Fil info
18:35Indre : Une centaine de manifestants à l’appel des syndicats -> https://t.co/qqJQzjVhFQ
18:35Indre : Pour les retraités, «le compte n’y est pas» -> https://t.co/27g7WGfqj4
17:15Bergerac : CAB : le temps de travail des agents éclaté façon puzzle -> https://t.co/gxd3F8QxD2
17:11France : Les retraités restent déterminés -> https://t.co/O8viflF0x6
17:09RT : Mobilisation sociale en : le préfet demande aux manifestants et habitants de participer à la future concer… https://t.co/887GzevzqC
16:49Marquay : Dossiers du conseil communautaire -> https://t.co/obcn1gJny1
15:49Périgueux : Macron met les agents de la Sécu à la rue -> https://t.co/d41enQ2RI2
15:45Coulounieix-Chamiers : Notre santé indissociablement liée à celle de la planète -> https://t.co/NJWxP6RNLY
15:40Saint-Gaultier : Retour en images sur le marché de Noël -> https://t.co/YY3KNhi2jr
15:32La Châtre : Comme au collège, valorisons notre jeunesse ! -> https://t.co/dW8Qs5kmON
15:20Région : L'ex-député Alain Marsaud condamné pour l'emploi fictif de sa fille -> https://t.co/EM2TwMICVX
10:44Dans l' de ce mardi 18 décembre, un article sur l'inauguration de la Salle Roland Pierrot au l… https://t.co/kllgoeoOfh
07:54Région : Ils défendaient seulement une petite ligne -> https://t.co/WBXAcRuG7n
07:53Région : Conseil régional: budget maîtrisé? -> https://t.co/P4ei2EH00Q
07:50 agriculteurs # - -Vienne : Les JA dénoncent le déficit d’image et de revenus -> https://t.co/5DAdEmXrVp

La France insoumise veut se structurer en «collectif» durable POLITIQUE La 3e convention du mouvement avait pour objectif de le structurer. Trois campagnes nationales vont être lancées en 2018 : contre la pauvreté, le nucléaire et les paradis fiscaux. Pou

POLITIQUE

La 3e convention du mouvement avait pour objectif de le structurer. Trois campagnes nationales vont être lancées en 2018 : contre la pauvreté, le nucléaire et les paradis fiscaux.
Pour la France insoumise, la 3e convention du mouvement qui s’est tenue ce week-end à Clermont-Ferrand marque le lancement officiel d’un processus de structuration.
Jean-Luc Mélenchon a ouvert les débats samedi en qualité de président du groupe des députés LFI précisant qu’il entendait de cette manière «marquer le passage officiel, cette fois-ci incontestable, au collectif».
Pour Emmanuel Bompard, qui a conclu dimanche les débats, c’est «une première étape dans un travail d’enrichissement qui va se poursuivre.
On va essayer de construire cette forme d’organisation qui correspond à l’état de la société aujourd’hui.
» Sur la philosophie, «le point de départ de l’insoumission c’est la lutte, c’est la résistance. Le refus de se résigner. Tout commence par la lutte, la lutte individuelle qui se transforme en lutte collective», a expliqué Danielle Simonnet.
«Nous allons engager trois campagnes importantes contre le capitalisme, pour la planète et pour la dignité humaine», complète Emmanuel Bompard. Pour cela LFI, s’organise : plus petite structure du «réseau insoumis», les «groupes d’action» locaux, au nombre de 5.000 actuellement et composés chacun de 12 militants actifs maximum, seront la cheville ouvrière. Parallèlement, LFI est organisée autour de deux équipes, opérationnelle et programmatique, et de plusieurs espaces, dont celui des luttes et l’espace politique. Dans ce dispositif, Jean-Luc Mélenchon, souhaite se limiter à ses fonctions de président du groupe parlementaire.
«Je ne suis que ça dans l’organigramme », assure-t-il même si de l’avis général, le député des Bouches-du-Rhône conserve son «magistère» sur le mouvement. Il a annoncé une liste LFI aux élections européennes en 2019 et la présence partout de candidats LFI lors de législatives partielles.
Françoise Verna (avec AFP)