Fil info
19:16Sarlat-la-Canéda : Un Molière d’honneur pour Sarlat -> https://t.co/GTrN9ukmA5
18:30Indre : L’industrie se gave pendant que les familles se serrent la ceinture -> https://t.co/vO98d9RAxH
18:24Châteauroux : La 95e foire-exposition fera voyager dans les îles -> https://t.co/O6XA4ju96q
18:23Périgueux : Le cluster veut donner un nouveau souffle à la ruralité -> https://t.co/XAj7MprWjA
18:21Indre : L’invitation au voyage du festival Debussy -> https://t.co/TVWX6LPytw
18:02Tulle : Les enfants au centre des soins -> https://t.co/9836Weaesr
17:10RT : Nous le sentons depuis plusieurs semaines maintenant, "il se passe vraiment quelque chose dans la campagne".Oui, on… https://t.co/FCOKNl9cBK
17:10RT : La commune de Saint-Sulpice-les-Feuilles en reçoit aujourd'hui le label "Territoire Bio Engagé" de la… https://t.co/HSLTKhE37t
17:09RT : Les stars, ce sont les salariés d' qui se battent pour notre patrimoine commun face à ce gouvernement de vendeu… https://t.co/JDYHsYrFpJ
17:08RT : Il faut bien constater qu’il y a plus d’enthousiasme à rebâtir Notre-Dame qu’à restaurer la France. Les malheurs de… https://t.co/4nx5JBLbDs
17:07RT : « Les communistes ont la banane », « fait salle comble », « Une très belle campagne », « L’ambiance a c… https://t.co/3uhHeqkX34
17:06RT : 3 raisons de refuser la privatisation d'ADP : ➡️ Parce que c'est une infrastructure stratégique ➡️ Parce que l'en… https://t.co/EH8Sa56GJN
16:46# # - -sur-Benaize : Succès collectif de l’association de réinsertion Maximum -> https://t.co/CS5tCmzPWa
16:14# # - : Un budget 2019 ambitieux pour de gros investissements -> https://t.co/Uisl3akjYC
16:03Brive-la-Gaillarde : «Japon invisible» et secret révélé -> https://t.co/YmaSmd7RB7
15:47Rosnay : Le concours des « Prairies fleuries » 2019 est lancé ! -> https://t.co/NfhcnVQF3i
15:46Indre : Chez les Aupetit-Dubois, à la Ménardière, on chassera les œufs lundi -> https://t.co/jW79Huwgh8
15:44Indre : Une carte datant de 1810 a été retrouvée -> https://t.co/QLfSbhbOw7
10:37Une belle journée qui débute, avant / 3 pts obligatoires!!! https://t.co/L0p2K8RCJ9
10:33Bergerac : Inondations : ce long travail de reconstruction -> https://t.co/nHzzdIqevc
08:11"Carmen et Emilio au cœur de la Résistance" Sur les traces d’un couple uni par l’amour et la Résistance | Cc… https://t.co/bPKK5AYDZW
08:04Creuse : Le tabou du mal-être paysan | L'Echo https://t.co/DzoIRucIyO via
07:43# # - : Des ateliers théâtre pour dénoncer les discriminations -> https://t.co/wSDc1sHdb1
07:39Région : Sur les traces d’un couple uni par l’amour et la Résistance -> https://t.co/2s1mO4Uapx

Loi asile-immigration : ceci n’est pas une fronde...

ASSEMBLÉE

Alors que les associations se mobilisent à la veille de l’examen du projet de loi asile, des députés de la majorité affirment s’abstenir ou voter contre et déposent des amendements malgré les menaces du chef.
« Résistons à bras ouverts » : le nom de l’action entamée par le collectif des associations opposées au projet de loi asile-immigration dont l’examen doit commencer lundi à l’Assemblée Nationale et se poursuivre jusqu’au 19. Une action qui vise à informer le public pour le pousser à interpeller son député qui devra voter le texte.
Le principal argument de ces opposants est la restriction des droits des demandeurs d’asile que pourrait entraîner le texte. A la clé, de nombreux chiffres explicites : le délai pour déposer une demande qui passe de 120 à 90 jours, celui qui concerne les recours qui est divisé de moitié pour s’établir à 15 jours quand, au contraire, les possibilités d’enfermement dans un centre de rétention augmentent, passant de 45 à 90 voire 135 jours.
Les nombreuses oppositions déjà émises plaident à leur faveur. Syndicats, universitaires, barreau de Paris mais aussi institutions comme le Haut commissariat aux réfugiés, défenseur des droits, contrôleuse des prisons... ont effectivement dit leur refus du projet.
Des opposants qui se sont officiellement « enrichis » vendredi d’un député La République En Marche. L’Ex-EELV Matthieu Orphelin a en effet affirmé dans un communiqué qu’il avait « pris la décision difficile de ne pas voter POUR la loi asile et immigration ». Mais d’assurer que cela n’a rien d’une « fronde ».
Le sujet est sensible et le chef de file des députés LREM Richard Ferrand a rappelé à l’ordre les contestataires de son groupe, les incitant à renoncer à défendre des amendements dans l’hémicycle, et agitant une menace voilée d’exclusion. Menace qui n’a pas empêché une vingtaine de députés de déposer des amendements. Parmi eux, Jean-Michel Clément a d’ores et déjà indiqué qu’il voterait contre un texte dont il « rejette depuis le départ la logique répressive ». A.S.