Fil info
11:50Le torchon brûle entre parents d'élèves soutenus par les maires et le Directeur des services de l'EN! Rassemblemen… https://t.co/pPodutTsx4
10:32 Solidaires avec à la maison d'arrêt de Périgueux !!! https://t.co/KHSCZi7A53
10:28RT : Le mouvement de grève au centre de détention d'Uzerche se durcit. Soixante agents sur 110 mobilisés devant le bâti… https://t.co/9dRC6kje2O
09:40RT : Rugby : Le CAB valide son ticket sur une folle journée tout bonus -> https://t.co/wmHLyfdVVX
23:19International : Ankara viole la frontière syrienne pour régler ses comptes avec les Kurdes -> https://t.co/KQluZ1iKlP
23:06RT : Dordogne : Les rivières périgordines sont sorties de leurs lits -> https://t.co/qLa1wWVRb4
22:45France : La «revenante» écrouée -> https://t.co/OW0uApC6s5
22:44France : Paul Bocuse, superstar de la cuisine française, s’en est allé paisiblement -> https://t.co/NdwP8sl59y
22:42International : Au moins 18 morts dans un attentat dans un hôtel de Kaboul -> https://t.co/t5RkPm1Bj3
22:21Rugby : Le CAB valide son ticket sur une folle journée tout bonus -> https://t.co/wmHLyfdVVX
22:18Basket : Ouf! On peut enfin souffler... -> https://t.co/t96olh0cWZ
21:46 🎥 Mardi 23 janvier à 20h15 🎬 Presentation du film MAKALA avec la présence du réalisateur… https://t.co/U9LFkUQfYk
20:46Région : Un surveillant de la prison de Guéret agressé par un détenu -> https://t.co/P8ARFCM6kN
19:54Dordogne : Le PCF à la reconquête en 2018 -> https://t.co/SxpIVJVKsw
19:52Dordogne : Les rivières périgordines sont sorties de leurs lits -> https://t.co/qLa1wWVRb4
19:23Sarlat-la-Canéda : Visite de l’ambassadeur de Chine -> https://t.co/7pNTSkya1h
19:19Chancelade : Un temps de réflexion sur les rythmes scolaires -> https://t.co/cfDfqhdNhN
19:09RT : Sarlat-la-Canéda : Sale temps pour Rougié -> https://t.co/dK0syWOI6h
19:09RT : ⚠️Département de la maintenu en Inondation sur le tronçon Vézère aval. Les autres cours d… https://t.co/rBCqBbG7TW
19:06Sarlat-la-Canéda : Sale temps pour Rougié -> https://t.co/dK0syWOI6h
19:05Indre : Les étudiants de l’IUT s’impliquent dans la vie locale -> https://t.co/70fAI3IS6b
18:48Châteauroux : Travaux d’élagage annuels : les arbres se refont une beauté -> https://t.co/GtdFyKRPY2
18:26Indre : La rechute des Poinçonnoises -> https://t.co/Sj4xgnokYX
17:47Un surveillant pénitentiaire de la petite maison d’arrêt de Guéret a reçu un coup de point au visage de la part... https://t.co/jgOFj7wTqN
17:44Région : Un surveillant de la prison de Guéret agressé par un détenu -> https://t.co/XrJOWJqlvx
17:34# # - -Vienne : Accélérateur de jeunes pousses -> https://t.co/by66UmLEow
17:23Région : être simplement libre de choisir -> https://t.co/D3tCR4DWTy
17:18# # - -Vienne : «Ce que nous allons semer» -> https://t.co/cwbeUK4lJ9
16:18# # - -Brice-sur-Vienne : Entre ombres et lumières -> https://t.co/1VWJEob8P3
16:09# # - -Vienne : Remise des prix des villages fleuris -> https://t.co/hOebK7gljo
16:05# # - : La commune:hier, aujourd’hui et demain... -> https://t.co/pKZ6FNbOVi
15:20Bergerac : Le vœu d’une « ville volontaire, intelligente et solidaire » -> https://t.co/He8HImfY4N
13:27RT : Extrait bulletin vigicrues Vézère aval : les précipitations ont été importantes les niveaux d'eau sont importants c… https://t.co/nM9PjCrKfd
13:27RT : Parents, enseignants, élus... rassemblement mercredi 24 janv. à 13h30 devant la cité administrative https://t.co/nfwbCrRoxw

