Fil info
19:06Chancelade : « Une dictature passive » -> https://t.co/v409R4gLxA
18:47Saint-Capraise-de-Lalinde : Dénoncer l'irresponsabilité du gouvernement Macron -> https://t.co/6uiFEYxy9v
18:41Thevet-Saint-Julien : Brume levée sur la saison touristique -> https://t.co/A6RBepzjay
18:40Indre : « Le tourisme est une activité d’offres avant d’être une activité de demandes » -> https://t.co/or0eos6q4C
18:33Indre : Les gilets jaunes maintiennent les barrages filtrants -> https://t.co/CAeeoZMZo0
18:15RT : : les experts perquisitionnés, cœur sensible de l’enquête à Marseille https://t.co/MVUQiopgfK
18:13 barrages filtrants aux Baladours à et l'entrée de l'A89 à avec les bouchons qui vont avec
18:12RT : « Dix énormités que vient de proférer Eric Zemmour sur  », par l’historien Laurent Joly, spécialiste… https://t.co/zj9CqbcanR
18:10RT : E que s’appelorio l’ISF... https://t.co/7peKfzhHb0
17:33RT : 17 novembre 2017 : "Concentré de colère" / L'Echo https://t.co/viSNBqz2a2
17:26RT : Les bonus pour le PDG qui se gave et fraude le fisc, le malus pour les salariés à qui l’on vole leur richesse année… https://t.co/LVtxPef0qv
17:26RT : A et cet apres-midi les manifestants veulent bloquer des supermarchés (Carrefour, Intermarché, Super U)
17:26RT : Ils sont plus de 200 à Cana actuellement d'autres renforts arrivent. Gros blocage de l'A20 si… https://t.co/DT9z7TnoUZ
17:26RT : C'est vrai qu'avec 15 millions d'euros de revenus en 2017, il risquait de finir sur la paille si jamais il payait s… https://t.co/bQQ9e6WfL3
17:25RT : Le même qui a refusé d'indemniser les salariés licenciés de pour le préjudice subi par sa faute et celle de so… https://t.co/xb8gjskgWx
17:05Terrasson-Lavilledieu : Une cérémonie en grande pompe -> https://t.co/5LsDmi15bv
16:34 Ils sont plus de 200 à Cana actuellement d'autres renforts arrivent. Gros blocage de l'A20 si… https://t.co/DT9z7TnoUZ
14:34 à Cana à , avec une centaine de personnes et une dizaine de camions bloqués https://t.co/2LscEpF036
13:14RT : A et cet apres-midi les manifestants veulent bloquer des supermarchés (Carrefour, Intermarché, Super U)
12:26RT : barrage filtrant envisagé pour ce soir au rond point des Balladours à à partir de 17h
12:12 : La commune distinguée par la Marianne d’or https://t.co/fNxE69Cia5
11:55Une nouvelle bête débarque dans le troupeau de cette semaine dans 🐃🐃🐮🐮 (Député LREM de… https://t.co/PGCxcJmQVz
11:52 tout aurait pu être fait dès le début + 1 voie cyclable mais non tout est fait en dépit du bon sens
11:32Le projet de contournement nord de Limoges (Grossereix) et de mise à 2 fois 2 voies de la RN520, arrive en phase de… https://t.co/Mu4CrIksLf
11:23L'opération Gilets Jaunes se poursuit sur votre département avec des barrages filtrants sur différents sites, notam… https://t.co/yMMPx6BRSG
11:07RT : barrages filtrants toujours à Cana à à aux ronds points de Gemo et ds le quartier de S… https://t.co/cNiyFcwH4M
11:06RT : Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
11:06RT : La mobilisation des se poursuit en depuis tôt ce matin aux quatre coins du département.… https://t.co/fcQoZ6LmEI
11:05RT : Opération escargot sur la RN145 direction La Croisière, on roule à 50 kmH à partir de Saint Hilaire https://t.co/h7pitaeVlV
11:01La mobilisation des se poursuit en depuis tôt ce matin aux quatre coins du département.… https://t.co/fcQoZ6LmEI
10:51RT : Dordogne : les Gilets jaunes commencent à se rassembler à Montpon, Saint-Médard_de_Mussidan, Sarlat, Thiviers, à La… https://t.co/HYlWeZb9aQ
10:51RT : Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
10:50RT : les barrages filtrants sont signalés à Cana à et à Souilhac à
10:49RT : à Mulatet. Passage toutes les 15 min environ. Barrages aussi à Naves et Seilhac. https://t.co/2uvw2O6Rgg
10:15Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
09:35Dordogne : les Gilets jaunes commencent à se rassembler à Montpon, Saint-Médard_de_Mussidan, Sarlat, Thiviers, à La… https://t.co/HYlWeZb9aQ
09:27RT : don du sang Le 19/11/2018 de 15:30 à 19:00 centre gerard philipe - coulounieix 💻https://t.co/bcr56dGt8Bhttps://t.co/rWyL7S3Idr

