Fil info
23:24 Tellement vrai ! Et triste...
22:42A lire et à méditer: Que vaut une association de bénévoles dans une société qui promeut l’individualisme, le «je pa… https://t.co/ZUpeipEpgl
20:28notre communiqué sur l' et le dans l ' aujourd'hui https://t.co/6ChbCQK4k5
19:58Périgueux : Grosse mobilisation contre la haine et les racismes -> https://t.co/U2RwAQ8i6J
19:14Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/BzKlvfJ5fM via
18:19Le Blanc : Un chèque pour le Secours populaire -> https://t.co/F7fTiGPw9h
18:18Bélâbre : La Comédie bélâbraise rigole en famille -> https://t.co/zx8EuH26Ts
18:17La Châtre : Chantal Goya a enchanté petits et grands -> https://t.co/fTxaqCSl3C
18:15Indre : Appel à témoin -> https://t.co/QhzYi1g2dU
18:15Indre : La région sera bien représentée au salon de l’agriculture -> https://t.co/lLuf3D2Ly1
17:49Face au mécontentement social grandissant, la CGT met en place les mardis de l'urgence sociale. Premier rassembleme… https://t.co/tm7c2QaZsX
17:17RT : L’appel du Barreau pour les rassemblements républicains du 19 février. https://t.co/ZMpHg1kAPw
17:11# # - -Vienne : Une centaine de harpistes du monde entier attendus à Limoges -> https://t.co/yQqMoCOxbi
17:08# # - -Vienne : «En Israël, nous allons droit dans le mur» -> https://t.co/Zs5YCA1on4
17:06# # - -Vienne : Toujours plus de droits humains à défendre -> https://t.co/ep5v1Yd9XO
15:57Région : Plus de trente ans de prestige -> https://t.co/WFDMdoJxZ2
15:45Périgueux : Le vivre ensemble passe par le respect -> https://t.co/g5aoBcWOgl
15:16 Avec L'Echo, j'espère aussi !!!
15:02Disparition de Joseph Akouissonne - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/NnFyGaLQ4C
14:47RT : Fier de mon journal préféré. https://t.co/kQN5TphI73
14:21RT : 🚨⚠️ [FLASH-INFO] Intervention en cours à , rue des Dahlais ⏩ EVITEZ CE SECTEUR et FACILITEZ LE PASSAGE DE… https://t.co/e8a5tv1876
13:35 Votre pizzeria-épicerie fine italienne ouverte à l'année au coeur de Belvès en Périgord Noir https://t.co/dnKTGWPRDC
10:05Périgueux : la FSU appelle les adhérents et plus largement l’ensemble des citoyens à rejoindre le rassemblement pré… https://t.co/6QZtf0teAW
07:57# # - -Vienne : LO, le camp des travailleurs... toujours -> https://t.co/Mow1BrQjOq
07:55Région : Pour une meilleure prise en charge des personnes âgées -> https://t.co/71261YTkIZ
07:53Région : Gérard Vandebroucke; une idée certaine de l’intérêt public -> https://t.co/C3WlEXELUP
07:50Région : Ian Brossat: les Européennes, un enjeu de proximité -> https://t.co/k9t4XVAG7O

L’apprentissage mis dans les mains de l’entreprise

RÉFORME

Financement, création, contenu des diplômes : la réforme présentée vendredi consacre l’omniprésence de l’entreprise dans l’apprentissage,
au détriment de Régions dépossédées. Même si le Premier ministre Edouard Philippe a d’emblée reconnu qu’il y avait « encore beaucoup de choses à affiner », le contenu de la réforme de l’apprentissage dévoilée vendredi confirme les pires craintes formulées par les Régions et ayant nourries d’intenses batailles avec le Medef.
Les 20 mesures annoncées dépossèdent les Régions en consacrant la liberté de création des Centres de formation des apprentis (CFA). « Les CFA pourront développer rapidement et sans limite administrative les formations correspondant aux besoins en compétences », a ainsi expliqué le ministère du Travail.
Pour calmer le jeu, les Régions se voient en revanche confier « la responsabilité de l’orientation », actuellement du ressort de l’Education nationale. Autre nouveauté et non des moindres : les partenaires sociaux vont désormais intervenir dans l’écriture des diplômes professionnels.
Concernant le financement, il sera désormais dépendant du nombre de contrats et a été simplifié avec la mise en place d’une « contribution
alternance » pour remplacer la taxe d’apprentissage et la cotisation destinée aux contrats de professionnalisation, dont le montant devra être défini par les partenaires sociaux. Avec, in fine, une portion congrue accordée aux Régions pour « tenir compte des spécificités de l’aménagement des territoires ».
Pas étonnant donc que ces Régions via leur association aient dit toute leur déception via un communiqué, condamnant un projet qui ne répond pas « aux véritables enjeux » et craignant « le risque de véritables fractures territoriales dans l’accès à l’apprentissage entre les zones métropolitaines et non métropolitaines ». Le Medef en revanche est ravi, saluant « une vraie ambition », tout comme la CPME qui applaudit une « mini-révolution » par laquelle « l’entreprise est clairement replacée au coeur du dispositif ».
A.S.