Fil info
08:08RT : Les aides publiques aux entreprises privées, c’est 200 milliards d’euros ! Les grands groupes encaissent ces sommes… https://t.co/HNYWv1ZlJv
18:56RT : Dans 15 minutes, ne manquez pas le Conseil municipal en direct sur notre site Internet et réagissez avec le hashtag… https://t.co/ybFkGDAujo
18:54La , les 87 et la chambre d' de la annoncent dans un communiqué que le… https://t.co/kJ4X1FeHVN
18:37Châteauroux : L’Uzine publie 17 histoires dans sa première revue BD -> https://t.co/at9kt6KWSM
18:36 ça c'est du grand débat, à lire les commentaires on sait tout de suite où on est... enfin pourvu qu'o… https://t.co/EPFAjdKRxm
18:33RT : Henri Sterdyniak : « Augmenter le Smic ne détruit pas d’emplois » https://t.co/huThWpwUAw
18:25Dordogne : « Ils veulent une justice rendue plus vite et moins chère » -> https://t.co/XIOKKKDyjw
18:24RT : 🔴Nous allons apprendre ce soir la définition de «CONNARD»:⤵️ Une désignation de quelqu'un qui se comporte de faço… https://t.co/2BLVbo3Fyw
18:23RT : Issoudun : les Gilets jaunes bloquent l'usine Vuitton. https://t.co/NDEVXjmH6m
18:21RT : "De Led et de Feu" par Vincent Mézières vendredi à partir de 18h Place Saint-Pierre https://t.co/YCYfkJvY8y
18:16RT : Profitez jusqu'au 5 janvier de la patinoire en plein air (entrée gratuite) ! Plus d'infos 👉… https://t.co/TIH8mMkSnX
17:58Elévation au niveau « Urgence attentat » du plan VIGIPIRATE Suite aux dramatiques évènements qui se sont déroulés… https://t.co/PqxNCmTdKx
17:11Périgueux : Un discours ravageur -> https://t.co/CmzeOyx9Sg
16:44RT : En début d’après-midi, les ont été engagés pour une intervention commune de Trélissac, ldt la Feuillera… https://t.co/2A1JHaaTyt
16:39Sarlat-la-Canéda : C’est parti jusqu’au 31 décembre -> https://t.co/BRTxW9T1gz
16:22RT : Fraternité, fraternité avec nos concitoyens : ce mot de notre devise républicaine prend tout son sens cette nuit, a… https://t.co/jtufgfVetx
16:22RT : Emploi : en Corrèze, festival et lieu de création théâtrale dirigé par un collectif d'artistes situé à Tu… https://t.co/Jn0mFvYHVv
16:20Posture vigipirate : urgence attentat. Renforcement de la sécurité en Haute-Vienne. Lire communiqué du préfet https://t.co/sadCBwI1Rw
16:19Le maire de Limoges a adressé un courrier de soutien au maire de Strasbourg. A lire https://t.co/MTeItTaYav
15:59Chancelade : Une série de chantiers pour achever le mandat -> https://t.co/SjZXlH4u5e
14:08Bergerac : Gilet jaune, Tomy a débuté une grève de la faim -> https://t.co/CCB7bI5Nxs
13:21Bergerac : Le président n’a convaincu aucun gilet bergeracois -> https://t.co/k6fvRPU9by
12:55Déni, traitement et problèmes des sérologies : tous les sujets balayés lors de la conférence du Pr Perronne en… https://t.co/TzznHJoajt
11:35RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:31RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:30RT : 🔴 Le plan est relevé au niveau Urgence Attentat. Il permet une vigilance et une protection maximum en c… https://t.co/4lpSqRCX2e
11:21RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:21RT : nouvelle manifestation des avocats (barreaux de Tulle et de Brive) contre la réforme de la justice. Cette fo… https://t.co/L7zhmJCiKm
10:06France : Strasbourg sous le choc, le tireur du marché de Noël toujours recherché -> https://t.co/IiFMCLtqAx

Can Dündar : « Erdogan est prêt à tout pour ne pas perdre »

