Fil info
07:57# # - -Vienne : LO, le camp des travailleurs... toujours -> https://t.co/Mow1BrQjOq
07:55Région : Pour une meilleure prise en charge des personnes âgées -> https://t.co/71261YTkIZ
07:53Région : Gérard Vandebroucke; une idée certaine de l’intérêt public -> https://t.co/C3WlEXELUP
07:50Région : Ian Brossat: les Européennes, un enjeu de proximité -> https://t.co/k9t4XVAG7O
19:45Indre : Les Gilets jaunes ont convergé vers Le Blanc, samedi -> https://t.co/bfiI9kPhuJ
19:42Indre : Le Racc a tenu une mi-temps -> https://t.co/e0v3QT3nb0
19:38Indre : Déols élimine Le Poinçonnet -> https://t.co/7tbb3lRMVx
19:18Sarlat-la-Canéda : Sarlat « Jaune » de monde -> https://t.co/COjSLlHXwY
19:14Dordogne : Démonstration de force pour Beynac -> https://t.co/eTd39JRnkf
18:53 Qui c'est qui a dit déjà sur une radio : "ferme ta gueule... Ferme ta gueule". On dédie ces mots à Valls
18:52RT : Ça vient donner des leçons sur l’antisémitisme mais ça manifeste avec l’extrême droite en Espagne. Honte à vous… https://t.co/7IfSLQYbA5
18:52RT : Je souhaite que la colère sociale s'exprime dans les urnes à l'occasion des élections européennes. sur… https://t.co/gbJfKNMXjg
18:51RT : Corrèze : Le syndicat CGT en progression dans la Fonction Publique -> https://t.co/00ty93koSo
18:38Périgueux : Les jeunes sapeurs-pompiers récompensés de leur engagement -> https://t.co/zYXMJsV5Tl
18:28Sarlat-la-Canéda : Les travaux du futur pôle culturel reprennent -> https://t.co/wyRlS6efVQ
17:54Corrèze : Le syndicat CGT en progression dans la Fonction Publique -> https://t.co/00ty93koSo
17:49Chameyrat : L’Agglo touchez pas à notre eau ! -> https://t.co/z0VQpuql6b
13:35Egletons : Un forum détecteur de profils | L'Echo https://t.co/RBvrrgS8xu via
13:31Corrèze : Surendettement : la précarité au cœur des dossiers | L'Echo https://t.co/ZZ7h4gSQOl via
13:29Tulle : Le téléfilm « Meurtre en Corrèze » recherche des figurants | L'Echo https://t.co/88Vf1RrDTa via
09:51À méditer par tous ceux prompts à dénigrer, critiquer voir insulter et grands adeptes de surtout ne pas s’engager d… https://t.co/Nze61oo9zW

PCF : contre un « absolutisme présidentiel » accru

POLITIQUE. Les parlementaires communistes pointent une révision empreinte d’un manque de démocratie et alertent sur la réduction des pouvoirs du Parlement.

CONSTITUTION
La réforme constitutionnelle actuellement envisagée aura pour conséquence, selon Pierre Laurent, secrétaire national du PCF de « renforcer un régime d’absolutisme présidentiel », notamment parce qu’elle se dirige vers « une réduction massive du nombre d’élus (...) à tous les étages de la République ».
Lors d’une conférence de presse à l’Assemblée, le sénateur de Paris a ainsi lancé hier « un messaged’alerte démocratique parce qu’on se  dirige vers une révision institutionnelle et constitutionnelle qui au total va concerner beaucoup de sujets, pour le moment sans aucun débat dans le pays ».
Le président « s’avance vers un processus qui va viser à proposer un paquet ficelé qui ne pourra plus être débattu », a-t-il poursuivi, jugeant qu’un référendum dans ces conditions « consisterait à dire oui ou non au président de la République, et non pas à entrer dans un débat large et citoyen ».
Le Cese amputé de la moitié de ses membres
« Nous n’accepterons pas un processus qui écarterait le Parlement », a insisté Pierre Laurent, plaidant pour ne pas laisser le président « faire sa cuisine tout seul ».
L’annonce la veille par Emmanuel Macron de sa volonté de réduire de « quasi la moitié » le nombre des membres du Conseil économique, social et environnemental (Cese) est « très grave et montre bien que ce qui est visé, c’est la diminution drastique à tous les étages de la République du nombre de représentants du peuple », a-t-il aussi affirmé.
« Le supermarché des godillots »
A ses côtés, le chef de file des députés communistes André Chassaigne a dénoncé globalement l’absence de « justifications sur ce qui est avancé ». Pour lui, la réduction du nombre de parlementaires « ne s’appuie sur rien » et revient à « une forme de révolution institutionnelle qui consiste à couper complètement l’élu du peuple ».
Pour l’élu du Puy-de-Dôme, certains députés, notamment LREM, sont déjà « complètement coupés des réalités du terrain », et avec des députés moins nombreux « ce sera le supermarché des godillots. La chaussure va se vendre à une allure terrible ».
« Il n’y a pas d’ambiguïté : réduire le nombre de parlementaires réduira le pouvoir du Parlement au profit de l’exécutif », a abondé Eliane Assassi, présidente du groupe communiste au Sénat, pour qui « l’affichage démagogique » sur ce sujet « n’est pas à prendre à la légère ».
Les élus ont rappelé que leurs groupes organiseraient un colloque au Sénat le 5 mars intitulé « Face à la crise démocratique : quelle révolution constitutionnelle ? ».
AFP