Fil info
01:11 DESDE SALUDOS A Y A TODOS LOS COMPAÑEROS LUCHADORES DE… https://t.co/FZrMHxRNmM
23:17Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes | L'Echo https://t.co/txBydPUZxh via
23:11Basket : Les dés sont jetés -> https://t.co/S9nwin3FrL
23:09Football : Et Mboné surgit… -> https://t.co/dHlUp7oKmN
19:34Châteauroux : La rectrice auprès des tous petits -> https://t.co/X4UdYiXwuo
19:32Indre : La couveuse : un dispositif qui a fait ses preuves -> https://t.co/KeDoShBSY7
19:31Châteauroux : Des travaux à la résidence des Rives de l’Indre -> https://t.co/hoFMaELL8E
18:52RT : Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
18:36Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
16:41Saint-Barthélemy-de-Bellegarde : Le pastolarisme en exemple -> https://t.co/WTVlHIibwi
16:29Sarlat-la-Canéda : Vers de nouvelles modalités de collecte -> https://t.co/LKSm8QZgRn
15:14RT : Les salariés de Carrefour se battent pour une revalorisation de leurs salaires : « On ne vit pas, on survit »… https://t.co/u0GCFAwa2q
15:07Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes -> https://t.co/fHGJLF3bLu
15:06Périgueux : La permanence du député Philippe Chassaing vandalisée -> https://t.co/DFIpWtOj4F
15:00Dordogne : Un bol d’air financier pour la Semitour qui veut voir plus loin -> https://t.co/8U8VMDUtrp
14:58Dordogne : L’école pour tous les enfants -> https://t.co/0aqEHYICp3
14:32Bergerac : Cheminots et retraités s’invitent à la permanence En Marche -> https://t.co/XINzPaf5J6
13:56Vous souhaitez devenir partenaire du ! Contactez nous via Gael Champier ou Michel Bremont https://t.co/42ZRHT1UBH
11:08Bergerac : CAB : les deux points de hausse fiscale définitivement entérinés -> https://t.co/6s7DbBAq0r
11:05Mérinchal : prévention du risque routier et aide à la conduite Le département de la Creuse, la conférence des finan… https://t.co/qMg9uuj0K1

Loi asile-immigration : ceci n’est pas une fronde...

ASSEMBLÉE

Alors que les associations se mobilisent à la veille de l’examen du projet de loi asile, des députés de la majorité affirment s’abstenir ou voter contre et déposent des amendements malgré les menaces du chef.
« Résistons à bras ouverts » : le nom de l’action entamée par le collectif des associations opposées au projet de loi asile-immigration dont l’examen doit commencer lundi à l’Assemblée nationale et se poursuivre jusqu’au 19. Une action qui vise à informer le public pour le pousser à interpeller son député qui devra voter le texte.
Le principal argument de ces opposants est la restriction des droits des demandeurs d’asile que pourrait entraîner le texte. A la clé, de nombreux chiffres explicites : le délai pour déposer une demande qui passe de 120 à 90 jours, celui qui concerne les recours qui est divisé de moitié pour s’établir à 15 jours quand, au contraire, les possibilités d’enfermement dans un centre de rétention augmentent, passant de 45 à 90 voire 135 jours.
Les nombreuses oppositions déjà émises plaident à leur faveur. Syndicats, universitaires, barreau de Paris mais aussi institutions comme le Haut commissariat aux réfugiés, défenseur des droits, contrôleuse des prisons... ont effectivement dit leur refus du projet.
Des opposants qui se sont officiellement « enrichis » vendredi d’un député La République En Marche. L’Ex-EELV Matthieu Orphelin a en effet affirmé dans un communiqué qu’il avait « pris la décision difficile de ne pas voter POUR la loi asile et immigration ». Mais d’assurer que cela n’a rien d’une « fronde ».
Le sujet est sensible et le chef de file des députés LREM Richard Ferrand a rappelé à l’ordre les contestataires de son groupe, les incitant à renoncer à défendre des amendements dans l’hémicycle, et agitant une menace voilée d’exclusion. Menace qui n’a pas empêché une vingtaine de députés de déposer des amendements. Parmi eux, Jean-Michel Clément a d’ores et déjà indiqué qu’il voterait contre un texte dont il « rejette depuis le départ la logique répressive ». A.S.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.