Fil info
19:44Dordogne : Sursis d’un an pour Saint-Aulaye -> https://t.co/YDjJ4Vd2o5
19:43Saint-Aulaye : Sursis d’un an pour Saint-Aulaye -> https://t.co/Nss7DfpubV
19:26RT : Les cheminots plastifient la gare de https://t.co/J9qrzg1M9M
17:57Indre : Anciens combattants : une victoire pour le centenaire de l’UNC -> https://t.co/fZg25SmbKj
17:56Le Poinçonnet : La nouvelle saison de l’Asphodèle a été présentée -> https://t.co/QWCXeeYnr0
16:47Salagnac : Salagnac jumelé avec Campagnes-sur-Aude -> https://t.co/Kvq0JgAZcd
16:42Terrasson-Lavilledieu : Aquifrance : les salariés veulent garder leur ancien directeur -> https://t.co/XTmTQLIqer
16:42Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/hAZZnPOOU9
16:40Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/4Ra3Ggtfzu
16:38Région : Martial Faucon fait Chevalier de la Légion d’Honneur -> https://t.co/hCz5SaVeqT
16:16RT : Merci au qui fait un gros travail de responsabilisation de pauvres grâce à son beau mobilier anti sans-… https://t.co/slQkZhSPGZ
16:13RT : ⚠️Accident sur au niveau d'une zone de travaux 🚧impliquant un véhicule de la DIRCO (sens Brive-Limoges) Sortie… https://t.co/CbqBA3y0Jb
16:11RT : Honteux. Voilà la réalité de la réforme. Transfert d’un cheminot au privé, 2 options. Option 1 : si son activité r… https://t.co/YyyVl5S0Ip
15:37Les avocats de Brive, Tulle, de Creuse, de Limoges dénoncent "le début d’un processus de délocalisation de notre C… https://t.co/UTV59Jq7m7
13:51Débat de L'Echo sur l'importance des collectivités dans la vie quotidienne. https://t.co/0cApHjlAdi https://t.co/m73O5z5l6A
12:55RT : Macron m'a "tuer" Ma Gare Ma Ligne j'y tiens https://t.co/p1HbsVaVmY
12:55RT : la gare est à vendre ! https://t.co/f7FaFIB129
12:33RT : La gare de point de rencontre entre les cheminots correziens et haut-viennois. Ils veulent le rétablisse… https://t.co/u0gffZl1PS
12:33RT : Les cheminots plastifient la gare de https://t.co/J9qrzg1M9M
11:44RT : Le convoi de cheminots arrive en gare de https://t.co/gXu8mACbK2
11:40Toutes les infos sur le Salon Plumes en Berry du 24 juin sur le site https://t.co/fZzkyQzwep. L'invité d'honneur d… https://t.co/OZNxP6kMl9
11:22RT : les cheminots sont sur les rails https://t.co/uMCFYd3yN1
10:52RT : Limoges, samedi rassemblement pour soutenir le peuple palestinien face à un état israélien d’extrême droite. https://t.co/Z9TyowzQQI
10:05France : Encore plus d’activités à la station Sports nature -> https://t.co/USKvH4mVtT
10:01France : «Une réponse adaptée et professionnelle» -> https://t.co/cI6g8Phcv5
09:53France : écouter, accompagner, informer -> https://t.co/mqyfAIAs3z
07:52Région : Au service des citoyens oui mais... -> https://t.co/KeMAN8IMz4
22:40Brive-la-Gaillarde : Question : quartier libre ou pas ? | L'Echo https://t.co/e2ZPmXIdgE via
21:33RT : 😍😍😍😍😍😍😍😍 C'EST FINIIIIIII ! ON A GAGNÉ !!!!!!! 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿🇫🇷 https://t.co/2ENqyERU1X

Bataille commerciale au G7 entre Européens et Américains

C’est une réunion tendue du « groupe des sept », qui se tient jusqu’à samedi à La Malbaie, au Canada  La rencontre des chefs d’Etat les plus riches du monde se déroule en effet sur fond de guerre commerciale que les Etats-Unis ont lancée tous azimuts.
En amont chacun a voulu montrer ses muscles. Emmanuel Macron s’est ainsi rendu dès mercredi à Ottawa pour se poser, avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau, en véritable « pères la morale ». Ensemble, ils affirment défendre la raison de la concurrence contre l’isolationnisme
de Donald Trump qui n’est bon pour personne. Ils ne jouent que la partition d’un capitalisme mondialisé contre un capitalisme plus national, les intérêts propres à chaque nation sans jamais mentionner l’intérêt général. Chauffé à blanc et adorant l’exercice, Donald Trump a évidemment répondu à coup de tweets pour marteler « j’ai hâte de remettre à plat les accords commerciaux. Si çà ne se fait pas on s’en sortira encore mieux ».
Estimant que la défense des intérêts américains ne peut passer que par la confrontation bilatérale, le président des Etats-Unis remet en cause les concertations multilatérales propres au G7. Autant dire qu’il n’est que peu inquiet des menaces proférées par Emmanuel Macron de signer une déclaration finale sans lui. Celui-ci s’est d’ailleurs beaucoup avancé en promettant un « front commun ». Front commun qui compte déjà un absent
: le Premier ministre japonais Shinzo Abe. Affecté comme les Européens par les taxes sur l’acier et l’aluminium de Donald Trump, il se trouvait
pourtant jeudi, non aux côtés du président français, mais bien à la Maison Blanche. L’hôte de l’Elysée s’est également avancé en affirmant que « l’Europe tiendra son unité » . Or, l’unité européenne s’est déjà fissurée au moment de rédiger la liste des droits de douanes à réintroduire contre les Américains en rétorsion aux taxes sur l’aluminium et l’acier. L’Allemagne veut rester prudente. Et pour cause. Son économie est basée sur le commerce extérieure et les Etats-Unis sont son premier client. Et quid de l’Italie désormais gouvernée par une alliance populiste-extrême droite qu’un capitalisme national ne doit pas gêner. Angélique Schaller

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.