Fil info
01:19 ⚠Brûler des arbres n’est pas une solution | Rapport du FERN ➡… https://t.co/9lLw0WBdRU
01:04    📬 Lettres ouvertes aux communes du – enquête publique ➡… https://t.co/yTLqpcFW8f
00:50 🎦 Enquête publique: quelques questions à , et position de Non à la montagne p… https://t.co/1ClSwh611F
22:56International : Soutien des musulmans à la Palestine -> https://t.co/JKXvnvbvLZ
22:50France : Derrière les discours la volonté de mettre au pas les députés -> https://t.co/W6nuTR5Kl8
22:44France : Assurance chômage : lancement des hostilités -> https://t.co/DSXdjduZ30
20:48Millevaches : L'hivernale de Meymac dans le froid -> https://t.co/zYBmR1qQS8
20:02Région : France 3 : de grosses inquiétudes en coulisses -> https://t.co/FlAMittXrD
18:59Ecueillé : Émilie Andéol à la rencontre de ses admirateurs indriens -> https://t.co/7DHT0aacDW
18:39Dordogne : L’aide à domicile en mutation -> https://t.co/bE3RnnY7bo
18:04# # - -Vienne : Communauté urbaine, le retour -> https://t.co/fryNqZz4AL
18:02# # - -Vienne : Des brebis pour préserver et restaurer un site -> https://t.co/xOPNs0fpgp
17:47# # - -Vienne : Sortis de l’ombre -> https://t.co/zLmB2TFP8U
17:45# # - -Vienne : «Périclès» : ouvert sur la vie -> https://t.co/4YCzHmhzhS
17:25Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 | L'Echo https://t.co/rrXSk9Kg80 via
17:18# # - -sur-Benaize : Des locaux rénovés et agrandis pour la ressourcerie «Maximum» -> https://t.co/mrh1MM0XL4
17:17# # - : Le Père Noël se rendra au marché des artisans et commerçants -> https://t.co/hKcsndpVUQ
17:17# # - -Yrieix-la-Perche : Patrick Lebas à la tête de l’Ensemble Vocal -> https://t.co/pGrMxHENvm
17:14# # - : Un beau Salon du Livre en perspective -> https://t.co/DcALeNMVTH
16:40Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 -> https://t.co/5LMBCCdKvW
16:35Le Blanc : Sainte Barbe : les pompiers félicités et honorés -> https://t.co/aBEI0jAFGP
16:32Région : à l’école du jardin planétaire -> https://t.co/kJmYmZv1zY
16:10Périgueux : La plainte pour diffamation, l’arme absolue ? -> https://t.co/LCr9akyyZ2
12:15Auriac : L’esprit de Noël est aussi en Xaintrie -> https://t.co/5kP6qhZtl5
11:18RT : Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
09:19Haute-Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches | L'Echo https://t.co/R2Osmoa2gu via

La France insoumise veut se structurer en «collectif» durable POLITIQUE La 3e convention du mouvement avait pour objectif de le structurer. Trois campagnes nationales vont être lancées en 2018 : contre la pauvreté, le nucléaire et les paradis fiscaux. Pou

POLITIQUE

La 3e convention du mouvement avait pour objectif de le structurer. Trois campagnes nationales vont être lancées en 2018 : contre la pauvreté, le nucléaire et les paradis fiscaux.
Pour la France insoumise, la 3e convention du mouvement qui s’est tenue ce week-end à Clermont-Ferrand marque le lancement officiel d’un processus de structuration.
Jean-Luc Mélenchon a ouvert les débats samedi en qualité de président du groupe des députés LFI précisant qu’il entendait de cette manière «marquer le passage officiel, cette fois-ci incontestable, au collectif».
Pour Emmanuel Bompard, qui a conclu dimanche les débats, c’est «une première étape dans un travail d’enrichissement qui va se poursuivre.
On va essayer de construire cette forme d’organisation qui correspond à l’état de la société aujourd’hui.
» Sur la philosophie, «le point de départ de l’insoumission c’est la lutte, c’est la résistance. Le refus de se résigner. Tout commence par la lutte, la lutte individuelle qui se transforme en lutte collective», a expliqué Danielle Simonnet.
«Nous allons engager trois campagnes importantes contre le capitalisme, pour la planète et pour la dignité humaine», complète Emmanuel Bompard. Pour cela LFI, s’organise : plus petite structure du «réseau insoumis», les «groupes d’action» locaux, au nombre de 5.000 actuellement et composés chacun de 12 militants actifs maximum, seront la cheville ouvrière. Parallèlement, LFI est organisée autour de deux équipes, opérationnelle et programmatique, et de plusieurs espaces, dont celui des luttes et l’espace politique. Dans ce dispositif, Jean-Luc Mélenchon, souhaite se limiter à ses fonctions de président du groupe parlementaire.
«Je ne suis que ça dans l’organigramme », assure-t-il même si de l’avis général, le député des Bouches-du-Rhône conserve son «magistère» sur le mouvement. Il a annoncé une liste LFI aux élections européennes en 2019 et la présence partout de candidats LFI lors de législatives partielles.
Françoise Verna (avec AFP)

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.