Fil info
21:05Sport : Guillaume Porche, en bolide devance Clément Christen -> https://t.co/nzb0oHRXSW
21:04Cyclisme : Yates, Froome: les transformations d'un Giro -> https://t.co/Ay8WPoPhPh
20:14RT : Guéret : "Au point de non retour" | L'Echo https://t.co/BKLiBm7ExD via
20:13Guéret : "Au point de non retour" | L'Echo https://t.co/BKLiBm7ExD via
19:47Tulle : La Manu reconstituée à l'échelle 1/500e -> https://t.co/emWX2ae3CL
18:40Indre : 1000 km pour les résidents des EHPAD -> https://t.co/xDG5N6LNFf
18:39Le Blanc : Retour en images sur Chapitre Nature -> https://t.co/GIg96myR5j
18:38Les travaux des bâtiments communaux de Saint-Sulpice-le-Dunois ont été inaugurés samedi sous l’œil du ministre de l… https://t.co/4hEXfbp2VP
17:58Périgueux : De l’information et des rencontres -> https://t.co/BnJBV3mSSZ
17:00Grignols : Trouver une solution technique autre que le comblement -> https://t.co/Qt84hICQJS
16:47Thenon : Les cheminots s’invitent au péage -> https://t.co/rAuNF80OcW
11:51RT : Un terrible orage de grêle le 8 mai a mis l’avenir de Raulhac en péril. La totalité de la récolte 2018 et probablem… https://t.co/e8BgivOY02

« Tri entre les migrants » : propos indignes de Gérard Collomb

POLITIQUE

Alors que le projet de loi Asile et Immigration suscite d’ores et déjà de vives réprobations, le ministre de l’Intérieur fait une distinction entre ceux qui pourraient être accueillis et les autres.
Déjà en délicatesse avec les associations d’aide aux migrants, les relations du ministre de l’Intérieur avec ces dernières ne risquent pas de s’arranger après le pavé dans la mare d’hier.
Gérard Collomb a en effet déclaré qu’il était « obligé de faire un tri » parmi les migrants, entre réfugiés politiques et migrants économiques. Il a ainsi tenu des propos que ne renieraient pas les plus réactionnaires : « Je ne peux pas faire en sorte que d’année en année, on ait une augmentation de manière exponentielle. » Il a en outre insisté sur « le coût » occasionné par les dispositifs d’accueil et a indiqué que « sur le mois de janvier de cette année, par rapport à janvier de l’année dernière, on a éloigné +29% de personnes ». Oubliant visiblement que derrière les chiffres qu’il se plaît à citer, ce sont des hommes, des femmes et des enfants dont il s’agit.
Commentant le recensement dans les centres d’hébergement, qui a provoqué une levée de boucliers, Gérard Collomb estime qu’« il y a aussi beaucoup de gens qui sont dans le "ni-ni" parce qu’on n’a pas fait ce qu’il fallait dans les années passées et on a stocké
des gens qui ne sont ni acceptés ici et qu’on ne peut pas éloigner non plus ».
Il a en outre tenté de se justifier en prenant l’exemple de l’Allemagne : « Si vous ne réglez pas un certain nombre de problématiques en faisant respecter la loi, en étant accueillant d’une part mais en expulsant ceux qui n’ont pas droit à être accueillis, vous avez un mouvement qui conduit à l’extrémisation des esprits. » Certains lui rétorqueront que c’est précisément le genre de politique qu’il prône qui favorise ce qu’il nomme « l’extrémisation des esprits ».
Le projet de loi Asile et Immigration, décrié jusque dans les rangs de la majorité, sera présenté le 21 février en conseil des ministres. Il prévoit notamment un doublement à 90 jours de la durée maximale de rétention (voire 135 dans certains cas) pour les étrangers en attente de leur reconduite et une réduction des délais d’appel pour les déboutés de l’asile.
A.M.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.