Fil info
10:38Bergerac : Téléthon : moins de recettes mais toujours autant d’espoirs -> https://t.co/tlagS6K8Ls
09:26France : L'actualité en France à 9 heures -> https://t.co/ksSbs37h0Y
08:29 d'agriculture - -Vienne : Quel président à la Chambre d'agriculture après Jean-Marie Delage?… https://t.co/Oh7SMjFZsO
08:26 # - -Vienne : 16e recensement, décollage imminent -> https://t.co/t7mV3P91WF
07:58France : Les Steva veulent du concret -> https://t.co/rA8Xgxx9HC
07:46Région : Un bon début d’année pour les ventes aux enchères -> https://t.co/pYOxVrUEUN
21:22Saint-Sulpice-le-Guérétois : Le travail du bois, une passion, un métier | L'Echo https://t.co/Vdq0ECnUrO via
20:52 Engendrer..
20:51 L’écologie n’a rien à voir avec tout ça !!! Vous ne savez rien de ce que peut engendré ce… https://t.co/W12hCtgkST
19:53Brive-la-Gaillarde : Solidaire est le Secours Populaire -> https://t.co/pmngsMMHRb
19:47 Le cri de soulagement du Patrimoine et de la biodiversité 🐾🌳🌍
19:08Indre : 258 millions d’euros pour un an -> https://t.co/3qu1tQJEnK
18:12Plus que jamais Président des Régions de France… https://t.co/cwZ8G394sk
17:52Dordogne : Le parti socialiste compte sur ses valeurs pour retrouver des couleurs -> https://t.co/x71S0Ovl7u
17:49Beynac-et-Cazenac : Déviation : le cri de colère des entreprises -> https://t.co/uEmRSQEDBv
17:28RT : Les agents des finances publiques ont protesté à Tulle contre 17 suppressions de postes en https://t.co/TebYxVnJE7
17:20RT : En fin de cortège, on rend hommage au ⁦⁩ ⁦⁩ Par le… https://t.co/7Pw3YkiwHx
17:10Périgueux : Nouvelle saignée aux impôts -> https://t.co/fIsU0LOw5Y
16:54Sarlat-la-Canéda : A vos agendas 2019 -> https://t.co/hXvkLBbxtE

« Toujours le même refus de contraindre les entreprises »

ÉCONOMIE CIRCULAIRE. Les promesses de faire de la France le «leader» se résument finalement à un plan déchet et recyclage.

FEUILLE DE ROUTE
C’est avec beaucoup de retard que le gouvernement a présenté hier sa feuille de route sur l’économie circulaire.
Objet d’une grande concertation, elle a, d’évidence, fait également l’objet d’intenses pressions de la part des fabricants et du ministère des Finances. Les mesures annoncées hier ciblent en effet essentiellement le tri des déchets – où la France est indéniablement en retard – et le recyclage – où des filières doivent être indubitablement organisées. Rien ou si peu sur la réparation et le réemploi si ce n’est l’amélioration de l’affichage sur la durée de vie des produits avec vérifications annoncées de la direction des fraudes et facilitation du dépôt de plainte auprès de la répression des fraudes. Rien qui ne puisse rendre la réparation économiquement rentable comme le demandaient les associations.
Chargée de campagne « mode de production et consommation responsable », Alma Dufour a participé à la consultation sur l’économie circulaire.
La réparation est l’acte 1 de l’économie circulaire. Où en est le secteur ?
Il va mal. En France, 60% des biens de consommation hors garantie ne sont pas réparés parce que ce n’est pas possible ou parce que cela a été rendu tellement compliqué que cela coûte trop cher. Résultat, le secteur est en grande difficulté. Il a perdu 3000 emplois entre 2010 et 2012 et on attend les nouveaux chiffres qui ne devraient pas être meilleurs. Une étude récente a aussi montré que 1/4 des réparateurs se payaient moins que le Smic et 1/3 pas du tout.
Quels sont les freins ?
La réparation n’est pas du tout dans l’intérêt des fabricants surtout dans un marché saturé comme la France. La logique reste celle des actionnaires et elle est basée sur le nombre de ventes. Résultat, la réparation est bloquée en étant rendue très complexe par les fabricants et parce que les pièces détachées sont rares et très chères car ils margent beaucoup dessus.
Quid de Seb où le gouvernement a choisi d’aller communiquer ?
Sa stratégie de miser sur des produits réparables durant 10 ans fonctionne car il est le seul à le faire. C’est une sorte de niche qui lui permet de gagner des marchés qui contre-balancent les coûts élevés que suppose de garder des pièces disponibles.
Que pensez-vous des annonces?
Peu de choses ont été annoncées pour la réparation et si des points nous semblent positifs - comme de faire payer les devis par les fabricants ou le malus dans l’éco-participation qui donnerait un vrai signal prix sur les produits non durables - encore faut-il que cela se mette en place.
Mais surtout, il y a toujours le même refus d’obliger les entreprises, le même discours sur la foi dans leur volontariat. Mais si on n’oblige pas, par exemple, les fabricants à avoir des pièces détachées à des prix raisonnables, le risque est qu’il ne se passe pas grand chose.
Angélique Schaller