, un enjeu de proximité -> https://t.co/k9t4XVAG7O

Contrôler les industriels : la leçon de l’affaire Lactalis

SALMONELLOSE

Cadrer et surveiller : la commission d’enquête sur l’affaire Lactalis tire les leçons d’un système de surveillance sanitaire basé sur l’auto-contrôle.
Mieux contrôler les industriels en les tapant au porte-feuille si nécessaire, mettre en place une autorité unique pour les crises sanitaires et reviser les procédures de retrait des produits : voici les principales recommandations de la commission d’enquête parlementaire sur l’affaire Lactalis, présentées hier.
Fin décembre 2017, 36 nourrissons ont été contaminés à la salmonellose après avoir consommé un lait infantile produit par ce géant français laitier.
Le long silence de la direction et le processus de retrait plus que chaotique ont alimenté ce qui est devenu le « scandale Lactalis » et qui a également donné lieu à une enquête judiciaire toujours en cours.
L’audition de dizaines de spécialistes par les députés a permis de lever quelques lièvres. Comme celui d’un système basé sur l’auto-contrôle avec des laboratoires effectuant les tests qui travaillent à 90% pour la même entreprise. Ou celui de la « concurrence », entre les trois ministères concernés par la sécurité sanitaire : Santé, Economie et Agriculture. D’où les propositions de « vérifications de l’indépendance des contrôleurs » ou d’une autorité unique, le président de la commission, Christian Hutin, dénonçant « une armée mexicaine ».
Le PDG de Lactalis, Emmanuel Besnier, s’était présenté plein de morgue devant les députés pour leur affirmer que « il n’y a pas de responsabilité de personnes au sein de l’usine ». Si, ont répondu en substance les parlementaires, l’usine n’ayant pas jugé bon de prévenir les autorités aux premiers signaux de présence de salmonelle.
«Cela va dans le bon sens » a commenté Quentin Guillemain, président de l’association des victimes de Lactalis qui précise cependant que « avant de contrôler les contrôleurs, il faudrait déjà contrôler les usines. Ce qui est déjà possible mais n’a pas été fait depuis 15 ans ». Mais « nous attendions davantage » déplore-t-il, «nous voulions que les produits à destination des nourrissons soient considérés comme des médicaments afin d’assurer les meilleures procédures de rappels ».
Angélique Schaller