Fil info
15:54 Entre le FN, ET le DPS. Pourquoi relativiser ???. On sait tous que la plupart des jeunes neo-nazis sont violent....
15:46Tulle : Riposte pacifique et enquête ouverte suite à l’altercation entre des jeunes et le DPS | L'Echo… https://t.co/RMKcwppxMF
11:57RT : 🤽🏼‍♂️🤽🏻‍♀️Ce soir à L’Aquapolis de . Rencontres Waterpolo France/Suisse ! 18h : match équipe feminine,… https://t.co/Qad8x4x2Bb
11:42RT : L' reçoit ce soir à 19h au stade municipal de Beaublanc 💪 https://t.co/6A6H29J9tX
11:37RT : Au moins 27 femmes sont incarcérées au Salvador pour fausse couche. La loi prévoit une peine de 2 à 8 ans de prison… https://t.co/WPKjviVPbZ
11:34RT : Tulle : Riposte pacifique et enquête ouverte suite à l’altercation entre des jeunes et le DPS -> https://t.co/QWQl6p2qHu
11:33RT : Plan grand froid : renforcement de la vigilance Compte-tenu des températures très basses qui vont se prolonger à... https://t.co/T5mMpLp3gi
11:22Plan grand froid : renforcement de la vigilance Compte-tenu des températures très basses qui vont se prolonger à... https://t.co/T5mMpLp3gi
23:16International : Le sort des civils en débat -> https://t.co/XtVXKgp6in
22:42France : Déradicalisation : un peu d’humilité pour un énième plan -> https://t.co/gjVtpMYoJN
22:40France : Négociez, il en restera peut-être quelque chose -> https://t.co/Onm4Rza19Q
22:29Tulle : Riposte pacifique et enquête ouverte suite à l’altercation entre des jeunes et le DPS -> https://t.co/QWQl6p2qHu
22:23RT : Indre : Tri Yann et Jean-Marie Bigard à l’étang de Luant cet été -> https://t.co/zwn5p38t0i
22:22RT : Sarlat-la-Canéda : Manifestation des Rougié à Pau vendredi 2 mars -> https://t.co/vhqfvkmyDY
22:22RT : Treignac : L’évasion 4X4 version française -> https://t.co/lZhFMyDoCn
22:21RT : Soutien aux journalistes de poursuivis par des entreprises ! https://t.co/xyVnWzhmOm
21:23 Pour le 15 MARS à PARIS il faut AIDER les RETRAITÉS à s’organiser pour CE DÉPLACEMENT CAPITAL! Personnelleme… https://t.co/kzj0ogHFto
20:43Région : Territoires ruraux : le Limousin veut être pilote de la téléjustice -> https://t.co/TIQlYfUgi2
20:41Région : Le salon, une histoire de famille -> https://t.co/olJKMOGE3o

PCF : contre un « absolutisme présidentiel » accru

POLITIQUE. Les parlementaires communistes pointent une révision empreinte d’un manque de démocratie et alertent sur la réduction des pouvoirs du Parlement.

CONSTITUTION
La réforme constitutionnelle actuellement envisagée aura pour conséquence, selon Pierre Laurent, secrétaire national du PCF de « renforcer un régime d’absolutisme présidentiel », notamment parce qu’elle se dirige vers « une réduction massive du nombre d’élus (...) à tous les étages de la République ».
Lors d’une conférence de presse à l’Assemblée, le sénateur de Paris a ainsi lancé hier « un messaged’alerte démocratique parce qu’on se  dirige vers une révision institutionnelle et constitutionnelle qui au total va concerner beaucoup de sujets, pour le moment sans aucun débat dans le pays ».
Le président « s’avance vers un processus qui va viser à proposer un paquet ficelé qui ne pourra plus être débattu », a-t-il poursuivi, jugeant qu’un référendum dans ces conditions « consisterait à dire oui ou non au président de la République, et non pas à entrer dans un débat large et citoyen ».
Le Cese amputé de la moitié de ses membres
« Nous n’accepterons pas un processus qui écarterait le Parlement », a insisté Pierre Laurent, plaidant pour ne pas laisser le président « faire sa cuisine tout seul ».
L’annonce la veille par Emmanuel Macron de sa volonté de réduire de « quasi la moitié » le nombre des membres du Conseil économique, social et environnemental (Cese) est « très grave et montre bien que ce qui est visé, c’est la diminution drastique à tous les étages de la République du nombre de représentants du peuple », a-t-il aussi affirmé.
« Le supermarché des godillots »
A ses côtés, le chef de file des députés communistes André Chassaigne a dénoncé globalement l’absence de « justifications sur ce qui est avancé ». Pour lui, la réduction du nombre de parlementaires « ne s’appuie sur rien » et revient à « une forme de révolution institutionnelle qui consiste à couper complètement l’élu du peuple ».
Pour l’élu du Puy-de-Dôme, certains députés, notamment LREM, sont déjà « complètement coupés des réalités du terrain », et avec des députés moins nombreux « ce sera le supermarché des godillots. La chaussure va se vendre à une allure terrible ».
« Il n’y a pas d’ambiguïté : réduire le nombre de parlementaires réduira le pouvoir du Parlement au profit de l’exécutif », a abondé Eliane Assassi, présidente du groupe communiste au Sénat, pour qui « l’affichage démagogique » sur ce sujet « n’est pas à prendre à la légère ».
Les élus ont rappelé que leurs groupes organiseraient un colloque au Sénat le 5 mars intitulé « Face à la crise démocratique : quelle révolution constitutionnelle ? ».
AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.