Fil info
20:33Corrèze : Un nouveau chapitre s’ouvre pour le concours de nouvelles -> https://t.co/MjmhKnZi75
19:06Chancelade : « Une dictature passive » -> https://t.co/v409R4gLxA
18:47Saint-Capraise-de-Lalinde : Dénoncer l'irresponsabilité du gouvernement Macron -> https://t.co/6uiFEYxy9v
18:41Thevet-Saint-Julien : Brume levée sur la saison touristique -> https://t.co/A6RBepzjay
18:40Indre : « Le tourisme est une activité d’offres avant d’être une activité de demandes » -> https://t.co/or0eos6q4C
18:33Indre : Les gilets jaunes maintiennent les barrages filtrants -> https://t.co/CAeeoZMZo0
18:15RT : : les experts perquisitionnés, cœur sensible de l’enquête à Marseille https://t.co/MVUQiopgfK
18:13 barrages filtrants aux Baladours à et l'entrée de l'A89 à avec les bouchons qui vont avec
18:12RT : « Dix énormités que vient de proférer Eric Zemmour sur  », par l’historien Laurent Joly, spécialiste… https://t.co/zj9CqbcanR
18:10RT : E que s’appelorio l’ISF... https://t.co/7peKfzhHb0
17:33RT : 17 novembre 2017 : "Concentré de colère" / L'Echo https://t.co/viSNBqz2a2
17:26RT : Les bonus pour le PDG qui se gave et fraude le fisc, le malus pour les salariés à qui l’on vole leur richesse année… https://t.co/LVtxPef0qv
17:26RT : A et cet apres-midi les manifestants veulent bloquer des supermarchés (Carrefour, Intermarché, Super U)
17:26RT : Ils sont plus de 200 à Cana actuellement d'autres renforts arrivent. Gros blocage de l'A20 si… https://t.co/DT9z7TnoUZ
17:26RT : C'est vrai qu'avec 15 millions d'euros de revenus en 2017, il risquait de finir sur la paille si jamais il payait s… https://t.co/bQQ9e6WfL3
17:25RT : Le même qui a refusé d'indemniser les salariés licenciés de pour le préjudice subi par sa faute et celle de so… https://t.co/xb8gjskgWx
17:05Terrasson-Lavilledieu : Une cérémonie en grande pompe -> https://t.co/5LsDmi15bv
16:34 Ils sont plus de 200 à Cana actuellement d'autres renforts arrivent. Gros blocage de l'A20 si… https://t.co/DT9z7TnoUZ
14:34 à Cana à , avec une centaine de personnes et une dizaine de camions bloqués https://t.co/2LscEpF036
13:14RT : A et cet apres-midi les manifestants veulent bloquer des supermarchés (Carrefour, Intermarché, Super U)
12:26RT : barrage filtrant envisagé pour ce soir au rond point des Balladours à à partir de 17h
12:12 : La commune distinguée par la Marianne d’or https://t.co/fNxE69Cia5
11:55Une nouvelle bête débarque dans le troupeau de cette semaine dans 🐃🐃🐮🐮 (Député LREM de… https://t.co/PGCxcJmQVz
11:52 tout aurait pu être fait dès le début + 1 voie cyclable mais non tout est fait en dépit du bon sens
11:32Le projet de contournement nord de Limoges (Grossereix) et de mise à 2 fois 2 voies de la RN520, arrive en phase de… https://t.co/Mu4CrIksLf
11:23L'opération Gilets Jaunes se poursuit sur votre département avec des barrages filtrants sur différents sites, notam… https://t.co/yMMPx6BRSG
11:07RT : barrages filtrants toujours à Cana à à aux ronds points de Gemo et ds le quartier de S… https://t.co/cNiyFcwH4M
11:06RT : Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
11:06RT : La mobilisation des se poursuit en depuis tôt ce matin aux quatre coins du département.… https://t.co/fcQoZ6LmEI
11:05RT : Opération escargot sur la RN145 direction La Croisière, on roule à 50 kmH à partir de Saint Hilaire https://t.co/h7pitaeVlV
11:01La mobilisation des se poursuit en depuis tôt ce matin aux quatre coins du département.… https://t.co/fcQoZ6LmEI
10:51RT : Dordogne : les Gilets jaunes commencent à se rassembler à Montpon, Saint-Médard_de_Mussidan, Sarlat, Thiviers, à La… https://t.co/HYlWeZb9aQ
10:51RT : Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
10:50RT : les barrages filtrants sont signalés à Cana à et à Souilhac à
10:49RT : à Mulatet. Passage toutes les 15 min environ. Barrages aussi à Naves et Seilhac. https://t.co/2uvw2O6Rgg
10:15Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
09:35Dordogne : les Gilets jaunes commencent à se rassembler à Montpon, Saint-Médard_de_Mussidan, Sarlat, Thiviers, à La… https://t.co/HYlWeZb9aQ
09:27RT : don du sang Le 19/11/2018 de 15:30 à 19:00 centre gerard philipe - coulounieix 💻https://t.co/bcr56dGt8Bhttps://t.co/rWyL7S3Idr

