Fil info
10:40RT : Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
10:35Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
06:44Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
19:23 Malheureusement l'homme s'est donné la mort avant l'intervention du raid
19:19 Il serait plus judicieux de rénover le quartier de la Madeleine à l’entrée de la ville et le centre-… https://t.co/qT82OJMtZw
18:54RT : L’« Aquarius » dégradé de son pavillon ou le naufrage de l’Europe https://t.co/HBqLvFDWGq via Le Monde
18:54RT : Un homme serait retranché avenue Bordier à . La rue est actuellement bloquée par les forces de l'ord… https://t.co/jnyavHy1Vv
18:36Périgueux : Ils rament avec conviction -> https://t.co/0aRC1dJe0N
18:12Diors : L’art de faire bonne impression -> https://t.co/bp78YPKz9a
18:09Indre : Un nouveau service pour épauler les urgences le soir -> https://t.co/tqu7Xr37bA
18:08La Châtre : 35 personnes ont participé à la dernière balade gourmande -> https://t.co/Ux7Ls5WEfL
18:07Argenton-sur-Creuse : Week-end festif pour l’UCIA en lieu et place de la foire-expo -> https://t.co/4771lLJqyw
17:23Sarlat-la-Canéda : Le pastoralisme à l’honneur -> https://t.co/fgtAFKnxkR
16:56RT : Comment peut-on tenir de tels propos homophobes en 2018 ? Et cet homme n’a même pas le courage de les assumer ! Mer… https://t.co/YDdvbXE3DO
16:56RT : 📢 RAPPEL: Les Etats Généraux des Travaux Publics de la Haute-Vienne se déroulent ce vendredi 28 septembre à l'ENSI-… https://t.co/zEA6M4RLPo
16:56RT : - Le coup d'envoi de la 35ème édition des sera donné le 26 septembre. Retrouvez le… https://t.co/xSRRPkn070
16:54RT : Le 4 octobre, la organise la à Poitiers, Limoges et Bordeaux : conférences, rec… https://t.co/7lfWqmKEsn
16:51RT : Une escouade du RAID est disposée en haut de l'avenue Bordier, sur le chemin des Amoureux à . Elle prête mai… https://t.co/0jYaLj3AG3
16:48 Un homme serait retranché avenue Bordier à . La rue est actuellement bloquée par les forces de l'ord… https://t.co/jnyavHy1Vv
15:58RT : JC Satàn + Noyades + Weird Omen - CCM John Lennon (Limoges) https://t.co/59KLiZ8XNY
15:56RT : Virades de l’Espoir : le CRCM du seront à le 30 septembre prochain.👉… https://t.co/tlOYXhNavF
14:40RT : Creuse : Aller de l'avant, toujours | L'Echo https://t.co/vCc23IFQru via
14:40RT : Région : Avenir de L'Echo: la mobilisation, c’est maintenant -> https://t.co/8JErVfm83S
14:36RT : Merveilleux portrait de Monique et Michel Pinçon-Charlot. Des idées qui donnent de la force pour mener le combat d… https://t.co/JpqqdtqPPs
14:36RT : Région : Avenir de L'Echo: la mobilisation, c’est maintenant -> https://t.co/8JErVfm83S
14:35RT : 25ème Salon Régional de l'Association Artistique de la Poste et Orange Limousin du 27 septembre au 7 octobre au Pav… https://t.co/8kU6SD1xsS
14:34RT : le Mag bonus vidéo | L’entretien et l’amélioration du réseau routier est l’une des priorités du Départ… https://t.co/XVjaW6bX5T
14:34RT : Creuse : Aller de l'avant, toujours | L'Echo https://t.co/vCc23IFQru via
14:33RT : | La à , c'est ce vendredi ! Consultez le communiqué de sur notre s… https://t.co/hzt2oXojIC
13:31Région : Avenir de L'Echo: la mobilisation, c’est maintenant -> https://t.co/8JErVfm83S
12:00 | La à , c'est ce vendredi ! Consultez le communiqué de sur notre s… https://t.co/hzt2oXojIC

