Fil info
10:38Bergerac : Téléthon : moins de recettes mais toujours autant d’espoirs -> https://t.co/tlagS6K8Ls
09:26France : L'actualité en France à 9 heures -> https://t.co/ksSbs37h0Y
08:29 d'agriculture - -Vienne : Quel président à la Chambre d'agriculture après Jean-Marie Delage?… https://t.co/Oh7SMjFZsO
08:26 # - -Vienne : 16e recensement, décollage imminent -> https://t.co/t7mV3P91WF
07:58France : Les Steva veulent du concret -> https://t.co/rA8Xgxx9HC
07:46Région : Un bon début d’année pour les ventes aux enchères -> https://t.co/pYOxVrUEUN
21:22Saint-Sulpice-le-Guérétois : Le travail du bois, une passion, un métier | L'Echo https://t.co/Vdq0ECnUrO via
20:52 Engendrer..
20:51 L’écologie n’a rien à voir avec tout ça !!! Vous ne savez rien de ce que peut engendré ce… https://t.co/W12hCtgkST
19:53Brive-la-Gaillarde : Solidaire est le Secours Populaire -> https://t.co/pmngsMMHRb
19:47 Le cri de soulagement du Patrimoine et de la biodiversité 🐾🌳🌍
19:08Indre : 258 millions d’euros pour un an -> https://t.co/3qu1tQJEnK
18:12Plus que jamais Président des Régions de France… https://t.co/cwZ8G394sk
17:52Dordogne : Le parti socialiste compte sur ses valeurs pour retrouver des couleurs -> https://t.co/x71S0Ovl7u
17:49Beynac-et-Cazenac : Déviation : le cri de colère des entreprises -> https://t.co/uEmRSQEDBv
17:28RT : Les agents des finances publiques ont protesté à Tulle contre 17 suppressions de postes en https://t.co/TebYxVnJE7
17:20RT : En fin de cortège, on rend hommage au ⁦⁩ ⁦⁩ Par le… https://t.co/7Pw3YkiwHx
17:10Périgueux : Nouvelle saignée aux impôts -> https://t.co/fIsU0LOw5Y
16:54Sarlat-la-Canéda : A vos agendas 2019 -> https://t.co/hXvkLBbxtE
15:57RT : En fin de cortège, on rend hommage au ⁦⁩ ⁦⁩ Par le… https://t.co/7Pw3YkiwHx
15:53Marsac-sur-l'Isle : Un salon de passionnés à l’ambition régionale -> https://t.co/PYalTw0ytJ

Emmanuel Macron organise une rencontre des principaux dirigeants sous l’égide de l’ONU

LYBIE

Les principaux responsables libyens sont invités mardi à l’Elysée par Emmanuel Macron pour une conférence internationale
sous l’égide de l’ONU destinée à ouvrir la voie à des élections d’ici la fin de l’année dans ce pays plongé dans le chaos depuis 2011. L’objectif de ce rendez-vous diplomatique inédit, confirmé hier par la présidence de la République, est de « créer les conditions d’une sortie de crise » en Libye en « responsabilisant
tous les acteurs nationaux et internationaux ». Jusqu’à présent, tous les efforts engagés ont échoué à stabiliser ce pays d’Afrique du nord depuis la chute du dictateur Mouammar Kadhafi à la suite des Printemps arabes et de l’intervention occidentale
lancée en mars 2011.
Pour tenter d’y parvenir, le président français accueillera, durant trois heures mardi matin, les quatre principaux dirigeants rivaux : le Premier ministre Fayez al-Sarraj, le maréchal Khalifa Haftar, homme fort de l’est du pays, le président de la Chambre des représentants Aguila Salah Issa et celui du Conseil d’État Khaled al-Mishri. Emmanuel Macrona fait de la Libye une des priorités de sa politique internationale. Il avait ainsi organisé en juillet une rencontre entre MM. Sarraj et Haftar près de Paris (notre photo). AFP