Les nationalistes prudents mais satisfaits

GOUVERNEMENT. Au terme de la première visite vendredi de la ministre Jacqueline Gourault, les dirigeants insulaires ont salué « un déblocage ».

CORSE
Ils réclamaient un geste de Paris depuis le soir de leur élection le 10 décembre dernier. Il est venu vendredi avec le déplacement de la ministre Jacqueline Gourault sur l’île, à Ajaccio.
Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni - respectivement élus mardi à la présidence du Conseil exécutif et de l’Assemblée lors de l’installation de la Collectivité territoriale unique (CTU) de Corse - ont rencontré la « Madame Corse » du gouvernement.
Et, contre toute attente, les deux hommes ont fait état d’un réchauffement de leurs relations avec l’exécutif national au terme de l’entrevue.
Ceux-ci avaient en effet tenu des propos pour le moins vifs cette semaine.
« Si une Constitution ne permet pas de reconnaître un peuple, c’est à la Constitution de changer et pas au peuple de disparaître », avait déclaré l’autonomiste Gilles Simeoni. Tandis que de son côté l’indépendantiste Jean-Guy Talamoni avait estimé que pour l’heure « ni le Président de la République ni aucun membre de son gouvernement ne sont vraiment au courant de la question corse ».
Changement de ton, donc vendredi, dans la mesure où il a estimé qu’« on est clairement en présence d’un déblocage de la question constitutionnelle,
ce qui n’est pas rien. »
« Un point de blocage juridique et politique a été aujourd’hui levé », a observé Gilles Simeoni.
S’ils assurent demeurer prudents, ils ont néanmoins salué une « ambiance positive » et un « état d’esprit extrêmement constructif ».
S’exprimant un peu plus tard dans la journée, Jacqueline Gourault a réaffirmé une position de fermeté quant à la revendication nationaliste
sur la co-officialité du corse. « La langue de la République française est le français », a-t-elle souligné, avant toutefois de préciser que cela « n’empêche pas de reconnaître les langues, et notamment la langue corse et de faciliter son développement ».
« Droit à l’expérimentation »
Le « déblocage » évoqué par les dirigeants nationalistes ne réside donc pas sur cette question. Le motif de leur satisfaction a été dévoilé par la ministre, qui a admis n’être visiblement pas venue les mains vides, puisque « la réforme de la Constitution, qui est prévue par le Président de la République » a été abordée. Celle-ci employant la formule de « droit à l’expérimentation ». « Il y a des adaptations qui sont nécessaires de la loi sur les territoires et naturellement, c’est quelque chose qui pourra débloquer un certain nombre de sujets concernant la Corse », a-t-elle indiqué.
De quoi réjouir en effet ceux qui réclament une autonomie accrue pour l’île. A cet égard, la Collectivité territoriale unique, qui a fait disparaître
les deux Départements, fait figure de « laboratoire ». Un premier pas vers les « pactes girondins » prônés par Emmanuel Macron ?
Un calendrier de rencontres a également été fixé : après avoir été reçus par le Premier ministre le 22 janvier à Matignon, Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni s’entretiendront avec le président du Sénat Gérard Larcher, à une date non encore précisée. « A la fin de ce premier cycle de discussions, le Président de la République aura l’occasion de s’exprimer pour donner sa vision de ce que doivent être les relations nouvelles entre la Corse et la République », a commenté Gilles Simeoni.
A.M. avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.