Fil info
11:50Le torchon brûle entre parents d'élèves soutenus par les maires et le Directeur des services de l'EN! Rassemblemen… https://t.co/pPodutTsx4
10:32 Solidaires avec à la maison d'arrêt de Périgueux !!! https://t.co/KHSCZi7A53
10:28RT : Le mouvement de grève au centre de détention d'Uzerche se durcit. Soixante agents sur 110 mobilisés devant le bâti… https://t.co/9dRC6kje2O
09:40RT : Rugby : Le CAB valide son ticket sur une folle journée tout bonus -> https://t.co/wmHLyfdVVX
23:19International : Ankara viole la frontière syrienne pour régler ses comptes avec les Kurdes -> https://t.co/KQluZ1iKlP
23:06RT : Dordogne : Les rivières périgordines sont sorties de leurs lits -> https://t.co/qLa1wWVRb4
22:45France : La «revenante» écrouée -> https://t.co/OW0uApC6s5
22:44France : Paul Bocuse, superstar de la cuisine française, s’en est allé paisiblement -> https://t.co/NdwP8sl59y
22:42International : Au moins 18 morts dans un attentat dans un hôtel de Kaboul -> https://t.co/t5RkPm1Bj3
22:21Rugby : Le CAB valide son ticket sur une folle journée tout bonus -> https://t.co/wmHLyfdVVX
22:18Basket : Ouf! On peut enfin souffler... -> https://t.co/t96olh0cWZ
21:46 🎥 Mardi 23 janvier à 20h15 🎬 Presentation du film MAKALA avec la présence du réalisateur… https://t.co/U9LFkUQfYk
20:46Région : Un surveillant de la prison de Guéret agressé par un détenu -> https://t.co/P8ARFCM6kN
19:54Dordogne : Le PCF à la reconquête en 2018 -> https://t.co/SxpIVJVKsw
19:52Dordogne : Les rivières périgordines sont sorties de leurs lits -> https://t.co/qLa1wWVRb4
19:23Sarlat-la-Canéda : Visite de l’ambassadeur de Chine -> https://t.co/7pNTSkya1h
19:19Chancelade : Un temps de réflexion sur les rythmes scolaires -> https://t.co/cfDfqhdNhN
19:09RT : Sarlat-la-Canéda : Sale temps pour Rougié -> https://t.co/dK0syWOI6h
19:09RT : ⚠️Département de la maintenu en Inondation sur le tronçon Vézère aval. Les autres cours d… https://t.co/rBCqBbG7TW
19:06Sarlat-la-Canéda : Sale temps pour Rougié -> https://t.co/dK0syWOI6h
19:05Indre : Les étudiants de l’IUT s’impliquent dans la vie locale -> https://t.co/70fAI3IS6b
18:48Châteauroux : Travaux d’élagage annuels : les arbres se refont une beauté -> https://t.co/GtdFyKRPY2
18:26Indre : La rechute des Poinçonnoises -> https://t.co/Sj4xgnokYX
17:47Un surveillant pénitentiaire de la petite maison d’arrêt de Guéret a reçu un coup de point au visage de la part... https://t.co/jgOFj7wTqN
17:44Région : Un surveillant de la prison de Guéret agressé par un détenu -> https://t.co/XrJOWJqlvx
17:34# # - -Vienne : Accélérateur de jeunes pousses -> https://t.co/by66UmLEow
17:23Région : être simplement libre de choisir -> https://t.co/D3tCR4DWTy
17:18# # - -Vienne : «Ce que nous allons semer» -> https://t.co/cwbeUK4lJ9
16:18# # - -Brice-sur-Vienne : Entre ombres et lumières -> https://t.co/1VWJEob8P3
16:09# # - -Vienne : Remise des prix des villages fleuris -> https://t.co/hOebK7gljo
16:05# # - : La commune:hier, aujourd’hui et demain... -> https://t.co/pKZ6FNbOVi
15:20Bergerac : Le vœu d’une « ville volontaire, intelligente et solidaire » -> https://t.co/He8HImfY4N
13:27RT : Extrait bulletin vigicrues Vézère aval : les précipitations ont été importantes les niveaux d'eau sont importants c… https://t.co/nM9PjCrKfd
13:27RT : Parents, enseignants, élus... rassemblement mercredi 24 janv. à 13h30 devant la cité administrative https://t.co/nfwbCrRoxw

Déserts médicaux : le tabou de la régulation

SANTÉ. Peu de soutien en commission à la proposition de loi portée par le socialiste Guillaume Garot. Si le constat sur la désertification médicale est partagé, les propositions de régulation heurtent une assemblée où figurent beaucoup de médecins.