Une consultation sur la politique énergétique de forme ou de fond ?

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE. Le lancement de la consultation nationale sur la programmation pluriannuelle de l’énergie plombé par l’annonce unilatérale d’EDF de refus de fermer des réacteurs nucléaires.

ASSEMBLÉE
« Qu’est-ce qu’on fait là ? On va passer du temps dans une consultation et avant même qu’on se soit réuni il y a déjà les orientations ? » C’est avec une colère non dissimulée que le député de la France insoumise Loïc Prud’homme est intervenu hier à la commission développement
durable de l'Assemblée nationale qui avait invité Jacques Archimbaud afin qu’il présente les contours de la consultation nationale sur la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE).
Une colère motivée par l’annonce unilatérale d’EDF qu’aucun réacteur, hormis celui de Fesseinheim, ne serait fermé avant 2029 (lire ci-dessous). « L’État est majoritaire à EDF et EDF annonce seul ses objectifs ? » interroge le député de la Gironde, « Il y a un pilote dans l’avion? »
La PPE est une obligation de la loi sur la transition énergétique. Elle définit les priorités de l’État en matière de politique énergétique pour les cinq années à venir. C’est l’outil censé permettre de remplir les obligations fixées par la loi - comme passer la part de nucléaire à 50 % de la production électrique française dès 2025 - ou de tenir les engagements pris dans le cadre de l’accord de Paris et de progresser dans un mix énergétique qui fasse reculer le recours aux énergies fossiles.
« On voit bien que cela ne marche pas » déplore la socialiste Delphine Batho, « on l’a vu avec le Grenelle de l’environnement, la loi sur la transition énergétique : énoncer des objectifs ne suffit pas à les tenir ». Et de demander au gouvernement « une loi de programmation pluriannuelle avec décisions et moyens ». L’ancienne ministre de l’Environnement se montre également perplexe sur la consultation proposée par le gouvernement : « Des débats théoriques, nous en avons eu il y a cinq ans. Il aurait été plus intéressant que le gouvernement prenne ses décisions et soumette son scénario au débat public plutôt que d'organiser en amont une consultation dont il dit qu’il tiendra compte ».
Cette consultation publique, Jacques Archimbaud veut la présenter comme la plus ouverte possible, « avec des spécialistes, mais pas seulement ». Il décline le dispositif:
sites internet, questionnaire participatif, convocation de 400 citoyens tirés au sort, réunion dans les territoires, avec des publics
cibles imaginés, sans oublier le lancement d’un appel à initiative pour que de nombreux débats puissent être organisés partout en France. Le tout dans le « respect de la charte », Charte qui précise que la réflexion est fondée sur « un scénario des besoins, ce qui est différent de la demande » indique le vice-président de la commission nationale du débat public et qui doit prendre en compte « la sécurité de l’approvisionnement, l’efficacité énergétique, le développement des énergies renouvelables, les aspects économiques et sociaux ».
S’il assure que « l’ensemble des scénarios » sera soumis au débat, y compris ceux qui « sont contre le nucléaire » comme le lui avait explicitement demandé la présidente de la commission Barbara Pompili (affiliée LREM), Jacques Archimbaud précise cependant que « ce n’est pas un débat sur l’électricité ou sur le nucléaire mais sur les énergies, même si ces questions auront évidemment une place dans la réflexion ».
Côté énergie, l’Ademe, bras armé du gouvernement pour l’environnement, vient d’apporter une pierre à la réflexion en diffusant une étude affirmant que la France dispose des ressources naturelles et des infrastructures pour pouvoir produire et consommer un gaz 100 % renouvelable en 2050.
Angélique Schaller