ENTRETIEN

Le journaliste, mais aussi écrivain, chercheur, et réalisateur de documentaires turc, Can Dündar, livre à « La Marseillaise » son analyse des enjeux de la présidentielle et des législatives qui ont lieu ce dimanche en Turquie. Il dirige à Berlin le site d’information Özgürüz (nous sommes libres) depuis janvier 2017.
Quelle est votre analyse de la situation politique turque alors que des élections anticipées se tiennent ce dimanche ?
Can Dündar : Je suis plein d’espoir quant aux élections anticipées en Turquie, et je pense que le résultat sera positif. Pour la première fois, la Turquie a franchi la vague et la barrière de la peur. Pour la première fois, l’opposition s’exprime d’une seule et même voix. Je crois et espère que cette période de pression prendra fin.
La Turquie est encore en état d’urgence, il est évident que les élections n’ont pas lieu dans un environnement démocratique, à votre avis quels types de problèmes pourraient apparaître ? Le gouvernement de l’AKP pourrait-il voler des voix ?
C.D. : Je ne m’attends pas à ce qu’il y ait de nouveaux événements, Erdogan a déjà fait tout ce qu’il pouvait faire. Il y a une inquiétude d’intervention sur les scrutins la nuit de l’élection. Mais je pense que la population sera sensible à cette question, et que les autres partis auront pris des mesures préventives à cet égard. Je pense que le travail de l’AKP est beaucoup plus difficile.
Le candidat du CHP Muharrem Ince, s’il se qualifie au second tour, sera soutenu par toute l’opposition progressiste. Dans ce cas gagnera-t-il contre Erdogan?
C.D. : Si Erdogan ne gagne pas au premier tour, je crois que Muharrem Ince gagnera au second tour. Mais Erdogan fera tout pour gagner au premier tour.
Les sondages et l’actualité montrent que les voix du HDP seront décisives pour le résultat des élections. Est-il possible que le HDP ne puisse pas dépasser le seuil minimum de 10% ?
C.D. : J’imagine que le HDP peut rencontrer le souci de ne pas dépasser le seuil de 10%, voire je peux dire qu’il est dans une situation critique, selon moi la part des votes du HDP est autour de 10-12%. C’est pourquoi au moindre événement et s’il y a une quelconque action illégale, il y a un risque d’être sous le barrage. Pour moi, le fait que le HDP dépasse le seuil des 10% n’est pas important uniquement pour le HDP mais l’est pour toute la Turquie.
Comme vous le savez, Ahmet Sık, qui a démissionné du journal Cumhuriyet (la République), est candidat pour être député du HDP, comment interprétez-vous cela ? Si vous étiez actuellement en Turquie, souhaiteriez-vous être candidat ? Au sein de quel parti ?
C.D. : En réalité, nous sommes tous entrés en politique d’une manière ou d’une autre, c’est-à-dire que nous sommes maintenant dans une période où le journalisme, la politique et la société civile sont imbriqués. Il y a un feu dans notre pays et tout le monde s’efforce de donner de la voix de toutes les manières possibles afin de mettre un terme à ce feu. C’est la raison pour laquelle je respecte la décision d’Ahmet Sık. Si j’étais en Turquie actuellement, je ne pourrais pas entrer en politique, mais en prison, je n’ai pas l’intention d’entrer en politique. Je pense qu’avec le journalisme aussi il y a une importante dimension politique.
Si Erdogan perdait que se passerait-t-il en Turquie ? La Turquie se démocratisera-t-elle ou connaîtra-t-elle un nouveau coup d’état ?
C.D. : Pour moi, l’intention du peuple est importante, parce que si Erdogan gagne, la Turquie perdra immédiatement sur de nombreux plans. Comme c’est bien connu la Turquie est toujours ouverte aux surprises, bien sûr Erdogan sera prêt à tout pour ne pas perdre. D’un autre côté, l’union de l’opposition est très importante. Que ce soit chez les Kurdes, chez les Turcs, chez les Alévis, et en réalité dans tous les groupes sociaux, l’union qui se constitue éliminera toutes ces éventualités.
En tant que personne vivant en Europe quel est le point de vue général de l’Europe concernant Erdogan ? Les Européens souhaitent-ils qu’Erdogan s’en aille ?
C.D. : Il est difficile de parler d’une seule Europe, il y a différents Européens, il y a des partis de gauche, il y a des bourgeois, il y a ceux qui soutiennent les intérêts économiques. En réalité, tout le monde dans la population européenne souhaite qu’Erdogan s’en aille, mais il y a des accords économiques que les États européens ont conclus avec Erdogan, et il y a donc des pays qui ne veulent pas qu’Erdogan s’en aille.
Propos recueillis par Umut Akar
avec Evîn Revessat