Fil info
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE
16:50Bergerac : Les ordures au menu du conseil d’agglo de rentrée -> https://t.co/Tf4tQjepMZ
16:45Soulac-sur-mer : le désamiantage du Signal va pouvoir commencer - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/l7KcQqjZPn
16:31RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
16:25Le Pont-Chrétien-Chabenet : Être Pontcabanois rassemble 90 convives -> https://t.co/oZQnZ4C2cI
16:21 Si à vous découvrez cette taxe cela fait longtem… https://t.co/mVTNsIBN8q
16:10 Partenariat public-privé,ils disent.
16:00RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
15:26Périgueux : Un nouvel écrin pour la Vélorution -> https://t.co/4FNeOX5VBg
15:23Marsac-sur-l'Isle : Le cirque Falck pose sa piste aux étoiles au parc des expos -> https://t.co/t09m7UI5qs
12:56RT : L’Histoire retiendra qu’un continent de 500 millions d’habitants a regardé ses pieds lorsque 58 naufragés frappèren… https://t.co/abxWhFhYop
12:55RT : L' est le dernier bateau à secourir les migrant.e.s naufragé.e.s en Méditerranée. Et on veut l'en empêcher… https://t.co/dKpRGX6ur3
10:40RT : Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
10:35Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb

SNCF : le gouvernement sous le feu des critiques

RÉFORME

Absence de projet industriel pour la SNCF et appel à de « réelles négociations » : fondation Jaurès et association des usagers franciliens ont donné de la voix dans des propos qui sont loin de donner l’avantage
au gouvernement.
Alors que les salariés de la SNCF sont en grève, que des manifestations sont organisées pour défendre le service public du train et que les parlementaires de gauche ferraillent à l’Assemblée dans la commission des lois qui examine les amendements, hier, deux nouvelles voix sont venues alimenter le débat.
Celle de Jean-Pierre Yonnet, directeur d’Orseu, cabinet de conseil aux IRP, qui a rédigé une note pour la fondation Jaurès. Une note qui dénonce l’« absence de vision d’ensemble » du rapport Spinetta qui a servi de base à la réforme du gouvernement, rapport qui « se contente d’analyser la rentabilité du réseau ligne par ligne ». Mais note qui, surtout, attire l’attention sur le financement. Si la dette est « essentielle », « plus importante encore est la question des financements futurs », notamment pour permettre à la SNCF de remporter les appels d’offres dans le cadre de l’ouverture à la concurrence.
Or, Jean-Pierre Yonnet déplore ne lire « aucun projet industriel » dans le projet du gouvernement, mais une « vision fondée sur le passé qui semble acter un démantèlement inéluctable de SNCF Mobilités, l’État conservant la maîtrise de SNCF Réseau et gérant une réserve d’indiens au fur et à mesure que Mobilités se fait manger par petit bout ».
L’association des usagers d’Ile de France - 70 % des usagers de la SNCF - a aussi donné de la voie via un communiqué pour appeler à « de réelles négociations, en sortant d’une logique de surenchère ». Si elle se dit favorable à l’ouverture à la concurrence, elle refuse en revanche de prendre partie sur la question du statut et écrit clairement que la « politique gouvernementale qui n’est pas à la hauteur des enjeux » et qu’elle considère « comme les syndicats, qu’une reprise rapide de la dette ferroviaire est indispensable pour permettre une baisse du niveau des péages, un renforcement de l’offre ferroviaire et des investissements plus importants et plus rapides ».
A.S.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.