Fil info
22:47France : Première visite officielle du président Weah à Paris -> https://t.co/4EZQy3fisd
22:46International : De noirs nuages sur la tête de « Bibi » -> https://t.co/066x1lQ4n4
22:44France : Répression et humanité : l’impossible « en même temps » -> https://t.co/SVtPgVu4To
22:42France : Droits de l’homme : défaillances des Etats et sursauts citoyens -> https://t.co/CEJBAm8h8q
21:15Indre : Yann enfin dans la vie active | L'Echo https://t.co/0m1kWNVDU4 via
21:15 Ils veulent du libéralisme la semaine et du protectionnisme le weekend. Qu’ils continuent à voter à droite
19:07Région : Les candidatures sont ouvertes -> https://t.co/XLsoavKXT6
18:59RT : [Solidarité] Plan ❄️ en : activation niveau 2. Températures ressenties très froides dans jours… https://t.co/9AW5vO4rKN
18:48Indre : La Confédération paysanne réfléchit à l’agriculture du futur -> https://t.co/LrL8iKiewP
18:25Dordogne : Les agriculteurs ne veulent pas d’accord avec le Mercosur -> https://t.co/tHCQF5s70I
18:23Dordogne : Quatre mois de prison ferme pour corruption de mineur -> https://t.co/KG7LKHwaR5
18:20RT : Conférence de presse dans les locaux de la Fédération du PCF de la Creuse. Avec un joli kit de communication !!! https://t.co/2ypFSVn06q
18:19RT : Région : Des parents d’autistes atterrés -> https://t.co/jNwQaO3T4V
17:17# # - : Villefavard sera «cité livre» le samedi 3 mars -> https://t.co/yQwdKvi9yt
17:15# # - : Soirée concert «La Grange hip hop» à Limoges le 28 avril -> https://t.co/w3IEtNTPbW
17:15# # - -Léonard-de-Noblat : Les sports plein air ont le vent en poupe -> https://t.co/QbzfB4xYa8
17:13# # - -Yrieix-la-Perche : La fin des marchés primés -> https://t.co/ZtCO4TZ80x
17:12# # - -Junien : Un trésor à découvrir au cœur de la collégiale -> https://t.co/t70YmK64bk
17:11# # - : La culture à la disposition de tous dans toute la Haute-Vienne -> https://t.co/kp8dCoEUw5
17:00# # - : Déblaiement, étaiement : ça avance -> https://t.co/Ty7Pdxt5da
16:59# # - : Une aide pour utiliser les outils informatiques -> https://t.co/bginwdt2rS
16:07Vézac : Pour le maintien des deux classes de Vézac -> https://t.co/qLwwpP83H9
14:46Bourbon Street (folk-blues) sera en concert vendredi 23 février au café littéraire à Limoges, à partir de 19 heures.
14:19Région : Des parents d’autistes atterrés -> https://t.co/jNwQaO3T4V
13:24RT : “ n'a aucun ancrage territorial. Les parlementaires LREM en marche n'ont alors aucune remontée du terrain,… https://t.co/SGPZhZgkuh
13:22RT : Entretien avec Laurent Brun secrétaire général de la : « Le rapport Spinetta enterre les petites lign… https://t.co/KzlHHNXdHj
13:21RT : À lire dans https://t.co/IRZZRXv2Ty
11:57Heureuse de te retrouver en compagnie de pour échanger sur les enjeux de la politique nati… https://t.co/37uyIPxzvy
11:57RT : « Il est aujourd’hui le président des riches » à lire dans l’. https://t.co/OgjVoL2ThL
11:52RT : À lire dans https://t.co/IRZZRXv2Ty
10:02À lire dans https://t.co/IRZZRXv2Ty

Deux ans après, hommage et colère

ATTENTATS

Des hommages très sobres ont été rendus par les autorités aux victimes des attentats du 13 novembre alors que le mécontentement
des familles et des survivants a gonflé à cette occasion.
Devant le stade de France, devant les six bars et restaurants concernés, devant le Bataclan : hier, à Paris, les cérémonies se sont succédé pour rendre hommage aux 130 morts des attentats du 13 novembre 2015. Partout, le même cérémonial sobre : les noms des victimes énumérés, une gerbe déposée et une minute de silence observée.
Aux premiers de rangs du petit rassemblement, le Président Emmanuel Macron, la maire de Paris et l’ancien Président François Hollande.
Enfin, devant la mairie du XIe arrondissement, un hommage public a été organisé par l’association de familles de victimes Life for Paris.
Ce deuxième anniversaire est également l’occasion d’entendre la détresse des survivants, rescapés ou familles des décédés. Le dossier de l’indemnisation des victimes fait des remous. Sur les 2500 personnes recensées comme victimes, 200 ont été indemnisées pour une somme totale de 64 millions d’euros. Deux nouveaux préjudices ont été créés, d’« angoisse de mort imminente » pour les personnes ayant survécu au drame, d’« attente et d’inquiétude » pour les proches, évalués à des montants que les avocats des victimes dénoncent
comme « pris sous la contrainte budgétaire ». C’est aussi la lourdeur et la froideur toute administrative de la procédure qui sont dénoncées. Hier, c’est le fils de la seule victime du stade de France, le chauffeur de bus Manuel Dias, qui est monté au créneau en refusant de serrer la main d’Emmanuel Macron, pointant la suppression de la secrétaire d’État aux victimes laissant les gens « sans aucun référent ».
Ces victimes doivent aussi être accompagnées jusqu’au procès. Le procureur de la République François Molins a affirmé que « les juges d’instruction espéraient clôturer le dossier au printemps 2019 » ayant en tête de proposer « un procès dans les délais les plus efficaces et les plus convenables ». A.S.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.