Burn-out : la majorité LREM ne veut même pas en discuter

ASSEMBLÉE. Rendre responsable les entreprises des burn-out causés par des managements agressifs : une option insupportable pour la majorité qui tente, sans succès, de noyer le poisson dans la « complexité » du sujet.

LFI
C’est par le projet de loi sur la reconnaissance du burn-out comme maladie professionnelle que le groupe de La France insoumise a commencé sa niche parlementaire hier. Un sujet qui a pris toute la matinée.
Pas par volonté de discuter puisque la majorité La République en Marche a d’emblée posé une motion de rejet préalable : « vue qu’il n’y a pas d’inconstitutionnalité, c’est que vous considérez qu’il n’y a pas lieu à délibération : circulez, y’a rien à voir » a déploré Boris Vallaud du groupe Nouvelle Gauche qui a voté contre cette motion, tout comme le groupe LR et bien sûr ceux communiste et LFI : au total 34 voix contre et 86 pour.
Pas de débat donc mais un sujet suffisamment important pour s’imposer dans l’hémicycle. François Ruffin, rapporteur, ouvre le bal avec un discours plein d’humanité faisant la part belle aux témoignages de tous ceux qui, de Lidl à la Caisse d’Epargne, se sont retrouvés cassés par « un management mortifère » mais dans l’incapacité de le faire reconnaître puisque la seule option dérogatoire passe par des comités régionaux qui sont un véritable parcours du combattant. Inscrire les conséquences de ce burn-out dans le tableau des maladies professionnelles transférerait leur coût aux entreprises, ce qui selon François Ruffin constituerait la meilleure des préventions : « l’argent, c’est le seul langage qu’ils comprennent ». Bien loin du « pari hasardeux de l’autorégulation » qui est celui du gouvernement et de la majorité LREM et que dénonce Pierre Dharréville, député communiste des Bouches-du-Rhône.
Car gouvernement et députés LREM n’ont de cesse de faire croire qu’ils se préoccupent du burn-out mais que l’option proposée par la France insoumise n’est pas viable, car le phénomène est « protéiforme », « complexe », « multiforme », « flou »… Christophe Castaner,
en charge des relations avec le Parlement, donne le la : « les ministères du Travail et de la Santé ont lancé une consultation sur la santé au travail qui rendra un état des lieux et des propositions le 30 avril » et c’est dans ce cadre qu’il entend traiter le sujet qu’il rebaptise « bien-être au travail ».
Les députés LREM interviennent ensuite pour décliner le sujet avec certains d’entre eux qui ne peuvent s’empêcher d’aborder ce qui est finalement le fond du sujet.
« Dans cette PPL, vous vous débrouillez pour régler le débat sans fin de l’opposition entre employeur et salarié : c’est à la charge de l’employeur ! » lâche en effet non sans soupirer Caroline Janvier. Mais il faudra attendre l’intervention du député UDI Francis Vercarmer pour que les choses soient dites clairement : « votre proposition fragilisera la position des employeurs, ce qui serait à contre-courant des mesures prises par le gouvernement qui veut justement donner un cadre stable aux employeurs ». Le fiel de la majorité prendra ensuite la voix de Julien Borowczyk qui, après avoir dit combien mesurer le burn-out était impossible, affirme qu’il existe en prenant pour exemple Jean-Luc Mélenchon, qualifié de « leader Maximo » raté et dès lors victime d’un « épuisement professionnel qui créé isolement et irritabilité ». Ayant soutenu la proposition, le groupe Nouvelle Gauche a annoncé représenter une proposition de loi prochainement sur le sujet, « pour abaisser les taux d’incapacité exigés pour ouvrir un dossier dérogatoire de 25 à 10 % » a expliqué Régis Juanico.
Angélique Schaller