Fil info
07:57# # - -Vienne : LO, le camp des travailleurs... toujours -> https://t.co/Mow1BrQjOq
07:55Région : Pour une meilleure prise en charge des personnes âgées -> https://t.co/71261YTkIZ
07:53Région : Gérard Vandebroucke; une idée certaine de l’intérêt public -> https://t.co/C3WlEXELUP
07:50Région : Ian Brossat: les Européennes, un enjeu de proximité -> https://t.co/k9t4XVAG7O
19:45Indre : Les Gilets jaunes ont convergé vers Le Blanc, samedi -> https://t.co/bfiI9kPhuJ
19:42Indre : Le Racc a tenu une mi-temps -> https://t.co/e0v3QT3nb0
19:38Indre : Déols élimine Le Poinçonnet -> https://t.co/7tbb3lRMVx
19:18Sarlat-la-Canéda : Sarlat « Jaune » de monde -> https://t.co/COjSLlHXwY
19:14Dordogne : Démonstration de force pour Beynac -> https://t.co/eTd39JRnkf
18:53 Qui c'est qui a dit déjà sur une radio : "ferme ta gueule... Ferme ta gueule". On dédie ces mots à Valls
18:52RT : Ça vient donner des leçons sur l’antisémitisme mais ça manifeste avec l’extrême droite en Espagne. Honte à vous… https://t.co/7IfSLQYbA5
18:52RT : Je souhaite que la colère sociale s'exprime dans les urnes à l'occasion des élections européennes. sur… https://t.co/gbJfKNMXjg
18:51RT : Corrèze : Le syndicat CGT en progression dans la Fonction Publique -> https://t.co/00ty93koSo
18:38Périgueux : Les jeunes sapeurs-pompiers récompensés de leur engagement -> https://t.co/zYXMJsV5Tl
18:28Sarlat-la-Canéda : Les travaux du futur pôle culturel reprennent -> https://t.co/wyRlS6efVQ
17:54Corrèze : Le syndicat CGT en progression dans la Fonction Publique -> https://t.co/00ty93koSo
17:49Chameyrat : L’Agglo touchez pas à notre eau ! -> https://t.co/z0VQpuql6b
13:35Egletons : Un forum détecteur de profils | L'Echo https://t.co/RBvrrgS8xu via
13:31Corrèze : Surendettement : la précarité au cœur des dossiers | L'Echo https://t.co/ZZ7h4gSQOl via
13:29Tulle : Le téléfilm « Meurtre en Corrèze » recherche des figurants | L'Echo https://t.co/88Vf1RrDTa via
09:51À méditer par tous ceux prompts à dénigrer, critiquer voir insulter et grands adeptes de surtout ne pas s’engager d… https://t.co/Nze61oo9zW

« Tri entre les migrants » : propos indignes de Gérard Collomb

POLITIQUE

Alors que le projet de loi Asile et Immigration suscite d’ores et déjà de vives réprobations, le ministre de l’Intérieur fait une distinction entre ceux qui pourraient être accueillis et les autres.
Déjà en délicatesse avec les associations d’aide aux migrants, les relations du ministre de l’Intérieur avec ces dernières ne risquent pas de s’arranger après le pavé dans la mare d’hier.
Gérard Collomb a en effet déclaré qu’il était « obligé de faire un tri » parmi les migrants, entre réfugiés politiques et migrants économiques. Il a ainsi tenu des propos que ne renieraient pas les plus réactionnaires : « Je ne peux pas faire en sorte que d’année en année, on ait une augmentation de manière exponentielle. » Il a en outre insisté sur « le coût » occasionné par les dispositifs d’accueil et a indiqué que « sur le mois de janvier de cette année, par rapport à janvier de l’année dernière, on a éloigné +29% de personnes ». Oubliant visiblement que derrière les chiffres qu’il se plaît à citer, ce sont des hommes, des femmes et des enfants dont il s’agit.
Commentant le recensement dans les centres d’hébergement, qui a provoqué une levée de boucliers, Gérard Collomb estime qu’« il y a aussi beaucoup de gens qui sont dans le "ni-ni" parce qu’on n’a pas fait ce qu’il fallait dans les années passées et on a stocké
des gens qui ne sont ni acceptés ici et qu’on ne peut pas éloigner non plus ».
Il a en outre tenté de se justifier en prenant l’exemple de l’Allemagne : « Si vous ne réglez pas un certain nombre de problématiques en faisant respecter la loi, en étant accueillant d’une part mais en expulsant ceux qui n’ont pas droit à être accueillis, vous avez un mouvement qui conduit à l’extrémisation des esprits. » Certains lui rétorqueront que c’est précisément le genre de politique qu’il prône qui favorise ce qu’il nomme « l’extrémisation des esprits ».
Le projet de loi Asile et Immigration, décrié jusque dans les rangs de la majorité, sera présenté le 21 février en conseil des ministres. Il prévoit notamment un doublement à 90 jours de la durée maximale de rétention (voire 135 dans certains cas) pour les étrangers en attente de leur reconduite et une réduction des délais d’appel pour les déboutés de l’asile.
A.M.