Fil info
22:08Alors que les inquiétudes pèsent quant à l’éloignement programmé du tribunal des justiciables, les justiciables lam… https://t.co/1cP3nMndcy
21:26Tulle : La Ville de demain s’imagine avec Minecraft -> https://t.co/vePlPqyR7I
18:32Indre : Tea time au lycée pour améliorer son anglais -> https://t.co/vraNnZkLtM
17:47RT : Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:33Châteauroux : Saint-Denis : une agence postale à la place du relais, c’est non ! -> https://t.co/V8k36YqyKJ
17:25Bergerac : Journée d’actions de la CGT pour répondre aux urgences sociales -> https://t.co/64rAHkuja0
17:02Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:02Région : Nécrologie: Bernard ! On ne t’oubliera pas | L'Echo https://t.co/dcs9Bd6WWI via
16:59Terrasson-Lavilledieu : Une Sainte Barbe honorée -> https://t.co/zwRpB3tRpg
16:57Sarlat-la-Canéda : La procédure est enclenchée pour la déviation nord -> https://t.co/as1w695VE9
15:51Périgueux : « C’est Macron qui nous a assassinés » -> https://t.co/jkMKeOtuJL
15:47Saint-Aquilin : Une gestion à construire -> https://t.co/XlwvXAoJWi
15:09Région : Bernard Defaix n'est plus -> https://t.co/RJY6Gz1Rey
11:47 grève TER annoncée
11:39Grève demain : service minimum d’accueil à Limoges au centre de loisirs de Beaublanc, (103, avenue Montjovis). Les… https://t.co/7h0Q7QBTrQ
11:21RT : samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
11:19 samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
09:42 municipal # - : Le budget au menu du conseil municipal -> https://t.co/uXpp5REBJs
09:40 - -Vienne : La gronde des avocats ne faiblit pas -> https://t.co/zuQybNTTMu
09:37 jaunes - -Vienne : Pugilat entre Gilets jaunes -> https://t.co/wdSoZ3IEon
09:34Région : A qui appartient «La Joconde des Ferrari ?» -> https://t.co/lKIiTbKgch
08:08RT : Les aides publiques aux entreprises privées, c’est 200 milliards d’euros ! Les grands groupes encaissent ces sommes… https://t.co/HNYWv1ZlJv

Les élus nationalistes reçus à Matignon

CONSTITUTION. Edouard Philippe devait présenter à Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni le volet concernant l’île dans le projet de réforme.

CORSE
Poursuivant leurs échanges avec l’exécutif, les élus nationalistes étaient à nouveau à Paris hier. Après une réunion « préparatoire » au  ministère de l’Intérieur avec Jacqueline Gourault, la « Madame Corse » du gouvernement, Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni, respectivement président de l’exécutif et de l’Assemblée de Corse, étaient reçus en soirée par le Premier ministre. Une rencontre qui s’inscrit dans la série d’entrevues lancée par Edouard Philippe en vue de la réforme des institutions.
Ce lundi, avec les deux dirigeants insulaires, il s’est agi d’examiner les contours que revêtira la « mention » de la Corse dans la Constitution, promise par le président de la République le 7 février dernier lors de son déplacement sur l’île.
Seule concession aux revendications nationalistes, cette « mention » n’était en outre pas à la hauteur de ces derniers qui espéraient un cadre similaire à l’article 74, celui qui accorde le plus d’autonomie. Ce qu’avait balayé d’un revers de main Emmanuel Macron.
Ne cachant pas leur déception, les élus corses ont néanmoins depuis continué leurs discussions avec Paris, au cours desquelles il a principalement été question des « habilitations».
Et, hier, ils ne sont pas venus les mains vides. L’Assemblée de Corse a en effet procédé à un vote, jeudi 8 mars, entérinant la demande d’habilitations « permanentes », concernant des volets comme « la protection du patrimoine foncier, les particularités linguistiques et culturelles de l’île, le développement économique et social, l’emploi »... Soit la possibilité pour l’assemblée insulaire d’intervenir dans ces domaines sans en référer au gouvernement.
A.M.