Fil info
01:19 ⚠Brûler des arbres n’est pas une solution | Rapport du FERN ➡… https://t.co/9lLw0WBdRU
01:04    📬 Lettres ouvertes aux communes du – enquête publique ➡… https://t.co/yTLqpcFW8f
00:50 🎦 Enquête publique: quelques questions à , et position de Non à la montagne p… https://t.co/1ClSwh611F
22:56International : Soutien des musulmans à la Palestine -> https://t.co/JKXvnvbvLZ
22:50France : Derrière les discours la volonté de mettre au pas les députés -> https://t.co/W6nuTR5Kl8
22:44France : Assurance chômage : lancement des hostilités -> https://t.co/DSXdjduZ30
20:48Millevaches : L'hivernale de Meymac dans le froid -> https://t.co/zYBmR1qQS8
20:02Région : France 3 : de grosses inquiétudes en coulisses -> https://t.co/FlAMittXrD
18:59Ecueillé : Émilie Andéol à la rencontre de ses admirateurs indriens -> https://t.co/7DHT0aacDW
18:39Dordogne : L’aide à domicile en mutation -> https://t.co/bE3RnnY7bo
18:04# # - -Vienne : Communauté urbaine, le retour -> https://t.co/fryNqZz4AL
18:02# # - -Vienne : Des brebis pour préserver et restaurer un site -> https://t.co/xOPNs0fpgp
17:47# # - -Vienne : Sortis de l’ombre -> https://t.co/zLmB2TFP8U
17:45# # - -Vienne : «Périclès» : ouvert sur la vie -> https://t.co/4YCzHmhzhS
17:25Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 | L'Echo https://t.co/rrXSk9Kg80 via
17:18# # - -sur-Benaize : Des locaux rénovés et agrandis pour la ressourcerie «Maximum» -> https://t.co/mrh1MM0XL4
17:17# # - : Le Père Noël se rendra au marché des artisans et commerçants -> https://t.co/hKcsndpVUQ
17:17# # - -Yrieix-la-Perche : Patrick Lebas à la tête de l’Ensemble Vocal -> https://t.co/pGrMxHENvm
17:14# # - : Un beau Salon du Livre en perspective -> https://t.co/DcALeNMVTH
16:40Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 -> https://t.co/5LMBCCdKvW
16:35Le Blanc : Sainte Barbe : les pompiers félicités et honorés -> https://t.co/aBEI0jAFGP
16:32Région : à l’école du jardin planétaire -> https://t.co/kJmYmZv1zY
16:10Périgueux : La plainte pour diffamation, l’arme absolue ? -> https://t.co/LCr9akyyZ2
12:15Auriac : L’esprit de Noël est aussi en Xaintrie -> https://t.co/5kP6qhZtl5
11:18RT : Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
09:19Haute-Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches | L'Echo https://t.co/R2Osmoa2gu via

Limoges solidaire de la population des Antilles

Limoges

Après le passage de l’ouragan Irma sur les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy en septembre dernier, la Ville de Limoges lançait rapidement une collecte de dons en faveur des sinistrés. Pour ce faire, une urne était installée au forum des associations durant un week-end puis dans le hall de l’hôtel de ville. Plus de 2.700e ont été récoltés et remis hier après-midi par émile Roger Lombertie, maire de Limoges, aux Pompiers de l’Urgence Internationale (PUI) mobilisés sur place après le passage de l’ouragan. «Je suis très fier de la solidarité dont ont fait preuve les Limougeauds, a souligné émile Roger Lombertie qui a ensuite exprimé une grande reconnaissance envers les Pompiers de l’Urgence Internationale qui font briller Limoges. Il me paraît logique d’aider ceux qui sont en difficulté, mais aussi ceux qui aident, qui ont été directement en contact avec la population qui a souffert et connaissent donc les besoins matériels». En effet, le lieutenant-colonel Philippe Besson a indiqué que cette somme permettrait de financer du matériel pour les pompiers de Saint-Martin ou une unité de potabilisation de l’eau que les PUI pourraient ensuite déployer n’importe où lors de leurs futures missions.
Par ailleurs, un chèque de 10.000e a été remis à la Fondation de France - Solidarité Antilles comme cela avait été voté par le Conseil municipal de Limoges. «C’est un geste important, déclarait Béatrice Bausse, déléguée générale de la Fondation de France Sud-Ouest. Particuliers, entreprises, collectivités... Plus de 11 millions d’euros ont été collectés par la Fondation de France pour venir en aide à la population des Antilles, ce qui est beaucoup et à la fois peu pour un territoire dévasté». La détresse des populations reste encore aujourd'hui une réalité et la Fondation de France continue d’aider les sinistrés de façon matérielle mais aussi morale (soutien psycho-social, assistance juridique etc.). En parallèle, la Fondation de France engage une nouvelle étape de son action pour relancer l’économie des îles, en aidant notamment les petites entreprises ayant perdu leurs moyens de production, et pour reconstruire l’habitat de façon durable.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.