ASSEMBLÉE
« On n’a pas tout essayé. On n’a pas essayé la régulation » : ainsi le député socialiste Guillaume Garot a-t-il plaidé devant la commission
des affaires sociales de l’Assemblée nationale, mercredi, en faveur d’une proposition de loi contre les déserts médicaux qui sera discutée en plénière le 18 janvier prochain. A la base de sa réflexion des constats désormais connus de tous : une baisse du nombre de généralistes depuis les 10 dernières années et des inégalités d’accès à ces médecins, selon les territoires, en pleine explosion.
« Qu’avons-nous fait, tous ensemble, depuis 10 ans ? On a mis le paquet sur les incitations, sur le développement des maisons de santé, sur les aides financières à l’installation qui peuvent désormais monter à 50 000 euros, mis des logements à disposition des stagiaires, inciter les médecins à accueillir des internes… Cela a-t-il produit les résultats escomptés ? Non » poursuit le député.
D’où sa proposition d’essayer la régulation qui concrètement signifie que « l’assurance maladie ne conventionne plus de nouveaux médecins là où les besoins sont satisfaits ».
Parmi ses arguments le fait que la régulation n’est « pas un gros mot », qu’elle est déjà mise en oeuvre avec les pharmaciens, les kinés, les sages-femmes etc..., qu’elle « ne freinerait pas l’installation des jeunes mais, au contraire, donnerait toutes leurs puissances aux aides à l’installation », sans oublier « l’urgence » et le coût des manques actuels estimé à « 3 milliards d’euros » par an.
Des arguments entendus par les groupes communiste et insoumis qui ont d’emblée apporté leur soutien à la proposition, « qui va dans le bon sens et qui ouvrira des voies même si elle ne réglera pas tout », a souligné Pierre Dharréville, député PCF des Bouches-du-Rhône, tandis qu’Adrien Quatennens, député LFI du Nord, a précisé : « il faudra notamment casser l’autre tabou de la liberté de fixer les prix laissée aux médecins ». Mais également par Philippe Vigier ( UDI) qui a apporté tout son « soutien » à la proposition, rappelant que c’était son « combat depuis 10 ans ». C’est le seul à avoir entendu l’appel à « dépasser les clivages politiques » lancé par Guillaume Garot. Tous les députés LREM, MoDEM et LR se sont en effet opposés à la mesure. Certes, comme l’ont affirmé Marc Delatte (LREM) ou Jean-Carles Grelier (LR), ils « partagent le constat », ce qui n’est en revanche pas le cas de Brahim Hammouche (MoDEM) qui estime que « le mot désert médical est impropre, le problème est celui de l’inégalité de l’accès aux soins ».
Mais tous n’acquiescent pas à la solution. Leur premier argument est de trouver le dispositif « coercitif » et atteignant trop à un principe qui leur semble sacré : la liberté d’installation. Ce n’est jamais dit ainsi mais enrobé dans des discours sur « le problème de fond est pourquoi les jeunes médecins préfèrent désormais le salariat dans les hôpitaux publics » (Jean-Carles Grelier); « c’est une fausse bonne solution, mieux vaut le dialogue » (Marc Delatte); « ce qu’il faut c’est moins de complexité administrative et des prix revalorisés pour rendre la médecine libérale attractive » (Cyrille
Isaac-Sibille, MoDEM)…
De son côté, Martine Wonner, (LREM) estime que ce n’est pas le bon moment car « les médecins sont désormais en confiance avec leur ministre », précisant qu’elle avait profité des vacances pour consulter ses anciens collègues. Car elle est médecin, comme Marc Delatte, comme Cyrille Isaac-Sibille et comme 26 députés qui siègent à l’Assemblée.
Angélique Schaller

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.