Fil info
11:07Région : Elections:A trop tirer sur la corde... -> https://t.co/9ETLeam3AZ
11:04Région : Les morsures de chien cause d’accidents de travail de postiers -> https://t.co/nHpaVKTTXm
22:40 Garder la mémoire pour soutenir notre tête !
21:33RT : Élections européennes : en Dordogne, les premiers résultats tombés donnent tous le RN en tête. Mauvaise soirée...
20:10RT : Tulle : bureau Latreille À où a voté François Hollande. Résultats : LREM 88 voix ; RN 65 voix ; PS 59 voix... Derr… https://t.co/mb1zchRGEP
19:54Châteauroux : Les lauréats Escapages désignés après une année de folles lectures -> https://t.co/L0Vj5HGXEk
19:49Châteauroux : L214 alerte sur le poids climatique de la viande -> https://t.co/tOeR7S7USK
19:47Le Blanc : Système de santé : chronique d’un « désastre annoncé » -> https://t.co/7zFDM3eJQx
19:45La Châtre-Langlin : Les « vieilles grands-mères » font recette -> https://t.co/ALcryrABfA
18:52Périgueux : Le climat a besoin du ferroviaire -> https://t.co/0m4H9LPq7M
18:49Périgueux : 220 Périgourdins ont défilé pour défendre l’avenir -> https://t.co/dmol3fv1uf
16:49 En espérant qu'ils ont rempli leur devoir de citoyen avant !
15:12Corrèze : Le tourisme à la mode virtuelle -> https://t.co/ETYmnaKlXZ
14:10 Toujours, toujours ✌️✌️
14:01 Il est sérieux monsieur le maire
12:43Élections européennes : le taux de participation à midi en Dordogne est de 25,06 % (contre 19,59 % en 2014 et 16,44 % en 2009).

Emmanuel Macron organise une rencontre des principaux dirigeants sous l’égide de l’ONU

LYBIE

Les principaux responsables libyens sont invités mardi à l’Elysée par Emmanuel Macron pour une conférence internationale
sous l’égide de l’ONU destinée à ouvrir la voie à des élections d’ici la fin de l’année dans ce pays plongé dans le chaos depuis 2011. L’objectif de ce rendez-vous diplomatique inédit, confirmé hier par la présidence de la République, est de « créer les conditions d’une sortie de crise » en Libye en « responsabilisant
tous les acteurs nationaux et internationaux ». Jusqu’à présent, tous les efforts engagés ont échoué à stabiliser ce pays d’Afrique du nord depuis la chute du dictateur Mouammar Kadhafi à la suite des Printemps arabes et de l’intervention occidentale
lancée en mars 2011.
Pour tenter d’y parvenir, le président français accueillera, durant trois heures mardi matin, les quatre principaux dirigeants rivaux : le Premier ministre Fayez al-Sarraj, le maréchal Khalifa Haftar, homme fort de l’est du pays, le président de la Chambre des représentants Aguila Salah Issa et celui du Conseil d’État Khaled al-Mishri. Emmanuel Macrona fait de la Libye une des priorités de sa politique internationale. Il avait ainsi organisé en juillet une rencontre entre MM. Sarraj et Haftar près de Paris (notre photo). AFP