Fil info
01:19 ⚠Brûler des arbres n’est pas une solution | Rapport du FERN ➡… https://t.co/9lLw0WBdRU
01:04    📬 Lettres ouvertes aux communes du – enquête publique ➡… https://t.co/yTLqpcFW8f
00:50 🎦 Enquête publique: quelques questions à , et position de Non à la montagne p… https://t.co/1ClSwh611F
22:56International : Soutien des musulmans à la Palestine -> https://t.co/JKXvnvbvLZ
22:50France : Derrière les discours la volonté de mettre au pas les députés -> https://t.co/W6nuTR5Kl8
22:44France : Assurance chômage : lancement des hostilités -> https://t.co/DSXdjduZ30
20:48Millevaches : L'hivernale de Meymac dans le froid -> https://t.co/zYBmR1qQS8
20:02Région : France 3 : de grosses inquiétudes en coulisses -> https://t.co/FlAMittXrD
18:59Ecueillé : Émilie Andéol à la rencontre de ses admirateurs indriens -> https://t.co/7DHT0aacDW
18:39Dordogne : L’aide à domicile en mutation -> https://t.co/bE3RnnY7bo
18:04# # - -Vienne : Communauté urbaine, le retour -> https://t.co/fryNqZz4AL
18:02# # - -Vienne : Des brebis pour préserver et restaurer un site -> https://t.co/xOPNs0fpgp
17:47# # - -Vienne : Sortis de l’ombre -> https://t.co/zLmB2TFP8U
17:45# # - -Vienne : «Périclès» : ouvert sur la vie -> https://t.co/4YCzHmhzhS
17:25Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 | L'Echo https://t.co/rrXSk9Kg80 via
17:18# # - -sur-Benaize : Des locaux rénovés et agrandis pour la ressourcerie «Maximum» -> https://t.co/mrh1MM0XL4
17:17# # - : Le Père Noël se rendra au marché des artisans et commerçants -> https://t.co/hKcsndpVUQ
17:17# # - -Yrieix-la-Perche : Patrick Lebas à la tête de l’Ensemble Vocal -> https://t.co/pGrMxHENvm
17:14# # - : Un beau Salon du Livre en perspective -> https://t.co/DcALeNMVTH
16:40Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 -> https://t.co/5LMBCCdKvW
16:35Le Blanc : Sainte Barbe : les pompiers félicités et honorés -> https://t.co/aBEI0jAFGP
16:32Région : à l’école du jardin planétaire -> https://t.co/kJmYmZv1zY
16:10Périgueux : La plainte pour diffamation, l’arme absolue ? -> https://t.co/LCr9akyyZ2
12:15Auriac : L’esprit de Noël est aussi en Xaintrie -> https://t.co/5kP6qhZtl5
11:18RT : Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
09:19Haute-Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches | L'Echo https://t.co/R2Osmoa2gu via

Des traces de salmonelles détectées

SANTÉ. Lactalis analysera du lait infantile dans ses entrepôts en raison de soupçons de contamination.

PRÉCAUTION
La Direction générale de la santé (DGS) avait annoncé samedi soir le retrait et le rappel de 12 lots de laits infantiles, commercialisés sous trois marques différentes, après avoir été informée de la «contamination par des salmonelles de 20 jeunes enfants âgés de moins de 6 mois dans 8 régions différentes».
La DGS a indiqué hier avoir pu joindre 14 familles sur les 20 concernées.
«Les 14 bébés vont bien», a précisé la DGS, qui cherche à contacter les six familles restantes.
À la suite de ces contaminations par des salmonelles de type Salmonella agona, les familles de 13 enfants affectés avaient été interrogées, ce qui a permis de découvrir qu’ils avaient tous consommé du lait infantile 1er âge issu de productions élaborées entre mi-juillet et fin novembre sur un site de production du groupe LNS (Lactalis) à Craon, en Mayenne, selon Michel Nalet, directeur de la communication chez Lactalis. «Il y eu des produits commercialisés sur les 12 lots et d’autres qui sont encore dans nos entrepôts», a-t-il précisé. «Ces produits-là ont été bloqués.»
«Il y aura une analyse et un plan de contrôle encore plus précis pour analyser et voir si on retrouve cette salmonelle dans les produits stockés dans nos entrepôts», a-t-il indiqué, précisant que cela était fait «en relation très étroite avec les services départementaux et nationaux» de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).
Dans son communiqué, le groupe s’engage à apporter «toutes les explications sur l’origine de ces éventuelles contaminations dès que les résultats de ces analyses seront connus». Il rappelle que depuis le début de l’année, ses produits ont été soumis à «plus de 2.600 analyses -toutes conformes- réalisées par un laboratoire indépendant et accrédité ».
Dans le détail, les autorités sanitaires demandent de ne pas utiliser 12 lots de laits infantiles commercialisés sous les marques Lait Picot SL sans lactose, 1er âge 350g, Lait Pepti Junior sans lactose, 1er âge 460g, et Lait Milumel, Bio 1er âge 900g, sans huile de palme.
Un numéro vert a été mis à disposition des parents pour répondre à leurs interrogations sur les lots et les questions commerciales (0800.120.120), de 9h à 20h.
Concernant les questions médicales, les parents doivent s’adresser à leur pédiatre, leur médecin ou éventuellement leur pharmacien pour se voir conseiller ponctuellement un lait de remplacement, notamment pour les bébés allergiques aux protéines de lait.
Les infections à Salmonella agona surviennent dans les trois jours suivant l’ingestion et provoquent des gastro-entérites avec des vomissements, une diarrhée parfois sanglante et accompagnée de fièvre dans la majorité des cas. L’apparition de ces signes chez un nourrisson doit conduire les familles à consulter un médecin, rappellent les autorités.
AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.