Les jours de repos seront payés aux grévistes

La SNCF déclarée hors la loi

 La justice donne raison aux syndicats de cheminots : elle a condamné ce jeudi 21 juin la SNCF à payer les jours de repos des grévistes que le groupe refusait de régler en considérant comme un seul mouvement les 18 épisodes de deux jours de grève sur cinq.Le tribunal de grande instance de Bobigny a jugé "sans cumul possible" les différents "préavis déposés successivement par les organisations syndicales" - et "non contestés" par la direction -, depuis le début du mouvement contre la réforme ferroviaire, en avril, selon le jugement."Il s'agit donc de grèves successives conditionnées les unes par rapport aux autres en fonction de l'avancée des négociations", écrit le TGI dans sa décision, où il a "écarté" l'"interprétation" de la SNCF.La direction de l'entreprise publique avait considéré que les différents épisodes de deux jours de grève sur cinq étaient en fait un mouvement unique contre la réforme ferroviaire, ce qui lui permettait d'appliquer un règlement de retenues sur la fiche de paie, non seulement des jours de grève, mais aussi de jours de repos au-delà de deux jours de grève.Avec une telle définition, un agent en grève quatre jours a vu son salaire diminué de ses quatre jours de grève et d'un jour supplémentaire au titre des repos, soit au total cinq jours de salaire en moins sur sa fiche de paie.Le TGI juge également que "le système instauré" par la SNCF constitue une "entrave au droit de grève". Le tribunal retient notamment "l'intention de neutraliser la stratégie des organisations syndicales" caractérisée dans un mail "du 23 mars 2018" de la direction des ressources humaines.La SNCF "fait appel de cette décision", a-t-elle rapidement annoncé dans un communiqué. Mais cet appel ne suspendra pas l'application du jugement, le TGI ayant également "ordonné l'exécution provisoire" de sa décision, ont souligné les avocats de la CFDT Cheminots et de l'Unsa ferroviaire, qui poursuivaient l'entreprise avec la CGT Cheminots. "Régulariser sans délai" C'est "une décision logique et forte. Le juge a reconnu la pluralité et les différences de nos préavis de grève. Cette décision montre aussi que la direction avait déployé tous les moyens possibles, y compris très limites en matière d'éthique pour décourager les cheminots à faire grève", a souligné auprès de l'AFP Rémi Aufrère-Privel, secrétaire général adjoint de la CFDT Cheminots.Le syndicat "invite la direction à régulariser sans délai" les salaires des agents concernés."L'Unsa ferroviaire est très satisfaite de cette décision", a déclaré à l'AFP son secrétaire général Roger Dillenseger. "Cela montre bien que l'interprétation de l'entreprise visait à perturber le mouvement de grève", a-t-il relevé. Il voulait "demander dès (jeudi) après-midi au directeur des ressources humaines d'appliquer le jugement dans les meilleurs délais".Les fiches de paie de juin étant déjà bouclées, le syndicat souhaite que la direction régularise les rémunérations sans attendre celles de juillet, a expliqué M. Dillenseger.La SNCF "appliquera le jugement" du TGI et "régularisera la situation des agents concernés", a indiqué de son côté la direction dans son communiqué.Pour la CGT Cheminots, "très satisfaite", ce jugement "prouve que les démarches de la direction de la SNCF pour s'attaquer aux familles par des retenues financières alourdies étaient bien des coups bas destinés à casser la grève sous couvert du gouvernement", a dit à l'AFP son secrétaire général Laurent Brun. Celui-ci appelle "le gouvernement et la direction à entendre les revendications CGT pour mettre fin au conflit".Mais "l'annonce immédiate par la SNCF de son appel n'est pas un facteur de sérénité. Le corps social cheminot n'avait pas besoin d'une telle posture conflictuelle", a regretté M. Aufrère-Privel.Le 17e et avant-dernier épisode de grève commence ce jeudi soir et s'achèvera dimanche matin.     

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.